Actu

Et si Nvidia investissait bientôt le marché des consoles portables ?

04 mars 2024
Par Pierre Crochart
Et si Nvidia investissait bientôt le marché des consoles portables ?
©L'Éclaireur

Le marché des consoles-PC bat son plein et pourrait motiver le géant américain à concevoir sa propre machine.

Sur un petit nuage grâce à une capitalisation boursière qui s’affole, Nvidia serait intéressé par le marché en ébullition des consoles-PC. Ce terme ne vous évoque rien ? Pensez au Steam Deck de Valve et à tout ce qu’il a essaimé : la ROG Ally d’Asus, la Legion GO de Lenovo et, bientôt, la Claw de MSI.

Une console portable propulsée par Nvidia

Selon des informations du vidéaste Moore’s Law, relayées par Techspot, le concepteur surtout connu pour ses cartes graphiques performantes n’a pas envie de se laisser distancer par ses rivaux AMD et Intel qui ont déjà investi le marché des consoles-PC. Le premier conçoit les APU du Steam Deck de Valve et le second fera ses débuts du côté de chez MSI dans quelques semaines. Nvidia, pour sa part, fournit la puce qui alimente notamment la Nintendo Switch.

Insuffisant pour la marque, qui doit voir un juteux marché lui passer sous le nez si elle ne redresse pas la tête. « On m’a rapporté directement que [Nvidia] était en train de rechercher un partenaire pour une console-PC premium », affirme Moore’s Law dans sa vidéo. Qui ? Intel, d’après le vidéaste, pour la simple et bonne raison que Nvidia n’a pas la capacité technique de concevoir des processeurs x86.

Un casse-tête, dans le sens où les deux géants des composants pour ordinateurs ne sont pas forcément connus et reconnus pour l’aspect économe de leurs produits. Concevoir une machine portable, c’est prendre en compte son autonomie et ne pas rater son coup en matière de dissipation thermique.

La marque n’en est pas à son coup d’essai

Ce n’est pas la première fois que Nvidia s’intéresserait au marché des consoles portables. Il y a plusieurs années, la marque avait même commercialisé la Nvidia Shield, machine portable dérivée du boîtier multimédia du même nom. Trop en avance ? Trop cher ? Les raisons qui peuvent expliquer son échec sont multiples. Mais le marché a bien changé depuis et les tentatives appuyées de l’investir des autres fabricants ces derniers mois le montrent bien.

Toutefois, le youtubeur croit savoir que, si console il y a, elle n’arrivera pas avant « des années », laissant donc le temps à cette typologie de produits nouvelle de faire ses preuves… ou de dégringoler si la sauce ne prend plus.

Il faut dire aussi que le secteur des consoles portables guette avec fébrilité ce qu’il se passe du côté de l’archipel nippon : d’après les dernières informations, Nintendo pourrait sortir sa Switch 2 en 2025. Une console pour laquelle Nvidia a justement travaillé à la conception du SoC.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin