Test Labo

Test Labo du HP Stream 11-y006nf : un intérêt limité

26 mars 2017

En résumé

Note LABOFNAC

Le HP Stream 11-y006nf est si basique qu’on a du mal à trouver nos mots pour le décrire. Le produit n’excelle en rien et ne cherche de toute façon pas à le faire. Il s’avérera utile pour faire un peu de navigation web et de traitement de texte en mobilité grâce à une autonomie correcte. Mais on ne lui demandera pas de participer à vos séances de jeux puisque ses performances sont très en retrait, ni même à vos plaisirs cinématographiques puisque son écran est très limité.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Bonne autonomie
  • Puissance audio
Les moins
  • Écran médiocre
  • Performances trop basiques
  • Conception rudimentaire

Détail des sous notes

Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran.
Performances informatiques
Cette note reflète la vitesse globale de l'ordinateur dans l'execution des applications
Autonomie
Plus la note est elevée et plus l'ordinateur restera allumé sans avoir à être rechargé.
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio de l'ordinateur

Notre test détaillé

Sous ses gammes Spectre, Pavilion ou Envy, HP veut séduire les petits budgets avec la gamme Stream qui soigne bien moins le design et ne cherche pas à impressionner côté performances. Parmi la gamme, le modèle 11-y006nf est un petit PC portable très basique. Nous l’avons soumis à notre batterie de tests.

Le HP Stream 11-y006nf est ce qu’on peut appeler un Netbook. Il est équipé d’un écran HD de 11,6 pouces avec antireflet, d’un chipset Intel Celeron N3060 avec carte graphique Intel HD 400, de 4 Go de mémoire vive LPDDR3, et d’un stockage interne de seulement 32 Go (eMMC) suppléé par un port microSD et 1 To de stockage en ligne OneDrive (valable 1 an). Le produit fonctionne sous le système d’exploitation Windows 10 Famille 64.

Concernant la connectivité, l’ordinateur embarque un port micro HDMI, une prise combinée casque/microphone, un port USB 2.0, un port USB 3.1, ainsi qu’une puce Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac et Bluetooth 4.2. Il est également alimenté par une batterie Li-ion polymère 2 cellules de 37,69 W/h, s’équipe d’une webcam HP avec microphone numérique intégré, et de deux haut-parleurs.

Le design et l’ergonomie

Soyons clairs, le HP Stream 11-y006nf n’est pas le produit signature du constructeur, celui où l’on sort les plus beaux matériaux et où l’on innove côté ergonomie. Situé en entrée de gamme, le petit ordinateur de 11,6 pouces se pare de matériaux… d’entrée de gamme.

HP Stream 11-y006nf

Ce produit est ainsi un assemblage de plastique blanc, mat, qui participe à rendre le produit relativement léger. Pesant 1,1 kg, ce Stream se glisse facilement dans un sac avec ses dimensions de 300 x 21 x 207 mm. Et en plus, ses épaisses couches de plastique lui confèrent un aspect robuste. Le dos de l’écran est orné de fines striures, tout comme le plastique qui cerne le trackpad.

HP Stream 11-y006nf

Les immenses bordures qui entourent l’écran ne sont pas des plus élégantes, et la charnière est un peu raide lorsqu’on veut le faire pivoter un peu. Le trackpad n’est pas non plus des plus doux, et sur le clavier, le placement d’une touche entre « Entrer » et « Retour » est un peu maladroit.

HP Stream 11-y006nf

L’écran

Bon, avant même d’entrer dans les détails techniques, l’écran de ce produit ne promet pas monts et merveilles, ce qui réduit sans doute la déception de ne pas le voir attraper la moyenne et flirter de près avec les plus mauvais du genre.

Le constructeur a fait le choix d’une définition de 1366 x 768 pixels sur une diagonale de 11,5 pouces, ce qui confère à l’ordinateur une densité de 136 pixels par pouce. C’est inférieur à la moyenne, mais ce n’est pas spécialement gênant à l’utilisation.

Ce qui est plus gênant, et surtout plus décevant, c’est la colorimétrie de cette dalle, bien loin des standards auxquels nous nous sommes habitués. Hormis des Cyan (Delta U’V’ : 0,0055) et Jaune (Delta U’V’ : 0,0050) très bien restitués, l’écran est à la ramasse sur le reste, avec un vert moyen (Delta U’V’ : 0,0118), mais surtout des Rouge (Delta U’V’ : 0,0646), Magenta (Delta U’V’ : 0,0819) et Bleu (Delta U’V’ : 0,1396) très en retrait.

directivite

Directivité du HP Stream 11-y006nf

Pour continuer dans ce qui ne va pas, évoquons aussi la directivité de l’écran, elle aussi plutôt médiocre. On relève une perte moyenne de 55 % de luminosité sur nos tests, mais ce n’est pas très étonnant pour cette catégorie de produits dont les meilleurs ne sont finalement pas bien loin de notre modèle. On note une perte moyenne de 11 % de luminosité entre 1 et 15°, ce qui est plutôt honnête, mais une chute vertigineuse au-delà d’un angle de 20° puisqu’entre 20 et 45°, la perte moyenne est établie à 74 %. Autant dire que votre voisin de table aura du mal à profiter de la vidéo que vous regardez sur YouTube.

gamut

Colorimétrie du HP Stream 11-y006nf

Le point positif de tout cela provient des taux de contraste, plutôt satisfaisants. On mesure un contraste de 762:1 et de 374:5 (pour 5 % de blanc), qui permettent notamment d’améliorer le confort de lecture. Quant au gamma, il est largement perfectible.

