Actu

L’exposition Brancusi ouvre au Centre Pompidou

30 mars 2024
Par Robin Negre
Le Centre Pompidou.
Le Centre Pompidou. ©Ancapital/Shutterstock

Consacrée à l’inventeur de la sculpture moderne, l’exposition Brancusi est à découvrir du 27 mars 2024 au 1er juillet 2024.

À partir du 27 mars 2024 et jusqu’au 1er juillet 2024, une nouvelle exposition est à découvrir au Centre Pompidou, autour de Constantin Brancusi, considéré par beaucoup comme l’un des inventeurs de la sculpture moderne.

Avec une certaine poésie, le Centre Pompidou invite le spectateur à pénétrer dans une reconstitution identique de l’atelier de l’artiste et à admirer plus de 120 sculptures et 400 œuvres. Cette rétrospective Brancusi permet d’attester de l’importance de l’artiste dans l’art en général du XXe siècle, tout en offrant la possibilité d’admirer des pièces prêtées pour un temps par des musées du monde entier, faisant de cette exposition une référence du genre à ne pas manquer.

Artiste abstrait fondateur

Constantin Brancusi est né en 1876 en Roumanie et est mort en France en 1957. Après avoir étudié l’art sculptural, il s’installe à Paris et ouvre son atelier, dans lequel il expérimente et commence à créer ses œuvres les plus mythiques, comme Le Baiser, créé en 1905 et pièce maitresse de sa carrière.

Son style abstrait et avant-gardiste change la conception de l’art moderne et la réputation de Constantin Brancusi grandit au point d’en faire l’un des inventeurs de la sculpture moderne.

À partir de
40€
En stock
Acheter sur Fnac.com

En 1927, Brancusi est au cœur du célèbre procès Brancusi contre les États-Unis, à la suite de la taxation par la douane américaine d’une pièce de l’artiste, alors que la taxe ne s’applique pas aux œuvres d’art. Le procès questionne ainsi la notion de l’art et pose un regard essentiel sur le contemporain et sur la création.

En appréciant l’exposition du Centre Pompidou, toutes ces considérations du début du siècle dernier apparaissent plus fortement, et Brancusi est dès à présent une des plus intrigantes et riches expositions de l’année.

À lire aussi

Article rédigé par