Actu

MSI s’attaque lui aussi au Steam Deck avec la Claw et renouvèle ses ordinateurs tous azimuts

09 janvier 2024
Par Pierre Crochart
MSI s'attaque lui aussi au Steam Deck avec la Claw et renouvèle ses ordinateurs tous azimuts
© MSI

La grand-messe du CES est officiellement lancée, et le Taïwanais MSI frappe fort avec le lancement de sa première console-PC portable.

2024 ne sera pas fait que d’IA, mais aussi de consoles portables d’un nouveau genre. Après le Steam Deck de Valve, la ROG Ally d’Asus et la Legion Go de Lenovo, voici qu’un nouveau concurrent arrive sur ce marché en ébullition : MSI. Présentations avec la Claw.

À partir de
799,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

MSI Claw : la première console portable équipée par Intel

Jusqu’à présent, les fabricants de consoles-PC ont toujours fait le choix d’un APU signé AMD pour propulser les jeux sur leurs machines nomades. MSI fait un pari inverse : donner sa chance à Intel qui, pourtant, se traîne une réputation plutôt écornée en matière d’efficience énergétique. De la puissance, certes, mais au détriment de l’autonomie. Chose qui, pour une console portable, pourrait causer du tort à MSI. Ou pas ?

En effet, la Claw est annoncée avec un accumulateur de 53 WHr. C’est plus que le Steam Deck OLED (50 WHr). Suffisant pour que le fabricant nous promette « 2h d’autonomie sous des conditions de jeu extrêmes ». Il faudra constater sur pièce de quoi il retourne, car la Claw ne lésine pas non plus sur les moyens graphiques avec son écran (LCD) Full HD 120 Hz de 7″.

Dans le détail, cette console de 675 grammes tournera sous Windows 11 avec une surcouche dédiée au jeu baptisée MSI Center M pour un accès facilité à ses titres préférés. La machine pourra être configurée avec un processeur Intel Core Ultra 7 155H, une carte graphique Intel Arc, 16 Go de RAM LPPDR5, un SSD et un modem wifi 7 / Bluetooth 5.4. On trouvera en outre une prise jack, un port USB-C Thunderbolt 4 (recharge à 65W), un lecteur de carte SD et même un capteur d’empreintes digitales sur le bouton de mise sous tension.

Le prix et la date de sortie de la console ne sont pas encore connus.

MSI Claw
© MSI

Ribambelle de nouveaux PC dopés à l’IA

Console-PC et IA dans la même soirée… MSI a bien compris quels seront les mots-clés de l’année 2024. Aussi, le fabricant nous noie sous une véritable avalanche de nouvelles références de PC portables, aussi bien dédiés aux joueurs et joueuses qu’aux créatifs et créatives. Morceaux choisis.

Après Razer, MSI se lance lui aussi dans les laptops de 18″. Disponibles dans les gammes Titan, Raider et Stealth, cette nouvelle diagonale s’accompagne bien entendu des derniers processeurs de 14e génération signés Intel et, selon les références, des cartes graphiques RTX 4070 à 4090 de NVIDIA. Ne négligeant aucun aspect de leurs fiches techniques, ces nouveaux produits sont surtout équipés d’un écran mini-LED 4K affichant une définition de 3840 x 2400 pixels au ratio 16:10 — une première mondiale, d’après MSI. Ils couvrent 100% du spectre DCI-P3, et sont compatibles HDR. Ils sont tous trois dotés d’un nouveau design fabriqué dans un alliage d’aluminium et de magnésium, et le modèle Stealth 18 AI Studio est même présenté comme le PC portable de 18″ le plus léger du monde (2,79 kg).

Pour satisfaire aux besoins de mettre de l’IA partout, tout le temps, MSI lance une série de programmes sous l’ombrelle « MSI AI Engine ». Génération d’images, ajustement des profils d’alimentation intelligent et réduction de bruit ambiant sont notamment au programme.

MSI Titan 18 Raider 18 et Stealth 18
© MSI

Les gammes d’ordinateurs portables Vector HX, Crosshair HX et Pulse AI, mais aussi Sword HX, Cyborg Thin, Prestige et Content Creation bénéficient également de nouveaux modèles qu’il serait impossible de détailler ici sans risquer la litanie incompréhensible. On retiendra simplement l’arrivée bienvenue de dalles OLED sur certains modèles. Une autre tendance récente qui tend à se démocratiser sur les ordinateurs portables du marché.

Les prix et dates de sortie des différentes références lancées aujourd’hui par MSI ne sont pas encore connues.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin