Actu

Rencontres d’Arles 2024 : les temps forts à ne pas manquer

02 juillet 2024
Par Robin Negre
L'affiche des Rencontres d'Arles 2024.
L'affiche des Rencontres d'Arles 2024. ©Les Rencontres d'Arles

Attendues du 1er juillet au 29 septembre, les Rencontres d’Arles mettent à l’honneur la photographie sous toutes ses formes.

1 Les expositions

C’est LA célébration de la photographie attendue chaque année. Les Rencontres d’Arles animent pendant plusieurs semaines la ville avec différentes expositions et mises en avant des artistes d’hier et aujourd’hui. Des dizaines d’exhibitions sont ainsi à l’honneur et montrent la diversité et la liberté de la photographie.

Entre Le Jardin d’Hannibal de Marine Lanier, Fashion Army conçu par Matthieu Nicol, Les vampires n’ont pas peur des miroirs d’El Grupo de Cali, Finir en beauté, de Sophie Calle, ou encore les expositions consacrées au sport telles que Viser juste : pétanque et jeu provençal dans l’objectif de Hans Silvester et Le Sport à l’épreuve, les Rencontres d’Arles invitent à l’exploration, à la curiosité et à la découverte d’univers singuliers.

2 Archevêché by Fisheye

Durant la première semaine de Festival, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Des talks, interrogeant la scène photographique contemporaine et ses évolutions, des ateliers, des lectures de portfolio, un studio photo, des projections, des speed dating professionnels destinés aux photographes émergents, des buffets, des concerts live et des DJ sets, sont au programme de ce temps fort imaginé par le magazine photo en partenariat avec la Kabine, une association créée par trois artistes anciens et anciennes élèves de l’ENSP : Florent Basiletti, Juliette Larochette et Rosalie Parent.

Des nuits autour du photojournalisme seront également organisées rendant hommage à ce métier si précieux, en interrogeant les notions de reportage et de documentaire, ainsi que l’engagement de celles et ceux qui couvrent l’actualité.

La cour de l’Archevêché abritera également l’exposition 10/10, regroupant les images de 10 artistes, de 10 grandes écoles de photographies, mettant en lumière la diversité des regards des jeunes photographes internationaux. Véritable centre créatif et récréatif des Rencontres d’Arles, L’Archevêché by Fisheye apparaît comme l’un des incontournables du festival dédié au 8e art !

3 Les rencontres

Si le cœur des Rencontres d’Arles concerne bien les expositions à découvrir, ce rassemblement porte cependant bien son nom en proposant également de nombreuses tables rondes, des dédicaces, des échanges, des débats et des manifestations artistiques variées. En s’emparant des grands sujets d’actualité, ou en suivant le parcours personnel des artistes, une multitude de sujets — allant des conflits politiques à la place de la femme en passant par les enjeux écologiques –, seront au centre de ces rencontres.

Ne serait-ce que la première semaine, des rencontre avec les photographes Debi Cornwall (Citoyens Modèles), Stephen Dock (Échos), Bruce Eesly (Le fermier du futur), ou encore Cristina De Middel (Voyage au centre) sont ainsi prévues, ainsi que des dédicaces avec Chris Shaw, Emmanuelle Bousquet, Rahel Zoller ainsi que Julia Gaisbacher et Bastien Deschamps.

3 L’apprentissage de la photo

Avec Les Rencontres d’Arles, la photographie est aussi à l’honneur le reste de l’année grâce à la tenue de différents stages, permettant de s’initier et de développer la pratique de la photographie aux côtés de professionnels. Plusieurs stages sont ainsi prévus tout au long de l’année, avec des objectifs variés. Lors des Rencontres d’Arles, un grand Photo Folio Review permet aux photographes de montrer leur travail et de faire découvrir leurs œuvres, accentuant l’importance pour ce festival d’encourager la transmission et l’apprentissage.

En plus des stages, Les Rencontres d’Arles proposent une éducation aux images destinée à des publics de tous les âges sur plusieurs ateliers, afin de s’éduquer à la lecture d’une image donnée grâce à différentes pistes d’analyses et clés de compréhension.

À lire aussi

Article rédigé par