Test Labo

Test Labo de l’Epson WorkForce WF-3620DWF

05 juin 2014
EPSON WorkForce WF-3620DWF
EPSON WorkForce WF-3620DWF ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

L’Epson WorkForce WF-3620DWF se destine à un usage courant, notamment dans un cadre professionnel : elle a donc tout intérêt à se montrer rapide en impression noir et blanc, pour des documents bureautiques standard, et l’on ne lui en demande pas tant. Et pourtant, ce modèle s’avère particulièrement efficace : en bureautique notamment, elle produit des documents en noir et blanc détaillés, et aux dégradés précis. En impression de documents bureautiques faisant appel à des cartouches de couleur, c’est également très bien, même si l’on remarque davantage d’effets de banding. On apprécie en outre la rapidité d’impression offerte par cette WF-3620DWF, qui trouvera ses limites à l’impression de clichés sur du papier adapté : la colorimétrie sera malheureusement en berne, en impression couleur comme noir et blanc, et les tirages seront lents, même si la machine sera capable de conserver une haute résolution. Bref, voici un modèle parfaitement adapté à un usage quotidien où il l’efficacité est primordiale. Il est d’autant plus pratique qu’il propose un système de cartouches séparées (avec une encre résistant à l’humidité) ainsi que des fonctions connectées.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Impression rapide de documents bureautiques
  • Banding et aplats absents en impression N&B
Les moins
  • Mauvaise fidélité colorimétrique en impression photo
  • Petits écarts de couleurs en impression de niveaux de gris à partir de cartouches couleur

Détail des sous notes

Bureautique
Tirage sur papier photo