Prise en main

Test Labo du Nikon D610

25 janvier 2014
Par Sofian Nouira

En résumé

Note LABOFNAC

Le Nikon D610 résiste aux intempéries grâce à son boîtier en alliage de magnésium. Il est doté d’un écran de 8 cm qui affiche 921 000 pixels, et d’un capteur CMOS plein format de 24,7 millions de pixels. La sensibilité est excellente avec une préservation des textures remarquable jusqu’à 6400 ISO. La fidélité colorimétrique est également très bonne, en particulier en lumière du jour. De son côté l’autofocus est particulièrement sensible et il obtient d’excellents résultats avec les objectifs dont l’ouverture va jusqu’à f/8. À propos d’objectif, celui qui est associé ici est correct, mais il génère de la distorsion. Si votre budget vous le permet, n’hésitez pas à choisir un modèle plus évolué. Le D610 est un reflex ambitieux qui est destiné aux amateurs exigeants. Plutôt réactif, il ne lui faut que 0,5 seconde pour prendre la première photo, puis les prises de vues peuvent s’enchaîner en 0,2 s. Le mode rafale atteint six images/s. L’appareil photo dispose également d’un mode vidéo en Full HD 1080p en 30 images/s. Le D610 obtient sans difficulté une des meilleures notes de la catégorie.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • La fidélité des couleurs
  • La sensibilité
  • L’autofocus
Les moins
  • L’objectif
Article rédigé par
Sofian Nouira
Sofian Nouira
Journaliste
Pour aller plus loin