Prise en main

Asus Zenbook Pro 15 Screenpad : 1 ordi, 2 écrans

11 septembre 2018
Par Kevinh
Asus Zenbook Pro 15 Screenpad : 1 ordi, 2 écrans
©dr

Quel plaisir que d’avoir pu prendre en main ce PC portable d’un nouveau genre. Il faut dire, un écran logé dans un trackpad est plutôt une idée intéressante. Malheureusement, une fois l’effet “wahou” passé, on se retrouve avec un ordinateur un tantinet trop sage.

Design : un produit élégant

Il faut l’avouer, cet Asus Zenbook Pro est une réussite en terme de design. Le revêtement métal bleu est du plus bel effet mais laisse apparaître la moindre trace de doigt. Les liserés rose gold font ressortir les tranches. Mais tous ces artifices ont un poids, l’usage d’une telle coque porte le poids du Zenbook à 2 kilos et, dans un sac à dos, cela se ressent. Pas vraiment mobile.

Asus5

Un détail, ou plutôt un problème, saute pourtant aux yeux : les grilles d’aérations sont placées sous l’ordinateur. Une disposition très bizarre étant donné que le PC est quand même doté d’un GPU de gaming. Mais on y reviendra plus tard.

Le modèle reçu en test possède un écran 1080p. Il propose de belles couleurs et est assez lumineux. Un modèle existe avec une dalle 4K ainsi qu’un écran tactile. Nous aurions souhaité tester l’écran tactile de l’ordinateur qui pourrait se révéler vraiment pratique en complément du Screenpad. Néanmoins, même en 1080p, en mode jeu, les rendus sont assez fidèles même s’il faut pousser la luminosité à fond pour être confortable.  

Performances : la puissance au détriment de l’autonomie

Avec sa GTX 1050 embarquée, le Screenpad fera aisément tourner tous les jeux les plus récents dans une qualité plus que convenable et sans trop de baisse de framerate. La preuve avec la démo de PES 2019 qui tournait en ultra sans ralentissements notables.

Asus2

Malheureusement, même si tout tourne sans encombre, on ne peut s’empêcher de remarquer que l’ordinateur fait un bruit vraiment gênant lorsque la GTX 1050 s’exécute. Il faut dire que les aérations placées sous la coque n’aident pas vraiment. Heureusement, le PC ne chauffe pas plus que ça et vous ne risquez donc aucunement de ressentir une sensation de brûlure.

Mais soyons honnête, pour que tout ceci fonctionne à pleine puissance, il va falloir faire l’impasse sur l’autonomie de votre PC. En choisissant de prioriser la performance à la batterie, n’espérez pas devoir vous affranchir du bloc d’alimentation. Autrement, vous allez avoir des coupures pas vraiment voulues.

Fonctionnalités : un deuxième écran encore trop gadget

Tout l’intérêt de ce nouveau PC portable d’Asus réside dans son trackpad qui sert également de second écran. Que ce soit pour en faire un deuxième bureau ou encore pour y placer des raccourcis (un peu à la manière de la Touch Bar sur la dernière génération de Macbook Pro), ce Screenpad devrait trouver -en théorie- son utilité.
En pratique, c’est un autre son de cloche. Les raccourcis ne sont pas si pratiques. On y retrouve Spotify ou encore un lecteur pour la musique intégrée dans l’ordinateur, la calculatrice et d’autres petites fonctions anecdotiques. La suite Office fait partie des premiers logiciels compatibles Screenpad et autant dire que cela est merveilleusement intégré. Mais ce n’est malheureusement que la seule pour l’instant.

 Asus Zenbook Pro 15

La majorité des logiciels ne disposent pas encore d’une compatibilité avec la nouveauté de ce Zenbook Pro. Ou quand celle-ci est disponible, elle n’est pas complète. Prenons exemple avec YouTube. Là où on pense naturellement pouvoir regarder une vidéo directement sur le Screenpad pour continuer à travailler normalement, il faut oublier cette idée. La compatibilité ne sert qu’à piloter le lecteur de la vidéo. On peut donc passer la publicité, mettre pause ou encore avancer dans la vidéo. Très limité.

Pour se permettre le luxe de regarder une vidéo sur le trackpad, il faut activer le mode “second bureau” avec la touche fn6 (ce qu’il faudra faire constamment pour jongler entre les 4 modes disponibles). Pourtant même là, la tâche n’est pas aisée. L’affichage sur le Screenpad est vraiment minuscule, à tel point que l’utilisation de vos doigts s’avère fortuite puisque vous ne pourrez cliquer nulle part. La seule solution trouvée et de lancer la vidéo sur l’écran principal et de la faire glisser sur le trackpad. Pas vraiment intuitif.

Outre le mot de passe, ce Zenbook Pro est compatible Windows Hello pour un déverrouillage par reconnaissance faciale. Et pour ceux qui préfèrent éviter de montrer un visage ou qui ont pour habitude de mettre un morceau de scotch sur leur webcam, sachez que vous pourrez déverrouiller l’ordinateur grâce à votre empreinte digitale. Et c’est quasi instantané.

Asus Zenbook Pro 15

On a aimé :                                                            On a moins aimé :

– L’écran                                                              -… qui reste encore trop gadget

– Les performances                                               – Il fait du bruit

– Le lecteur d’empreinte digitale                             – La répartition du poids

– Le Screenpad…                                                  – Les traces de doigts

Le Zenbook Pro 15 aurait pu être un excellent ordinateur, surtout grâce à son Screenpad. Il n’est néanmoins pas foncièrement mauvais si vous cherchez un ultraportable capable de faire tourner tous les logiciels que vous voulez. Attention toutefois à son poids qui se fait sentir après quelques minutes dans un sac à dos. 
Si vous souhaitez vraiment aquérir un Zenbook Pro doté du Screenpad, préférez le modèle 14 pouces qui propose un design plus élégant pour un poids amoindri.

Retrouvez tous les portables Asus

Article rédigé par
Kevinh
Kevinh
expert High Tech et Gaming
Pour aller plus loin
Sélection de produits