Fidelité des couleurs
4.7
Contraste & Progressivité
8.5
Directivité
3
Densité de l’écran (en PPP)
136 ppp

Les performances

Le HP Stream 11-y006nf est équipé d’un chipset Intel Celeron N3060, dans sa version 1,6 GHz, couplé à 4 Go de mémoire vive. Autant dire que nous ne sommes pas face à un foudre de guerre, mais peut on vraiment s’attendre à plus quand on dépense 249 euros dans un ultra-portable ?

Le produit se destine avant tout à de la bureautique simple : navigation Internet, saisie de texte, de l’Excel…Et encore. Lorsqu’on soumet l’ordinateur à nos tests de performances bureautiques, celui-ci montre de l’habileté avec Writer (25 secondes) et Excel (19 secondes), mais une grosse faiblesse sur Word avec un temps d’exécution de 2 minutes 23 quand les meilleurs s’exécutent en moins d’une minute.

Concernant les performances DAO, le produit est performant en retouche photo légère, avec un temps d’exécution de 29 secondes, mais marque clairement le pas en retouche photo lourde, où on atteint 1 heure quand les meilleurs mettent 3 minutes environ. Là, les limites sur chipset sont clairement atteintes. On le voit d’ailleurs bien quand il s’agit de lancer des jeux vidéo : le petit HP met un temps dingue à nous emmener simplement jusqu’au menu.

La chose se confirme sur notre test de performances jeux vidéo, où l’ordinateur ne parvient qu’à afficher 34,4 millions de pixels par seconde, alors que la moyenne se situe aux alentours du double, et les meilleurs du quintuple. À la peine avec des jeux anciens, il ne saura pas faire tourner des jeux récents.

Bureautique
8.7
Traitement d’image
4.5
Jeux vidéo « simple » (Call Of Duty)
2

L’audio

On voit de plus en plus de partenariats entre les spécialistes de l’audio et les constructeurs d’ordinateurs, de voitures, ou plus globalement de produits technologiques – d’ailleurs HP, avec ses Envy et Spectre, s’associe avec Bang & Olufsen. Mais ici, il n’est question de rien.

On relève une puissance maximale de 85 dB sur le haut-parleur, ce qui s’avère suffisant pour profiter d’une expérience audio confortable. Enfin, pour cela, il faudrait que la réponse en fréquence se montre également idéale, et ce n’est pas le cas. En effet, les amateurs de basses devront faire sans puisque sous 800 Hz, l’ordinateur montre ses limites. C’est à peu près le même constat de l’autre côté, chez les aigus, où la chute est marquée dès 4 KHz.

Est-ce que le produit rattrape ces errements avec une sortie casque de qualité ? Plus ou moins. La linéarité est bonne, mais on relève un peu de diaphonie et une légère distorsion. Mais c’est tout de même acceptable.

Audio
7.5

L’autonomie

En matière d’autonomie, le HP Stream 11-y006nf n’est pas une bête de course, mais se montre tout à fait satisfaisant. Avec ses 8 heures et 24 minutes d’endurance sur notre test interne (lecture vidéo en mode avion, écran réglé à 200 cd/m2), il se classe assez loin du meilleur ultra-portable, l’Asus Transformer Book T101HA-GR028T et ses 15 heures et 8 minutes d’autonomie.

Notons également que moins le processeur est soumis à de lourds usages – et ce n’est pas censé être le cas avec ce produit – plus la charge aura tendance à durer.

Autonomie
8
Durée de l’autonomie
08:24:00

L’OS et l’interface

Pour l’OS, le HP Stream 11-y006nf est équipé d’une version standard de Windows 10, Famille. Parmi les ajouts d’applications, notons la présence de Netflix ou Candy Crush Soda Saga. On a vu plus utile, mais enfin pourquoi pas.

Capture

Conclusion

Note LABOFNAC

Le HP Stream 11-y006nf est si basique qu’on a du mal à trouver nos mots pour le décrire. Le produit n’excelle en rien et ne cherche de toute façon pas à le faire. Il s’avérera utile pour faire un peu de navigation web et de traitement de texte en mobilité grâce à une autonomie correcte. Mais on ne lui demandera pas de participer à vos séances de jeux puisque ses performances sont très en retrait, ni même à vos plaisirs cinématographiques puisque son écran est très limité.

Note technique

Détail des sous notes

Écran
Performances informatiques
Autonomie
Qualité audio
Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Lionel Costa
Lionel Costa
Responsable du développement et Communication