Actu

La console portable ROG Ally 2 sortira cette année

30 janvier 2024
Par Pierre Crochart
La console portable ROG Ally 2 sortira cette année
©l'Éclaireur Fnac

La ROG Ally n’a que quelques mois au compteur, mais son successeur s’apprête déjà à sortir du bois.

Asus n’allait certainement pas en rester là. La ROG Ally, console portable d’un nouveau genre, calquée sur le modèle réussi du Steam Deck de Valve a visiblement atteint ses objectifs de vente. C’est en tout cas ce que l’on lit entre les lignes d’une interview donnée par le vice-président de la marque en Inde à Techlusive.

À partir de
649,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Vers une sortie en 2024

« … nous allons probablement lancer une seconde génération [de ROG Ally] cette année, déclare sans filtre Arnold Su au magazine en ligne. Nous allons conserver les fonctionnalités liées à Windows, mais nous concentrerons davantage sur le gaming. » Au moins, les choses sont claires : la formule ne devrait pas nécessairement évoluer, mais les composants, eux, devraient être logiquement modernisés.

Si c’est un ponte d’Asus India qui s’exprime, c’est que le pays est particulièrement friand de la console-PC de la marque. D’après Arnold Su, entre 70 000 et 80 000 exemplaires de la ROG Ally ont trouvé preneur dans le pays depuis son lancement à l’été 2023.

La marque taïwanaise a aussi pour ambition d’augmenter sa capacité de production en Inde dans les prochains mois. Une tendance qui se généralise dans la tech : Apple a également commencé à délocaliser une partie de sa production en Inde, notamment pour rester hors des conflits géopolitiques qui opposent la Chine et les États-Unis.

À quoi s’attendre pour la ROG Ally 2 ?

Cette fois, Asus va devoir s’assurer que sa copie est d’une propreté irréprochable. En effet, une différence majeure va se manifester quand sa prochaine console sera lancée : elle ne sera plus la seule concurrence au Steam Deck de Valve. Depuis, de nombreux fabricants ont saisi la balle au bond et ont présenté ou sorti leurs propres machines.

On pense en premier lieu à la Lenovo Legion Go, mais aussi à la Claw que MSI vient juste de présenter au CES de Las Vegas.

L’un des axes d’amélioration principaux de la ROG Ally serait par ailleurs son autonomie, très réduite du fait de la grande puissance de son processeur. Asus pourrait ainsi opter pour un APU plus efficient, une batterie plus généreuse et, pourquoi pas, un écran OLED. Le cas échéant, cela lui donnerait toujours un avantage en plus par rapport à la Switch 2, qui pourrait faire l’impasse sur cette technologie.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin