Actu

Une nouvelle ère pour Windows 11 : ce qu’il faut retenir des annonces de Microsoft

21 mai 2024
Par Pierre Crochart
Une nouvelle ère pour Windows 11 : ce qu'il faut retenir des annonces de Microsoft
©Microsoft

Le géant de Seattle organisait hier une conférence non diffusée en ligne pendant laquelle il a défini une ligne claire pour l’avenir de son système d’exploitation.

Un OS, Windows 11 qui, ô surprise, va s’articuler toujours plus autour de Copilot, l’intelligence artificielle de Microsoft. Au programme : de nouvelles fonctionnalités, bien sûr, mais aussi le coup d’envoi d’une toute nouvelle gamme d’ordinateurs ARM censés rivaliser avec les MacBook d’Apple.

À partir de
1 299,99€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

Microsoft dévoile les PC Copilot+

Microsoft est-il enfin prêt à faire sa révolution ? Après des années de balbutiements et d’errance face à des puces Apple M qui font des merveilles aussi bien en termes de performances que d’efficience, la firme de Redmond tient enfin quelque chose.

Copilot+, c’est une nouvelle gamme d’ordinateurs, présentés par Microsoft comme « les PC Windows les plus rapides et les plus intelligents jamais conçus ». Ils embarquent tous des processeurs ARM Snapdragon X Elite et X Elite Plus développés par Qualcomm (Intel et AMD suivront), qui ont la particularité d’intégrer un NPU – une partie du processeur intégralement dédiée à l’intelligence artificielle. Sur ce point, Microsoft parle d’une puissance de calcul pouvant atteindre 40 TOPS (40 milliards d’opérations par seconde).

Grâce à cette puissance, une partie des fonctionnalités de Copilot pourra donc être exécutée localement. Aussi, pas d’inquiétude en ce qui concerne la compatibilité des logiciels. Microsoft annonce Prism : une fonction d’émulation assez similaire à Rosetta 2 sur Mac, qui permet de traduire les applications conçues pour un processeur x86 vers ARM.

Copilot adopte ChatGPT-4o

Partenaire d’OpenAI, Microsoft reste évidemment à la page et met à jour son assistant Copilot avec son dernier LLM en date. ChatGPT-4o entre donc dans la place via l’IA de Microsoft, et s’annonce plus ubiquitaire que jamais.

Suggestions intelligentes dans les menus, paramètres dynamiques et évidemment réponses à des requêtes précises… Il y aura du Copilot partout, tout le temps sur Windows 11, c’est acté.

L’annonce qui a le plus surpris, c’est peut-être celle concernant Recall, un nouvel outil qui, vous allez le voir, porte bien son nom. En utilisant cette fonction, l’ordinateur enregistre absolument tout ce qu’il se passe à l’écran et ce que vous faites. L’idée est de dresser une chronologie précise et exhaustive de vos actions, vous permettant ensuite de naviguer entre elles et de retrouver une information qu’on a pu oublier.

Recall sert également à transcrire et à traduire des réunions en direct, parmi d’autres choses. Mais, bien entendu, la question de la confidentialité se pose. Microsoft rassure : tout cet historique reste local et privé. L’entreprise n’y aurait pas accès.

Dans tous les cas, l’accès à cette fonctionnalité est conditionné à l’achat d’un PC Copilot+, et demande au moins 225 Go de stockage et 16 Go de RAM pour fonctionner.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste