Prise en main

Test Labo du Fujifilm X-T10 (16-50mm)

26 août 2015

En résumé

Note LABOFNAC

L’hybride de FujiFilm, dévoilé fin 2015, est fortement inspiré du X-T1 avec son boîtier vintage en alliage de magnésium. Il est équipé d’un capteur APS-C de 16 mégapixels. Son écran LCD de 3 pouces (920 000 points) est inclinable et il est accompagné d’un beau viseur OLED de 2,36 millions de points. Le X-T10 est ici associé à un objectif 16-50mm (équivalent à un 24-76mm) qui a fourni d’excellents résultats lors de nos tests optiques. Il s’est aussi illustré aux tests de résolution et a montré une bonne sensibilité, avec un bruit maîtrisé en basses lumières, mais au prix d’un lissage un peu fort au-delà de 1600 ISO. Le système d’autofocus hybride (à détection de phase et prédictif) est de très bon niveau, il exploite jusqu’à 77 points d’analyse et s’applique au mode vidéo (1080p à 60 images par seconde). La rapidité du X-T10 est correcte avec cet objectif et il peut atteindre 8 images par seconde en rafale. Le Wi-Fi intégré autorise le pilotage par un smartphone. Les amateurs d’images originales pourront utiliser des filtres à effets artistiques inclus au X-T10.
Test réalisé avec l’objectif EBC XC 16-50mm f:3,5/5,6 OIS II.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Boîtier vintage en alliage de magnésium
  • Autofocus de très bon niveau
Les moins
  • Lissage présent à partir de 1600 ISO
  • Rapidité perfectible avec son objectif 16-50 mm
Pour aller plus loin