Entretien

Anna Sawai : “Godzilla est un monstre incompris qui essaie simplement de protéger la nature”

08 décembre 2023
Par Agathe Renac
Anna Sawai est la tête d'affiche de “ Monarch: Legacy of Monsters”.
Anna Sawai est la tête d'affiche de “ Monarch: Legacy of Monsters”. ©Apple TV+

Révélation de la nouvelle série d’Apple TV+, Anna Sawai a accepté de nous embarquer dans les coulisses de Monarch: Legacy of Monsters le temps d’une interview.

Quelle était votre vision de Godzilla avant cette série ?

Godzilla est une icône emblématique de la pop culture, surtout au Japon. Quand j’ai appris que j’allais jouer dans une série dont il est le héros, j’étais aux anges. D’autant plus que je pouvais jouer un personnage japonais et raconter son histoire sur une plateforme internationale. C’était juste énorme.

Ce monstre vous effrayait-il quand vous étiez enfant ?

Quand j’étais petite, il me faisait peur, car je le voyais comme un monstre énorme. Quand j’ai commencé à tourner la série, j’ai réalisé que Godzilla est une créature incomprise qui essaie simplement de protéger la nature. On a l’impression qu’il nous envahit, mais, en réalité, ce sont les humains qui occupent son espace. Résultat : la cohabitation est très difficile. Aujourd’hui, je ressens un profond amour pour lui.

Pourquoi était-ce important pour vous de participer à cette série ?

Je venais de terminer un tournage très sérieux et je souhaitais me lancer dans une aventure plus amusante. Quand j’ai entendu parler de Monarch: Legacy of Monsters, je me suis dit que c’est ce qu’il me fallait. Le scénario m’a énormément plu et le personnage de Cate m’a beaucoup touchée. Je le trouve très profond. J’avais la sensation que les spectateurs allaient se retrouver dans ces protagonistes très humains et ce point était essentiel pour moi. Ça a fini de me convaincre. Je pense que cette série est nécessaire dans le MonsterVerse.

Vous reconnaissez-vous dans votre personnage ?

Absolument ! Ce qu’elle vit fait écho à ma propre expérience et mon traumatisme. Quand j’avais 20 ans, j’ai été confrontée à un énorme tremblement de terre et ça m’a beaucoup marquée. Je me retrouve aussi dans son rapport aux autres et sa manière de gérer les relations. Finalement, ce n’était pas difficile de me projeter dans ce personnage.

À la mort de son père, elle découvre qu’il avait une autre famille et cachait de nombreux secrets. Cate et Kentaro ont des réactions très différentes : l’une a envie de rester loin de ces histoires, et l’autre veut se lancer dans cette nouvelle aventure. Comment auriez-vous réagi ?

Oh mon Dieu ! (rires) Si je découvre que mon père a une autre famille, je pense que je ne voudrais rien avoir à faire avec eux. En même temps, j’aurais aussi envie de découvrir ses secrets. Donc je rentrerais sûrement chez moi et je commencerais immédiatement à faire mes recherches pour comprendre leur histoire. Conclusion : je pense que je les éviterais, mais que je serais quand même très intéressée et intriguée par leur parcours de vie.

Vous partagez donc cette âme d’aventurière avec votre personnage ?

Clairement ! Quand je veux savoir quelque chose, je vais tout donner pour y parvenir. J’y vais à fond.

©Apple TV+

Avez-vous rencontré des difficultés durant le tournage ?

Les tournages de séries sont particulièrement longs. Ils demandent de longues heures de travail. Celui-ci a été particulièrement difficile, car c’était la première fois que j’étais confrontée à autant d’effets spéciaux et visuels. Quand les spectateurs me voient fuir un monstre, en réalité, je cours derrière une balle de tennis (rires). Nous essayions de regarder la même chose, mais parfois, il n’y avait pas de cohérence dans la direction des regards. On devait énormément utiliser notre imagination.

À l’inverse, quels sont les meilleurs souvenirs que vous conservez de cette expérience ?

J’ai de très bons souvenirs de tournage et de travail, mais les plus beaux sont liés aux personnes qui ont participé à cette aventure. Je me suis beaucoup rapprochée de mes collègues et je me suis fait de vrais amis. J’entends souvent des témoignages d’acteurs qui font des rencontres sympathiques sur le plateau, mais qui se retrouvent seuls quand ils rentrent chez eux.

©Apple TV+

C’était complètement différent pour nous. On traînait toujours ensemble, on partait en voiture pour des virées, on allait au spa et on dormait dans le même Airbnb ! Je suis donc repartie de cette expérience avec de vrais amis et je pense que c’est le plus important.

Pour la dernière question, je vous laisse vous adresser à nos lecteurs les plus sceptiques : pourquoi doivent-ils absolument regarder Monarch: Legacy of Monsters ?

Tout d’abord pour les monstres. Ils apparaissent dans chaque épisode et les fans devraient être ravis. Ensuite, cette série est très sincère et juste. Elle raconte une vraie histoire et tous les types de spectateurs peuvent se reconnaître dans les personnages. Enfin, le final est tout simplement incroyable. Vous devez absolument le regarder et aller au bout de ce show ! C’est vraiment mon épisode préféré, car les pièces du puzzle s’assemblent et tout prend sens. Je ne peux pas vous spoiler, mais je peux vous dire que c’est un moment unique qui m’a époustouflée.

À lire aussi

Article rédigé par
Agathe Renac
Agathe Renac
Journaliste