Test Labo

Test Labo du LG OLED55BX6LA : pour les téléspectateurs exigeants

28 novembre 2020

LG continue d’améliorer ses téléviseurs OLED par petites touches. Ce qui n’empêche pas le LG OLED55BX6LA d’approcher la perfection en matière de qualité d’image. Notre test après son passage en Labo.

En résumé

Note LABOFNAC

Carton plein pour le LG OLED55BX6LA qui s’impose comme l’un des meilleurs téléviseurs de 55 pouces à date. Bien servi par une dalle OLED pratiquement exempte de défauts, il profite en outre de toutes les fonctionnalités attendue de la part d’un modèle haut de gamme. Un must.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • La qualité d'image
  • Les fonctionnalités avancées
  • La qualité d'image (encore)
Les moins
  • La colorimétrie encore perfectible

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

LG est passé maître dans l’art de la technologie OLED, équipant en dalles aussi bien ses propres téléviseurs que ceux de ses concurrents. Le constructeur fait évoluer ses gammes 4K pour 2020 en ajoutant quelques fonctionnalités non sans faire encore progresser la qualité d’image comme on le verra plus loin.

En apparence, le LG OLED55BX6LA est identique aux précédentes générations. Le design, bien que daté, met l’image à l’honneur avec des bords très fins et un pied discret en métal brossé. Ce dernier a l’avantage d’être suffisamment étroit pour installer le téléviseur de 55 pouces sur un petit meuble. La finition est très soignée et le LG OLED55BX6LA a clairement fière allure. Vu de côté, on remarque que la partie supérieure de la dalle est bien plus fine que la partie inférieure qui renferme l’électronique, l’alimentation électrique et la connectique.

LG OLED55BX6LA

© LG

Le LG OLED55BX6LA profite ainsi de quatre entrées HDMI 2.1 dont une ARC, de trois ports USB, d’une sortie audio numérique optique et d’une interface CI+) en plus des deux connecteurs antenne/satellite. Le téléviseur se connecte à Internet via une prise Ethernet RJ45 ou via le Wi-Fi 802.11 ac. Enfin, le Bluetooth est également pris en charge.

LG OLED55BX6LA

© LG

Comme tous les téléviseurs OLED de LG, le LG OLED55BX6LA est animé par le système d’exploitation WebOS. On rappelle que ce dernier se présente sous la forme d’un bandeau vient se superposer à l’image pour donner un accès direct aux applications et aux entrées vidéo. L’interface se contrôle via la télécommande Magic Remote qu’il suffit de pointer vers l’écran pour déplacer le curseur à l’image. Il faudra prendre le coup de main pour maîtriser le gyroscope, mais l’ensemble est agréable.

LG OLED55BX6LA

© LG

Comme on le disait plus haut, le LG OLED55BX6LA profite de nouvelles fonctionnalités à commencer par Dolby Vision IQ qui ajuste automatiquement la luminosité, les couleurs et le contraste en fonction du genre de contenu et des conditions d’éclairage de la pièce. Le téléviseur prend aussi en charge le format Dolby Atmos et la technologie Nvidia G-Sync.

LG OLED55BX6LA

© LG

Celle-ci se destine aux joueurs qui veulent limiter les saccades, le lag et le scintillement dans les titres compatibles. Enfin, le LG OLED55BX6LA intègre l’application Apple TV+ et est compatible Apple HomeKit et AirPlay 2. Bref, rien ne manque à l’appel.

LG OLED55BX6LA

© LG

Les contrastes

LG reste sur la tendance en termes de luminosité sur ses gammes de téléviseurs OLED, avec un niveau de 140 cd/m2 dans l’axe. Associé à des noirs parfaits (chaque pixel est complètement éteint pour afficher du noir), l’homogénéité est irréprochable, tout comme le taux de contraste. Le LG OLED55BX6LA obtient ainsi la note maximale à ce premier test.

Contraste
10

La progressivité

La progressivité du téléviseur est d’abord évaluée à partir du niveau de lumière émis en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Dit plus simplement, nous comparons la courbe de gamma du signal vidéo en sortie du LG OLED55BX6 avec celle du signal d’origine en entrée. Et comme vous pouvez le voir ci-dessous, les deux courbes sont globalement linéaires, attestant de la fidélité du signal vidéo en sortie.

LG OLED55BX6LA

© LaboFnac

Nous nous intéressons ensuite à l’impact de l’emplacement du téléspectateur sur la qualité des images, en réalisant plusieurs mesures avec des points d’observation variables. Et où que vous soyez assis, vous profiterez toujours d’une luminosité optimale, comme le montrent nos mesures : la luminosité de 140 cd/m2 ne varie pas que vous soyez assis bien en face du téléviseur ou dans l’un des angles.

Progressivité
8.5

La directivité

La directivité du téléviseur est évaluée à partir de la dérive en couleur en fonction du point d’observation. Nous réalisons un balayage sur plusieurs points avec des positions différentes.

LG OLED55BX6LA

© LaboFnac

Forcément avec une dalle OLED, les noirs sont toujours parfaits, quel que soit le point d’observation du LG OLED55BX6LA. Que vous soyez assis dans l’axe ou sur les côtés, vous profiterez toujours d’une qualité d’image irréprochable et parfaitement uniforme.

Directivité
9.8

La colorimétrie

Avec de tels résultats, on devient forcément plus exigeant. Raison pour laquelle le LG OLED55BX6LA nous a un peu laissés sur notre faim en matière de colorimétrie. Pas que celle-ci soit décevante, loin de là. En effet, le téléviseur couvre largement le triangle de référence EBU et nous l’avons directement comparé au standard DCI-P3, autrement plus exigeant.

LG OLED55BX6LA

© LaboFnac

S’il s’en tire là encore très bien, le LG OLED55BX6LA affiche une légère lacune dans les rouges. Tellement légère qu’il vous faudra toute la précision d’une sonde pour vous en rendre compte. Bref la note n’est pas parfaite, mais le téléviseur affiche tout de même des couleurs extrêmement riches sans la moindre dérive.

Couleur
6.9
Richesse des couleurs
9.4

L’uniformité

Le LG OLED55BX6LA continue sur sa lancée lors de notre dernier test qui se concentre sur l’uniformité de la dalle de 55 pouces. Le téléviseur obtient là encore la note maximale avec des écarts d’uniformité de luminance (16 % seulement) et de chrominance (Delta U’V’ de 0,0022) négligeables. La luminosité oscille entre 46 et 55 cd/m2 sur toute la dalle.

LG OLED55BX6LA

© LaboFnac

Conclusion

Note LABOFNAC

Carton plein pour le LG OLED55BX6LA qui s’impose comme l’un des meilleurs téléviseurs de 55 pouces à date. Bien servi par une dalle OLED pratiquement exempte de défauts, il profite en outre de toutes les fonctionnalités attendue de la part d’un modèle haut de gamme. Un must.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Pour aller plus loin