Article

Se procurer une PS5 pour Noël, mission impossible ?

25 novembre 2021
Un an après sa sortie, la PlayStation 5 continue de briller par son absence.
Un an après sa sortie, la PlayStation 5 continue de briller par son absence. ©KamilS

Un an après sa sortie mondiale, la dernière console Sony est toujours aussi compliquée à acquérir. Et la pénurie risque bien de perdurer.

Le 19 novembre dernier était un jour spécial dans le monde du gaming, puisqu’on célébrait le premier anniversaire de la PlayStation 5. Sortie dans le monde entier en pleine crise sanitaire, il était écrit que la carrière de la nouvelle console Sony serait compliquée. Et cela s’est confirmé. Douze mois plus tard, la demande est toujours aussi forte, mais la petite sœur de la PS4 continue de briller par son absence dans les rayons des magasins physiques et en ligne.

La faute notamment à une crise : celle des semi-conducteurs, ces composants électroniques indispensables à la fabrication de n’importe quel outil technologique tel qu’un four, une voiture, un ordinateur, un smartphone ou une console de jeu. La pénurie de ces composants, aussi indispensables que le pétrole dans le monde de l’industrie, explique en partie pourquoi, à l’heure actuelle, les fans sont si peu nombreux dans le monde à posséder la très demandée PlayStation 5. La pénurie de consoles est aussi liée à la crise sanitaire. Le déploiement intensif de milliards de vaccins à travers le monde empêche logiquement le bon fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement.

La pénurie fait le bonheur des “scalpers”

Selon le dernier rapport financier de Sony, 13,4 millions d’unités ont été vendues entre novembre 2020 et octobre 2021. Des chiffres de ventes qui ont de quoi impressionner, mais qui restent bien en deçà des attentes. La sortie au compte-gouttes de la PS5 fait l’affaire des « scalpers », une communauté grandissante de revendeurs qui parviennent à acquérir des exemplaires pour ensuite les revendre à des prix exorbitants. Fin novembre, il était par exemple courant de voir des PlayStation 5 proposées sur les sites de revente aux alentours de 1 000 dollars, soit 888 euros.

Depuis la rentrée, les prix sont certes en baisse, à peu près 700 dollars (622 euros), mais la pratique reste fréquente. Pour faire face à la demande et limiter dans le même temps ces manœuvres spéculatives, Sony a récemment lancé un plan XXL : charger plusieurs Boeing 747 de PS5 pour approvisionner différents continents. Une mesure nécessaire pour faire face aux deux grands temps forts de la fin d’année que sont le Black Friday et Noël.

À lire aussi

Quelques astuces pour espérer voir sa console sous le sapin

Que les choses soient claires, la pénurie de semi-conducteurs n’est pas prête de s’arrêter et celle-ci pourrait même durer jusqu’en 2023, comme l’a récemment avoué Pat Gelsinger, PDG d’Intel. Pour ceux qui se sont fixé l’objectif ultime d’acquérir une PlayStation 5 pour Noël, tout n’est peut-être pas perdu. Il existe quelques astuces pour espérer trouver la console Sony au pied du sapin. L’une des meilleures techniques consiste à suivre au maximum les ventes en cours, notamment sur Internet. N’hésitez pas à créer une alerte pour être informé en temps réel de la disponibilité du produit.

Il est en outre recommandé de créer un compte et de renseigner à l’avance certaines informations telles que son nom et ses coordonnées. Une tactique qui peut permettre de gagner une trentaine de secondes au moment d’acquérir la console. Aussi incroyable que cela puisse paraître, c’est le temps qu’il faut à une ou plusieurs personnes pour bien entamer un stock.

N’hésitez pas non plus à prendre contact avec les boutiques autour de chez vous, histoire de multiplier vos chances de trouver la console tant attendue. Enfin, le dernier conseil que l’on peut donner à une personne espérant une PlayStation 5 pour Noël est de faire preuve de patience, mais ça, un gamer sait le faire mieux que personne.

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste
Pour aller plus loin