Test

Test Labo du Panasonic Lumix TZ90 : un bon compagnon de voyage

17 novembre 2019

En résumé

Pourvu d’un capteur MOS de type 1/2.3” pour 20,3 mégapixels, le Lumix TZ90 de Panasonic se fait remarquer par son zoom à forte amplitude caché dans un boîtier compact (112 x 67,3 x 41,2 mm pour 322 grammes). L’appareil est ainsi doté d’un objectif Leica équivalent à 24-720 mm (4,3-120 mm, ouverture f/3,3-6,4), zoom qu’il est possible d’augmenter jusqu’à 60x au prix d’un important traitement numérique. Destiné aux voyageurs désirant pouvoir réaliser des clichés de paysages urbains comme de zoomer sur de petits éléments de détail, l’appareil est également adapté à la capture vidéo, qu’il assure jusqu’en 4K. Le boîtier facilite la prise de vue puisqu’il inclut un écran tactile et inclinable de 3 pouces (1,04 million de points), mais aussi un viseur de 1,166 million de points. Côté résolution, le TZ90 ne démérite pas, autorisant d’importants recadrages (pour notre tirage de référence de 20 x 30 cm) aux longues focales (jusqu’à 85 %), bien qu’il faille se contenter d’un petit 22 % au 50 mm. Hormis une légère distorsion géométrique, on ne note pas de défaut optique perceptible. On regrette néanmoins une piètre sensibilité : à l’examen de notre scène test, on relève un niveau de restitution des détails (textures, minéraux, végétation…) trop peu élevé à 500 Lux. Il décroît encore en lumière tamisée, dommage pour les photos au coucher du soleil. Reste que le compact, par son format adapté aux déplacements et grâce à sa forte amplitude de zoom, permettra de documenter ses vacances sans s’encombrer.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Grande amplitude de zoom
  • Format compact
  • Bonne résolution
Les moins
  • Sensibilité décevante
Article rédigé par
Marielle Masounave
Marielle Masounave
Responsable des tests photo
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste