Test

Test Labo du Canon EOS-1D X Mark III (24-105 mm) : à l’épreuve du zoom

02 décembre 2020
Test Labo du Canon EOS-1D X Mark III (24-105 mm) : à l'épreuve du zoom

En résumé

Canon propose une désormais riche gamme de boîtiers hybrides à capteur plein format, tels les récents EOS R5 et R6 que nous avons d’ailleurs testés ici et là. La marque rouge ne délaisse pas pour autant ses reflex, dont le 1D X III constitue la référence la plus perfectionnée de son catalogue actuel. Le modèle, tourné vers les photographes professionnels, pratiquant la photo sportive ou animalière, par exemple, a d’ailleurs fait l’objet d’un test complet, associé pour l’occasion à l’optique EF 24-70mm f/2,8 L II USM. Nous ne reviendrons donc pas davantage ici sur l’ergonomie de ce boîtier, qui s’inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs, y ajoutant notamment une touche AF sensitive et un écran mieux défini.
Couplé pour ce test à l’objectif Canon EF 24-105mm f4 L IS II USM stabilisé, le boîtier à livré des résultats satisfaisants en résolution, quoique légèrement moins bons qu’avec le 24-70 mm. Il n’est en effet possible ici que de recadrer 61 % de l’image au mieux (au 28 mm), ce taux chutant à 42 % au 70 mm. Le centrage est excellent, tout comme l’homogénéité, même si nous avons relevé des résultats moindres au 70 mm sur ce dernier critère. L’optique n’a néanmoins révélé aucun défaut perceptible, à l’exception d’une légère aberration chromatique au 28 mm et dans certaines zones de l’image. Enfin, nous avons évalué la capacité de l’EOS 1D X III à restituer les détails de notre scène test à 500 et à 250 Lux, c’est-à-dire en lumière tamisée et dans la pénombre. Les performances de l’appareil ont décru au fur et à mesure que nous avons augmenté la focale et baissé la luminosité, mais nous avons constaté quelques difficultés dès 500 lux, au 28 mm : les détails, sur notre réglet et notre carte Ethernet, ont alors posé quelques difficultés au reflex. Il faut ici rappeler que le zoom présente une ouverture de f/4, contre f/2,8 pour le 24-70 mm que nous avons éprouvé auparavant.
Associé à son téléobjectif 24-105 mm, le Canon 1D X III, dont il faut également rappeler la conception robuste et l’autonomie revue à la hausse, comparée à celle du 1D X II, produit de bons résultats. Mieux vaudra néanmoins prendre garde aux conditions d’éclairage, notamment aux longues focales, le couple fonctionnant au mieux au 28 mm.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Bonne résolution
  • Conception robuste
Les moins
  • Niveau de détails aux longues focales
Article rédigé par
Marielle Masounave
Marielle Masounave
Responsable des tests photo
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste