Actu

Mais, au fait, que devient l’iPad mini ?

14 mai 2024
Par Pierre Crochart
Mais, au fait, que devient l'iPad mini ?
©Hadrian/Shutterstock

Apple est-il en croisade contre ses petits appareils ? Après la disparition de l’iPhone mini, le silence autour de la petite tablette inquiète.

Vous n’avez pas pu y échapper : la semaine dernière, Apple a présenté ses nouvelles tablettes. Un nouveau catalogue impressionnant, composé d’un iPad Pro plus fin que jamais (et dopé à la nouvelle puce M4) et d’un iPad Air aux dimensions impressionnantes. Et… c’est tout. La marque à la pomme aurait-elle oublié l’existence de son iPad mini, qui n’a pas été renouvelé depuis 2021 ?

À partir de
659,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Un renouveau en marche ?

Trois ans, c’est long dans la tech. Surtout en ce qui concerne un produit qui, déjà à sa sortie, souffrait d’un problème technique connu sous le nom de « jelly scrolling », rendant le défilement particulièrement peu fluide. Pas vraiment la prestation que l’on attend d’une tablette vendue 650 €.

Aussi, à part une baisse de prix, Apple n’a pas pipé mot de l’iPad mini pendant sa dernière conférence. Au moins, la marque reconnaît son existence – ce qui est porteur d’espoir. Mais il est plus que temps que l’iPad mini soit mis à niveau. Heureusement, des rumeurs venant de Bloomberg nous laissent imaginer qu’Apple est bien au travail sur une nouvelle version.

Au mieux, le journaliste spécialisé Mark Gurman parle d’une sortie en fin d’année. Mais, nouvelle puce mise à part, l’iPad mini ne devrait pas faire sa révolution cette fois-ci. Notez que le journaliste pense que l’iPad « classique » profitera lui aussi d’une nouvelle édition à la même période.

L’étrange gamme de tablettes d’Apple

Il faut reconnaître que parcourir le catalogue de tablettes d’Apple ne peut se faire sans hausser un sourcil. L’iPad mini, lancé en 2021, est plus cher que l’iPad 10, nettement plus grand et plus performant, lancé en 2022.

Besoin du plus grand écran du marché ? Alors c’est vers l’iPad Pro de 12,9 pouces qu’il faut se tourner. Sauf que non ; Apple vient maintenant de décliner l’iPad Air, une gamme intermédiaire, dans une édition 12,9”. Et puis, vendu à partir de 1 219 €, vaut-il mieux se diriger vers un iPad Pro de 11 pouces, ou alors opter carrément pour un MacBook Air M3 au même prix ?

Une profusion de produits et des gammes qui se chevauchent qui ne ressemblent pas vraiment à Apple, habitué à ne pas trop s’éparpiller. Gageons que la marque entreprendra prochainement un grand ménage, maintenant que le hiatus est derrière lui. En effet, Apple n’a sorti aucune tablette en 2023. Le temps, espérons-le, de repenser sa stratégie pour cette gamme de produits qui reste toujours aussi séduisante et polyvalente.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin