Prise en main

Test Labo de l’Olympus OM-D E-M10 (14-42 mm)

27 février 2014
Par Romain Challand

En résumé

Note LABOFNAC

Logé dans un boîtier en alliage de magnésium compact, le E-M10 est un hybride équipé d’un écran tactile et pivotant de 7,6 cm (1 million de points) et d’un viseur électronique (1,4 million de points) qui permet de visualiser l’effet des filtres créatifs avant de déclencher. La colorimétrie et la luminosité de l’écran sont réglables. Son capteur 4/3 (17,3 x 13,0 mm) de 17,2 millions de pixels est stabilisé et a obtenu d’excellents résultats aux tests de résolution et de respect des couleurs. L’objectif utilisé est lui aussi d’excellente facture, sans défaut marqué. La sensibilité est très bonne, le bruit est limité et les textures préservées jusqu’à 3 200 ISO, mais au-delà de 6 400 ISO elles sont fortement lissées. L’autofocus à détection de contraste utilise 81 points et s’est montré particulièrement rapide et efficace. Globalement l’OM-D E-M10 est très réactif et atteint 8 images/s en rafale. Il peut aussi filmer des vidéos en 1080p à 30 images/s en bénéficiant de l’autofocus et de l’exposition automatique. Pour finir, il dispose de la connectivité Wi-Fi. Testé avec l’objectif 14-42mm f:3,5/5,6 EZ.

Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Pour aller plus loin