Actu

Fujifilm X-H2 : un nouveau boîtier APS-C qui passe à la 8K

10 septembre 2022
Par Pierre Crochart
Le nouvel appareil photo hybride de Fujifilm.
Le nouvel appareil photo hybride de Fujifilm. ©Fujifilm

Fujifilm organisait cette semaine sa conférence annuelle X-Summit à New-York, durant laquelle elle a présenté le X-H2. Une nouvelle référence APS-C haut de gamme.

Le marché des compacts s’étant effondré, les constructeurs ne misent plus que sur le haut, voire le très haut de gamme pour garder la tête hors de l’eau. En témoigne ce nouveau X-H2 : un appareil photo hybride attendu le 29 septembre, et lancé à partir de 2 249€ nu. Tour du propriétaire.

À partir de
2 249€
Voir sur Fnac.com

Un capteur APS-C de 40,2 mégapixels

Autant l’écrire : le Fujifilm X-H2 est l’appareil photo hybride le mieux doté de sa catégorie. En son cœur, un capteur X-Trans CMOS 5 HR de dernière génération, étalant 40,2 mégapixels (7728 x 5152 pixels). Un record pour un modèle APS-C. Toujours stabilisé sur cinq axes, Fuji annonce un gain de sept stops par rapport à un appareil qui en serait dépourvu.

En sus, et grâce au processeur X-Processor 5 (que l’on retrouvait déjà dans le Fujifilm X-H2S au printemps), le boîtier est désormais capable de filmer en 8K, à 30 images par seconde. Mieux, le X-H2 est en mesure de filmer au format Apple ProRes, touours en 8K, et en 4:2:2 10 bits. Si l’on passe par la sortie HDMI, on peut même espérer sur du 4:2:2 12 bits. Pour des fichiers un peu moins démesurés, on pourra également opter pour des films en 6K, ou en 4K HQ, lequel va en réalité sous-échantillonner un fichier 8K.

Avec son obturateur mécanique, le Fuji X-H2 autorise des rafales à 15 images par seconde, et jusqu’à 20 images par seconde en passant par l’obturateur électronique (attention : un crop de 1,29x est appliqué le cas échéant). Autre point fort de ce nouveau boîtier : l’obturateur électronique est en mesure d’atteindre la vitesse de 1/180 000. Un record absolu.

Des images jusqu’à 160 Mpx

Outre ses qualité techniques indéniables, le Fujifilm X-H2 intègre la technologie Pixel Shift pour la première fois sur un modèle APS-C. Grâce à un léger déplacement du capteur permis par sa stabilisation, le X-H2 capture 20 images de 40 mégapixels qu’il est ensuite possible d’empiler via le logiciel dédié Pixel Shift Converter. En résultent des images de 160 mégapixels, ou de 40 mégapixels dotés d’une plage dynamique étendue.

Côté sensibilité, le capteur CMOS 5 HR adopte une plage de 125 à 124 800 ISO. En termes d’autofocus, le X-H2 est aussi en progrès par rapport au X-H2S ou X-T4, et compte 3,33 mégapixels à détection de phase contre 2,16 sur les modèles cités. Fuji promet également une amélioration constante de l’AF grâce au machine learning, et un suivi des yeux toujours plus précis et réactif (mise au point en 0,02 seconde dans les meilleures conditions, avance le fabricant).

Fujifilm X-H2
L’écran est pivotable et inclinable.©Fujifilm

Enfin, le Fuji X-H2 reprend le même viseur OLED de 5,76 Mpts que le modèle « S ». Le photographe peut opter entre un rafraîchissement de 60 ou 120 Hz, et l’affichage est plus réactif grâce à un détecteur de proximité plus rapide au niveau de l’œilleton.

Le boîtier est compatible avec toutes les optiques X du constructeur. Il sera lancé à la fin du mois nu, ou en kit avec un objectif XF 16-80 mm ƒ/4 pour 2 799€.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin