Test Labo

Test Labo du Sony Xperia X Compact : il ne lui manque qu’un bon écran

06 décembre 2016
Par Romain Challand

En résumé

Note LABOFNAC

Le Sony Xperia X Compact est finalement un produit assez atypique, avec son format de 4,6 pouces qui dénote avec l’actuelle mode des grands écrans. Le smartphone présente en plus un bilan très homogène, possédant seulement un écran en retrait par rapport à la concurrence, avec un respect des couleurs perfectible. Une dérive qui s’explique par l’utilisation de la technologie Triluminos qui a tendance à saturer les couleurs. Pour le reste, les performances processeur du smartphone sont dans la norme, et son appareil photo répond à nos attentes. Un bilan qui permet au petit terminal de décrocher 5 étoiles.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Petit format
  • Bonne autonomie
  • Performances satisfaisantes
Les moins
  • Ecran en retrait
  • Pas d'étanchéité

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran
Autonomie
Plus la note est elevée et plus le smartphone restera allumé sans avoir à être rechargé.
Performance et rapidité
Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio du smartphone

Notre test détaillé

Introduction

Sony est venu les bras chargés lors de l’édition 2016 du salon de l’IFA à Berlin, et a offert aux curieux de nouveaux Xperia XZ et Xperia X Compact. Et ce dernier s’est laissé approcher par les machines du Labo Fnac pour un test complet.

Après avoir fait la réputation de sa gamme Z, Sony est passé à la dénomination X. Voilà pourquoi le Sony Xperia X Compact n’est pas tout à fait dans la veine des anciens smartphones de petit format de la marque, mais se positionne comme l’équivalence, en 4,6 pouces, des mobiles de la gamme X. Voilà pourquoi il ne faut pas non plus s’étonner que le constructeur ait choisi d’intégrer une puce de milieu de gamme – un Snapdragon 650 – en lieu et place des habituelles puces de haute volée de Qualcomm. Le smartphone intègre également 3 go de mémoire vive, 32 Go de stockage interne suppléé par un port microSD, un appareil photo dorsal de 23 mégapixels, une caméra frontale de 5 mégapixels, ou encore une batterie de 2700 mAh.

L’ergonomie et le design

Le Sony Xperia X Compact, c’est le modèle de petite taille (4,6 pouces / 129 x 65 x 9,5 mm) du constructeur japonais. Il s’adresse aux nostalgiques des écrans de moins de 5 pouces, une catégorie de smartphones qui ne comprend que peu de modèles. Mais avec ses caractéristiques techniques plutôt évoluées, le petit mobile de Sony s’impose comme un des meilleurs smartphones lorsqu’on souhaite combiner performance et petitesse.

sony-xperia-x-compact-tenu

Son design a légèrement évolué par rapport aux autres modèles « Compact » du constructeur, mais les grandes lignes restent similaires : un format rectangulaire et anguleux, et un style minimaliste au possible, avec cette « coque à effet céramique ».  Les tranches sont très brutes et on a d’ailleurs du mal à tenir longuement avec le smartphone à l’oreille sans que la sensation devienne désagréable.

Sur les dernières générations mobiles de la marque, le capteur d’empreintes digitales prend place sur la tranche droite, permettant le déverrouillage du produit directement en le prenant en main. Le placement des boutons de volume est beaucoup moins judicieux, nécessitant d’aller les chercher en bas avec notre pouce, d’un geste peu intuitif. Plus bas encore, on trouve le bouton d’accès rapide à l’appareil photo, tandis que les autres tranches arborent différents ports (USB-C en bas, port jack en haut, chariot SIM à gauche). Visuellement, le capteur RGB se fait remarquer sur la coque du terminal en prenant place à droite du capteur photo.

sony-xperia-x-compact-tranche-bouton

La mauvaise nouvelle dans tout cela, c’est que le Xperia X Compact n’est pas étanche, contrairement aux précédentes itérations de la gamme. Un point fâcheux puisque Sony communique depuis des années sur le waterproof.

L’écran

L’écran de 4,6 pouces du smartphone se satisfait d’une définition HD (720 x 1280 pixels), qui lui offre densité de 319 pixels par pouces. C’est suffisant pour que le terminal soit confortable en lecture, mais de nombreux mobiles possèdent désormais des définitions largement supérieures. En outre, ne comptez pas vous adonner à des expériences de réalité virtuelle satisfaisantes avec ce produit.

sony xperia compact gamut

Gamut

On relève un taux de contraste moyen de 1259 :1 ou 331 :5 (pour 5 % de luminosité), ce qui positionne notre X Compact au-dessus de la moyenne des smartphones. Le contraste n’est pas impressionnant, mais se montre tout à fait correct pour un terminal de ce calibre. Les meilleurs écrans LCD affichent désormais des taux de contraste supérieurs à 1624 :1.

Par contre, la colorimétrie est loin d’être optimale sur ce modèle. Les mesures de Delta U’V’ sont mêmes tragiques sur certaines couleurs, notamment le vert (Delta U’V’ 0,0459), ce qui lui vaut la note minimale. Hormis pour le jaune, on constate une grosse dérivation des couleurs, dérangeante pour certains utilisateurs soucieux de la fidélité colorimétrique. La technologie Triluminos vantée par Sony a en fait tendance à saturer fortement les couleurs. Il est toutefois possible de désactiver le profil X-Reality proposé par défaut par le constructeur.

sony xperia compact blanc

Directivité (blanc)

sony xperia compact noir

Directivité (noir)

Enfin, concernant la directivité, le Sony Xperia X Compact propose une assez bonne vue angulaire. On constate malgré tout la perte de 61 % de luminosité à 30 degrés et jusqu’à 86 % à 45 degrés. Votre voisin immédiat devrait toutefois pouvoir profiter assez correctement de l’écran de votre smartphone.

