Actu

Sony présente le FE 16-35 mm F2,8 GM II, un zoom grand-angle compact et léger

30 août 2023
Par Benjamin Logerot
Le nouvel objectif de Sony s'adapte aux boîtiers Alpha et se place comme le plus léger de sa catégorie.
Le nouvel objectif de Sony s'adapte aux boîtiers Alpha et se place comme le plus léger de sa catégorie. ©Sony

Sony complète sa gamme de zoom grand-angle f/2,8 avec l’arrivée d’un nouvel objectif photo G-Master, qui promet des capacités d’autofocus très avancées.

Voici donc un troisième objectif de seconde génération ouvrant à f/2,8 livré par Sony. Après un objectif standard et un télézoom, ce grand-angle est compatible avec la gamme de boîtiers Alpha, donc le géant vient de dévoiler les derniers modèles.

Un objectif puissant et compact

Sony complète donc sa gamme d’objectifs pour appareils photo ouvrant à f/2,8. Après un standard (24-70 mm) et un télézoom (70-200 mm), le constructeur nippon s’apprête à sortir son FE 16-35 mm F/2,8 G-Master II, qui couvre donc les focales manquantes à la gamme. Un grand-angle compact, conçu dans la même lignée que ses prédécesseurs et se posant comme l’objectif le plus léger de sa catégorie avec ses 547 g.

Sony se targue d’offrir une résolution élevée dès l’ouverture maximale de f/2,8 sur toute la plage focale grâce à ses cinq lentilles asphériques, dont trois lentilles XA (Asphérique Extrême), qui contrôlent les aberrations. Le résultat est un alliage de haute résolution et de superbes effets de bokeh.

En parlant de bokeh, d’ailleurs, ce grand-angle G-Master permet de superbes effets en prise de vue rapprochée. L’objectif autorise une distance minimale de mise au point de 22 cm et un rapport de grossissement maximal de x0,32.

Un autofocus à la pointe

Grâce à la présence de moteurs linéaires XD (Dynamique Extrême), le FE 16-35mm f/2,8 G-Master II est capable non seulement d’opérer à très grande vitesse, en étant deux fois plus rapide que des modèles plus classiques, mais aussi plus silencieux. Sony avance même que l’objectif est toujours capable de suivre avec précision un sujet même en vidéo haute vitesse.

L’appareil est aussi doté d’un focus breathing avancé. C’est-à-dire que, même lors du zoom, la variation de la mise au point automatique se fait de manière plus douce et réactive, évitant ainsi les basculements trop marqués de l’AF sur le sujet.

Sony a également revu l’ergonomie de son objectif en plaçant un système de commutateur des crans sur la bague d’ouverture pour donner une indication sonore. Ces clics peuvent être désactivés. L’appareil est doté de deux boutons de verrouillage de la mise au point, accessibles facilement avec le pouce et l’index.

Le FE 16-35mm f/2,8 G-Master II sera disponible courant septembre au prix de 2 700 €.

À lire aussi

Article rédigé par
Pour aller plus loin