Prise en main

Test Labo de l’Olympus PEN E-PM2 (14-42 mm)

26 novembre 2012
Par Romain Challand

En résumé

Note LABOFNAC

Le boîtier de l’E-PM2, compact et très léger, renferme un excellent capteur micro 4/3 de 16,1 millions de pixels capable de réaliser des photos peu bruitées dans des conditions de lumière difficiles. Son écran tactile de 7,6 cm et 460 000 points permet aussi de naviguer dans les menus ou de procéder aux réglages. L’autofocus, remarquablement rapide, s’appuie efficacement sur 35 collimateurs et simplifie également la réalisation des vidéos. En dehors d’une légère faiblesse en “télé”, l’optique est elle aussi remarquable et cela se voit dans les résultats des tests réalisés par le Labo Fnac. Un guide intégré accompagne les débutants dans les réglages et, pour s’amuser sans avoir besoin d’ordinateur, l’E-PM2 propose 12 filtres créatifs, auxquels il est possible d’ajouter des effets (cadres, flous…). Ce petit hybride très complet et plein de ressources a bien mérité sa bonne note.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Bonne sensibilité
  • Autofocus très rapide
Les moins
  • Définition moyenne...
  • ...et plus encore en téléobjectif
Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Pour aller plus loin