Prise en main

Test Labo du Sony Alpha 7R (28-70 mm)

27 novembre 2013

En résumé

Note LABOFNAC

L’Alpha 7R est équipé du boîtier en magnésium de l’Alpha 7, résistant à la poussière et à l’humidité, mais possède un capteur CMOS plein format de très haute définition : 36,8 millions de pixels, sans filtre passe-bas (filtre optique destiné à atténuer les détails les plus fins d’une image pour éviter les problèmes de moiré). L’écran de 7,6 cm (921 600 points) est tactile et inclinable et accompagné d’un viseur électronique (2,3 millions de points) qui permet de zoomer sur un détail ou de visualiser le rendu de l’image avant la prise de vue. L’objectif 28-70mm testé ici obtient une excellente note optique et, grâce au capteur, l’ensemble atteint des performances remarquables en résolution et respect des couleurs. La sensibilité est très bonne, avec un bruit très limité, y compris dans les hautes sensibilités (au prix de petites pertes en texture à partir de 12 800 ISO). L’autofocus à détection de contraste (sur 25 points) s’est révélé correct seulement lors des tests et la réactivité pourrait être meilleure. L’Alpha 7R filme en 1080p jusqu’à 60 images/s. Il est aussi compatible Wi-Fi et NFC.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Définition excellente
  • Fidélité des couleurs
Les moins
  • Manque de réactivité du boîtier
  • Autofocus toujours un peu en retrait
Pour aller plus loin