Actu

La PS5 se vend 5 fois plus que les Xbox Series (oui, les deux consoles réunies)

16 mai 2024
Par Pierre Crochart
La PS5 se vend 5 fois plus que les Xbox Series (oui, les deux consoles réunies)
©Microsoft

À l’heure des bilans financiers, les ventes de consoles de jeu sont dévoilées. Et il y en a chez Microsoft qui doivent avoir la mine basse.

Les récentes fermetures de studios (Arkane Austin et Tango Gameworks, notamment) du côté de Xbox sont peut-être moins motivées par un soudain désir de faire un ménage de printemps que par un impératif économique à court terme. D’après les chiffres des bilans financiers de Sony et les estimations de l’analyste réputé Daniel Ahmad, il semblerait que la guerre de la Xbox Series contre la PS5 soit déjà perdue.

À partir de
79,99€
Voir sur Fnac.com

Une Xbox littéralement écrasée par la concurrence

Microsoft n’a jamais réussi à retrouver une dynamique de ventes identique à celle de la Xbox 360 il y a deux décennies. Boudée par les joueurs avant même sa sortie, la Xbox One s’est d’ailleurs si mal vendue que la firme a cessé de communiquer ses chiffres de vente. Aussi, à ce jour, on ignore combien d’unités des Xbox Series X et Xbox Series S se sont écoulées depuis 2020. En revanche, des chiffres auxquels certains analystes de l’industrie ont accès peuvent nous donner une fourchette.

Et cette fourchette… elle fait peur. D’après le dernier bilan de Sony, la PlayStation 5 s’est vendue à 59,2 millions d’exemplaires dans le monde (à la même période de sa vie, la PS4 dépassait juste les 60 millions). Rien que sur le dernier trimestre, le constructeur aurait écoulé plus de 4,5 millions de machines. C’est cinq fois plus que son concurrent américain, selon les estimations de Daniel Ahmad.

En d’autres termes, les Xbox Series S et Xbox Series X ont trouvé moins d’un million de preneurs depuis le début de l’année 2024. La Nintendo Switch, qui est elle dans sa dernière année de vie, s’est écoulée à plus de 2 millions d’exemplaires sur la même période.

La stratégie de Microsoft remise en question

Sur le plan technique, les Xbox Series X et PS5 n’ont pourtant rien de très différent. Les deux consoles de salon de dernière génération sont très puissantes et autorisent le jeu à haut taux de rafraîchissement. Alors, qu’est-ce qui coince exactement ? Pour beaucoup, la réponse est très simple : le catalogue de jeux, pauvre en exclusivités alléchantes par rapport à un Sony très offensif sur ce point.

Sur les six derniers mois, la PS5 a accueilli Spider-Man 2, Final Fantasy VII Rebirth, Helldivers II et Stellar Blade, là où les consoles de Microsoft n’ont eu droit à rien de nouveau depuis Starfield, en septembre 2023.

Pourtant, ça n’aura échappé à personne, Microsoft dépense sans compter pour garnir les rangs des Xbox Game Studios. En fin d’année dernière s’écrivait d’ailleurs l’épilogue d’un feuilleton sans fin : celui du rachat de l’ogre Activision-Blizzard-King pour 70 milliards d’euros. Seulement, d’après Bloomberg, Microsoft se demande désormais si la promesse de sortir les jeux Call of Duty sur le Game Pass ne serait pas se tirer une balle dans le pied, la licence étant une véritable poule aux œufs d’or.

Réponse le 9 juin prochain, date à laquelle Microsoft organisera une conférence Xbox, suivie de la présentation du nouveau titre de la franchise Call of Duty.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste