Test Labo

Test Labo du Huawei Nova 9 : une prestation correcte, un peu plombée par les performances

07 février 2022
Par Georges Prat
Le Huawei Nova 9.
Le Huawei Nova 9. ©Huawei

Après de longs mois sans nouveauté, la marque lance son Nova 9 un smartphone séduisant de prime abord, mais qui souffre de quelques lacunes dont certaines sont du fait des sanctions américaines. Voyons ensemble ce qu’il vaut.

En résumé

Note LABOFNAC

Le Huawei Nova 9 est un très bon smartphone. Sa partie photo est convaincante, son écran excellent et son autonomie élevée. Et que dire de son design et de sa qualité de fabrication ? Cependant, c’est un géant aux pieds fragilisés par les limites induites par les sanctions américaines. Des sanctions qui le privent d’une version complète d’Android avec tous les services Google qui vont avec, mais aussi, et peut-être surtout, de la 5G. Sans cela, il donnerait du fil à retordre aux ténors de la catégorie.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Qualité de fabrication
  • Très bel écran
  • Autonomie
  • Système photo convaincant
Les moins
  • Pas de téléobjectif
  • Absence de services Google et de 5G
  • Il manque un second HP
  • Puissance décevante

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran
Autonomie
Plus la note est elevée et plus le smartphone restera allumé sans avoir à être rechargé.
Performance et rapidité
Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio du smartphone
359€
369€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Le Nova 9 vient se placer dans la partie haute du milieu de gamme. Il est proposé en deux couleurs, noir ou bleu clair. Nous testons ici la version comportant 8 Go de RAM et 128 Go de stockage.

Le design, l’ergonomie et l’interface

À l’avant, un grand écran de 6,57 pouces occupe 90 % de la surface. Sa dalle se courbe sur les côtés, un apport essentiellement esthétique. La caméra frontale vient se nicher dans un poinçon relativement grand. La dalle accueille par ailleurs un lecteur d’empreinte digitale fonctionnant parfaitement, malgré un emplacement un peu bas.

Huawei Nova 9
Le diamètre du poinçon de la caméra frontale est assez important.©L’Éclaireur Fnac

En retournant le smartphone, difficile de passer outre deux éléments forts. Tout d’abord, la coque. En verre nacré, elle arbore une couleur bleu clair qui distille de nombreux reflets. Second élément fort, le bloc photo. Il est imposant, avec en particulier sa caméra principale qui prend place dans un grand cercle dont la taille est encore accentuée par son pourtour chromé. Les trois autres modules photos se font plus discrets.

Huawei Nova 9
©L’Éclaireur Fnac


L’organisation des flancs est classique avec les touches rassemblées à droite. Les boutons de mise sous tension et de réglage du volume sont facilement manipulables, ce qui n’était pas couru d’avance, le Nova 9 étant un grand smartphone. Il mesure en effet 160×73,7 mm pour un poids de 175 g. Huawei est parvenu à limiter son épaisseur à 7,8 mm seulement. Il faut se passer de prise casque et d’emplacement pour une carte mémoire, ainsi que d’une certification d’étanchéité. Sa qualité de fabrication est excellente, mais est-ce vraiment une surprise ?

Huawei Nova 9
©L’Éclaireur Fnac

Huawei se heurte toujours à l’interdiction d’utiliser une version complète d’Android avec toutes les couches de l’OS de Google ou encore le Play Store. Nous avons donc face à nous l’EMUI 12.0.1, qui dispose de son propre magasin d’applications, App Gallery, mais aussi d’équivalents maison d’applications Android : Petal Maps pour Google Maps ou encore Petal Search, un moteur de recherche universel.

Huawei Nova 9
Petal Maps entendu offrir une alternative à Google Maps, absent.©L’Éclaireur Fnac

Huawei apporte quelques particularités en matière de navigation dans les différents menus, mais on s’y habitue rapidement. Pour pallier l’absence du Play Store, la marque propose, en plus de l’App Gallery qui regroupe des applications développées pour elle, une recherche d’APK (l’exécutable des applications Android) très efficace.

Huawei Nova 9
Petal Search permet de trouver des applications Android faciles à installer.©L’Éclaireur Fnac

L’écran

Écran
8.5
Densite des pixels
6
Définition de l’écran
1080 x 2340
Densité de l’écran
390 ppp
Contraste et progressivité
7.2
Taux de contraste (:5)
359 :5
©Labo Fnac
Fidelité des couleurs
9.7
Directivité
8
Perte de lumière à 30° (en %)
30 %
Perte de lumière à 45° (en %)
60 %

La dalle AMOLED présente une diagonale de 6,57 pouces 19,5/9e pour une définition de 1 080×2340 pixels. La densité est de 390 ppp. C’est assez pour ne pas discerner réellement de défauts d’affichage. Nous avons bien entendu soumis cet écran aux sondes de notre Labo. Celles-ci ont mesuré un taux de contraste de 359:5, un chiffre élevé dans l’absolu, mais qui est dans la moyenne pour de l’AMOLED. Ainsi, le Reno 6 pour ne citer qu’un concurrent, atteint 458:5. La progressivité de la dalle est assez bonne et ses noirs parfaits, AMOLED oblige. Avec les réglages d’origine, le Huawei Nova 9 présente une excellente fidélité des couleurs. Il demeure bien entendu possible d’ajuster le rendu colorimétrique dans les réglages. La directivité est plutôt correcte puisque la perte de lumière est de 30 % avec un angle de 30°. Lorsque l’on passe à 45°, cela devient cependant plus difficile avec une perte de 60 %.

©L’Éclaireur Fnac


Pour la fréquence de rafraîchissement, Huawei laisse trois modes : standard (60 Hz), élevé (120 Hz) et enfin dynamique, avec une fréquence qui s’adapte à vos besoins.

Performances & rapidité

Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Performances & rapidité
4.2
Performance usage simple
5
Performance usage moyen
1
Performance usage complexe
1
Performance usage extrême
1

Le Nova 9 est animé par un processeur tout récent, le Qualcomm Snapdragon 778G. Cette puce bénéficie d’une grande finesse de gravure, soit 6 Nm. Le processeur compte huit cœurs physiques Kryo 670 capables d’atteindre une fréquence de 2,4 GHz. Avec 8 Go de RAM, voilà qui devrait se montrer pleinement satisfaisant en matière de puissance.

Au quotidien, l’interface du smartphone réagit très bien et nous n’avons pas remarqué de latence nuisible au plaisir d’utilisation. Les applications plus gourmandes, comme les jeux 3D, ne lui font pas peur. Cependant, notre test de rapidité basé sur l’exécution de scripts JavaScript nous fait déchanter : les résultats sont plutôt décevants, avec un mobile à la peine dès les premiers niveaux d’intensité. Ils sont en deçà de ceux d’autres smartphones équipés de la même mécanique. On pense notamment au Honor 50. Est-ce que l’absence d’Android au complet vient enlever quelques briques logicielles ? Difficile à dire.

Ses 128 Go de mémoire interne, dont 19,6 Go sont occupés par le système, seront sans doute suffisants pour la plupart des utilisateurs. Les gros consommateurs de multimédia pourront peut-être à terme se sentir à l’étroit. Un fait à prendre en compte sur un mobile se passant de slot microSD.

Huawei Nova 9
©L’Éclaireur Fnac

Photo

Avant d’évoquer les capacités photographiques du Huawei Nova 9, précisons que nous avons entrepris depuis quelques semaines de revoir et d’améliorer notre protocole de test photo. Ce smartphone n’est donc pas passé par le laboratoire pour la partie photographique. Les lignes qui suivent ne se basent sur aucune donnée scientifique et reflètent uniquement les observations empiriques du journaliste qui a rédigé ce test. Nous mettrons dès que possible à jour cette partie du test avec les données Labo.

Pour en revenir au Nova 9, sachez qu’il accueille à l’arrière quatre caméras, mais toutes n’ont pas la même importance. Commençons par le plat de résistance avec le module grand-angle. L’optique, qui équivaut à un 23 mm argentique, ouvre à f/1,9. Elle fonctionne de concert avec un capteur de 50 mégapixels. Les photos sont prises par défaut en 12 mégapixels en recourant au pixels binning. La seconde caméra est un ultra grand-angle aux caractéristiques très classiques : capteur de 8 mégapixels et optique f/2,2. Les deux autres sont anecdotiques, puisqu’il s’agit d’un module mesurant la profondeur de champ et d’une caméra macro de 2 mégapixels seulement.

Huawei Nova 9
©L’Éclaireur Fnac


Le savoir-faire de Huawei en matière de photo n’est plus à prouver. Qu’en sera-t-il avec le Nova 9 ? En journée, les photos réalisées par le grand-angle sont dynamiques et contrastées. Les couleurs présentent à nos yeux un bon compromis entre naturel et légère accentuation, plus forte avec l’IA. Le niveau de détails est tout à fait convaincant, le passage en 50 mégapixels n’apportant pas grand-chose. En basse luminosité, le mode Nuit n’est pas des plus performant. Si des détails parviennent à être révélés et les couleurs sont plutôt séduisantes, la netteté de l’image en prend en coup.

Huawei Nova 9
©L’Éclaireur Fnac


L’ultra grand-angle est plutôt bon en journée avec une correction des déformations optiques efficace. Les photos manquent cependant de détails et la colorimétrie n’est pas vraiment en adéquation avec celle de la caméra principale. En basse luminosité, il ne démérite cependant pas.
La caméra macro ne bénéficie pas d’autofocus : la mise au point se fait à une distance de 4 cm. Autant dire qu’il faut avoir l’œil. Difficile d’obtenir des clichés bien nets.

Huawei Nova 9
©L’Éclaireur Fnac


Le mode Portrait nous redonne le sourire. Le Huawei Nova 9 parvient à réaliser des détourages précis et à maîtriser le flou d’arrière-plan pour qu’il conserve un certain naturel.

La captation vidéo peut se faire jusqu’à la 4K à 30 fps. Le résultat est globalement correct, mais manque un peu de contraste et la stabilisation électronique n’est pas la plus efficace du moment. Enfin, la caméra frontale de 32 mégapixels aboutit à des images offrant un beau piqué.

Huawei Nova 9
©L’Éclaireur Fnac

Qualité audio

Qualité audio
6.9
Puissance maximale des Hauts-Parleurs
71 dB
Réponse en fréquences des Haut-Parleurs
©Labo Fnac

Le smartphone signé Huawei ne propose pas de second haut-parleur. Adieu la stéréophonie, donc. L’unique transducteur se montre plutôt puissant, puisque nous avons mesuré en Labo un pic à 71 dB. Un bon résultat. La courbe de réponse en fréquences est assez heurtée, mais le smartphone parvient à limiter les habituels creux autour des 80-100 Hz. L’effondrement est en revanche plutôt brutal après les 5 kHz.

Le Nova 9 se passe de prise casque et l’utilisation d’écouteurs Bluetooth devrait se faire sans problème. Nos mesures Labo mettent en avant le bon comportement du mobile en Bluetooth. Celui-ci présente deux technologies logicielles particulières : Sound Booster (les micros du smartphone envoient ce qu’ils captent à vos périphériques de sortie Bluetooth) et Histen (effets sonores).

Communication

Communication
7.5
Cette note indique la capacité du smartphone à émettre et recevoir quelque soit les conditions (sur les réseaux 2G, 3g et 4G)
Nombre de carte SIM
2
Type de carte SIM
nano
Note 2G
7.5
Note 3G
7.8
Note 4G
7.4
Compatibilité 5G
Non
Radar Radio-fréquences
Ce graphique détaille la capacité du smartphone à envoyer ou recevoir un signal selon les bandes de fréquences
©Labo Fnac
WIFI
7.3
Compatibilité WiFi
a, b, g, n, ac, ax
Bluetooth
8
Norme Bluetooth
5.2
NFC
Oui

Voici certainement un des points noirs de ce smartphone. En effet, du fait des sanctions américaines, Huawei ne peut activer la 5G de son Snapdragon. Il nous semble vraiment difficile aujourd’hui de commercialiser un produit uniquement 4G dans le segment supérieur du milieu de gamme. Ceci étant, selon les mesures réalisées par nos soins, le Nova 9 se comporte assez bien en matière de sensibilité radio. Il est même particulièrement à l’aise en 2G et 3G. Son module wifi 6 est efficace selon ces mêmes mesures.

Autonomie

Autonomie
10
Durée autonomie
14:40:30
Temps de charge
01:26:30

Les flancs du Nova 9 dissimulent une batterie de 4300 mAh couplée à un bloc secteur d’une impressionnante puissance de 66 W. Pourtant, nos tests ont abouti à un résultat assez décevant avec 1 h 26 pour une pleine charge. Attentions, ils sont très sévères, car la mesure se poursuit tant que le smartphone continue à tirer sur le chargeur. Parfois il le fait alors même que l’interface affiche une batterie pleine à 100 %.

L’autonomie est très bonne. En pratique, nous avons pu utiliser le Nova 9 pendant 1,5 jour sans recharge. Notre test Labo, très exigeant pour la mécanique, l’a établie à 14 h 40, contre 11 h 14 pour le Samsung Galaxy A52s.

Général

Taille écran
6.6 "
OS
Version OS
Harmony OS 2.0
Mémoire vive
8 Go
Mémoire occupée
19.6 Go
Emplacement carte mémoire
Non

Dimensions & poids

Largeur
74 mm
Hauteur
160 mm
Epaisseur
8 mm
Poids
175 g

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Huawei Nova 9 est un très bon smartphone. Sa partie photo est convaincante, son écran excellent et son autonomie élevée. Et que dire de son design et de sa qualité de fabrication ? Cependant, c’est un géant aux pieds fragilisés par les limites induites par les sanctions américaines. Des sanctions qui le privent d’une version complète d’Android avec tous les services Google qui vont avec, mais aussi, et peut-être surtout, de la 5G. Sans cela, il donnerait du fil à retordre aux ténors de la catégorie.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Autonomie
Performance et rapidité
Qualité audio

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 3 (2 avis)
Article rédigé par
Georges Prat
Georges Prat
Journaliste
Pour aller plus loin