Fidelité des couleurs
3.7
Contraste et progressivité
6.6
Directivité
6
Densite des pixels
1

L’interface utilisateur

Voilà bien des années que Sony fait confiance à son interface sans trop la modifier, au contraire d’un Samsung qui tente chaque année de modifier la charte graphique et l’épurer. Cette interface, assez proche d’Android Stock, propose toutefois sa propre application de galerie photo, ou encore une app PlayStation qui permet des interactions avec une PS4. À son lancement, le Sony Xperia X Compact est installé sous Android Marshmallow, mais la firme prévoit de déployer Android 7.0 Nougat très rapidement.

Les performances

Pour ceux qui s’intéressent de près aux puces intégrées à nos mobiles, le Sony Xperia X Compact se satisfait d’un processeur Qualcomm Snapdragon 650 qui équipe de nombreux mobiles de milieu de gamme. Une puce douée qui n’a que peu de peine à faire tourner les jeux les plus gourmands.

Sur notre test de performances maison, qui consiste à générer des items en JavaScript afin de simuler des applications plus ou moins gourmandes, le X Compact se montre capable d’afficher 15 fps au niveau 1, 7 fps au niveau 2, 4 fps au niveau 3 et 3 fps au niveau 4. Des chiffres qui peuvent sembler un peu faibles, mais qui placent le terminal au-dessus de la moyenne des smartphones.

Cette impression est confirmée par les différents benchmarks que nous avons fait tourner sur le produit, qui témoignent assez bien de sa rapidité et de ses performances. Le mobile conviendra à la grande majorité des usages.

La photo et la vidéo

Avec son capteur photo de 23 mégapixels, le X Compact obtient la note maximale en définition puisque l’on relève 2000 LP/PH sur une moyenne globale située autour de 1260. Mais le tableau se noircit un peu lorsqu’on passe aux qualités optiques de ce capteur, qui peine à dépasser la moyenne à cause notamment d’aberrations chromatiques pouvant se montrer gênante. La distorsion et le vignettage sont également perfectibles.

C’est mieux côté colorimétrie, où le smartphone se montre doué en lumière du jour avec un Delta E mesuré à 4,7. On relève une petite faiblesse en tungstène, avec un Delta E de 7,6, tandis que le Delta E en lumière fluo est mesuré à 6. Là où le téléphone excelle, c’est sur la balance automatique des blancs, qui se montre parfaite avec nos mires, hormis une toute petite difficulté sur le jaune foncé.

Le flash n’est pas impressionnant, mais n’est pas non plus à la rue. C’est en uniformité qu’il pèche un peu puisqu’on relève une valeur de 59L au centre, mais elle tombe à 20L dans le coin inférieur gauche. La précision est plus reluisante avec des valeurs proches du 50L de référence entre 2 et 5 mètres. À 1 mètre, on surexpose légèrement à 59L, et le flash s’effondre à 6m avec seulement 23L.

Le X Compact n’est malheureusement pas capable de filmer en 4K, mais propose tout de même de tourner des vidéos à 60 fps en Full HD. Dans l’ensemble, les mesures labo permettent au téléphone d’obtenir une bonne notation en photo/vidéo, mais de nombreux consommateurs n’apprécient pas tout à fait le traitement de Sony dans ce domaine.

Le rendu audio

Pas exceptionnel, le haut parleur du Sony Xperia X Compact se montre tout de même brave, avec une belle linéarité sur les fréquences hautes. Malheureusement, on relève une préaccentuation sur les bas médiums, qui risque d’altérer certaines voix, tandis que les basses chutent dès 180 Hz. L’ensemble est toutefois au-dessus de la moyenne. C’est mieux en matière de volume de sortie maximale, puisqu’on enregistre 74 dB.

Réponse en fréquences des Haut-Parleurs

Sony, pourtant réputé pour ses sorties audio casque, aurait par contre pu fournir plus d’effort sur la sortie de ce X Compact. On constate un peu de distorsion et de diaphonie, et ce malgré une belle linéarité de la réponse en fréquences.

Qualité audio
6.7

La qualité de réception (performances radio)

Bien que dans la moyenne, on remarque ici un léger manque de directivité qui peut légèrement faire baisser le niveau du signal réseau du mobile dans certaines conditions. Il se montre par contre vaillant en sensibilité, et peut être conseillé dans les zones de faible couverture.

Communication
7.8

L’autonomie

Qu’en est-il de l’autonomie de notre terminal ? D’après les tests du Labo, elle se situe dans la moyenne haute, et est suffisante pour un usage quotidien. Sur notre protocole qui consiste à faire tourner une application JavaScript en boucle, le Xperia X Compact arrive à tenir 5h42. Effectivement, il est possible de tenir aisément une journée d’activité avec ce téléphone.

Pour les plus gourmands en énergie, Sony propose d’ailleurs des modes Stamina et Ultra Stamina qui permettront de prolonger grandement la durée de vie d’un cycle de charge.

Autonomie
2
Temps de charge
00:00:00

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Sony Xperia X Compact est finalement un produit assez atypique, avec son format de 4,6 pouces qui dénote avec l’actuelle mode des grands écrans. Le smartphone présente en plus un bilan très homogène, possédant seulement un écran en retrait par rapport à la concurrence, avec un respect des couleurs perfectible. Une dérive qui s’explique par l’utilisation de la technologie Triluminos qui a tendance à saturer les couleurs. Pour le reste, les performances processeur du smartphone sont dans la norme, et son appareil photo répond à nos attentes. Un bilan qui permet au petit terminal de décrocher 5 étoiles.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Autonomie
Performance et rapidité
Qualité audio
Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste