Test

Test Roccat Kone XP Air : légereté et sans-fil lui vont bien

23 août 2022
Par Antoine Roche
Test Roccat Kone XP Air : légereté et sans-fil lui vont bien
©Antoine Roche/L’Éclaireur

Roccat coupe enfin le câble et lance la souris gaming Kone XP Air. Ce modèle est-il aussi convaincant que son ancêtre ? Voyons cela.

En résumé

Comme sa version filaire, la Kone XP Air est un produit sérieux, confortable et efficace. Si on aurait apprécié quelques bonus pour son prix élevé, à commencer par une molette débrayable, reste que la solution est parfaitement convaincante dans sa mission première de souris gaming. Les amateurs de RGB pourront également s’amuser davantage que chez la concurrence, tandis que la présence de nombreux boutons et d’un dock de chargement dans la boîte pourraient bien convaincre quelques joueurs.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Boutons nombreux et bien placés
  • Base de recharge rapide fournie
  • Personnalisation visuelle sympathique
  • Légère et confortable
Les moins
  • Pas de molette débrayable
  • Matériaux qui font un peu « jouet »
  • Pas de système de poids
  • Quelques soucis d'application

L’un des modèles les plus appréciés de Roccat, la Kone XP, manquait encore d’un petit quelque chose : une version sans fil. C’est désormais chose faite avec la Roccat Kone XP Air. Du fait de ses caractéristiques et de son prix (169,99 euros), la solution haut de gamme vient se placer directement face à la Logitech G502 Lightspeed ou encore la Razer Basilisk Ultimate. C’est également le modèle le plus onéreux de la marque allemande, puisque les Burst Pro Air et Kone Pro Air se montrent un peu plus raisonnables sur leurs caractéristiques.

©Antoine Roche/L’Éclaireur

Test réalisé sur un produit prêté par le constructeur.

Notre test

Ergonomie et design

Il faut dire d’entrée de jeu que la Kone XP Air dispose d’un élément qui manque aux deux autres : une base de chargement. Celle-ci, branchée en USB au PC, peut également accueillir le dongle sans fil 2,4 GHz afin de ne pas occuper deux ports.

Cette base est aussi simple à utiliser qu’elle est classique dans son design. Elle est d’autant plus bienvenue que la prise USB de la souris est, elle, assez profonde, empêchant les larges embouts de passer. La base dispose de quatre zones lumineuses avec lesquelles il est possible, comme pour la souris, de s’amuser grâce au logiciel Roccat Swarm.

©Antoine Roche/L’Éclaireur

Passons à la souris. Extrêmement légère (99 g), elle arbore des dimensions plutôt bien pensées pour tous les types de mains et de prises : 126x72x40 mm. Composée en majorité de plastiques mats, elle évite ainsi les traces de doigts. En tout cas dans notre version noire, puisqu’il existe aussi une version blanche. Mais le type de plastique choisi laisse à désirer côté finitions.

©Antoine Roche/L’Éclaireur

La Kone XP Air pourra laisser un léger sentiment de « jouet », quand la concurrence préfère des matériaux plus lourds, qui offrent une impression plus noble et sérieuse. Rien de rédhibitoire cependant, la qualité est au rendez-vous et il s’agira là surtout d’une question de goût (et de durée de vie sur plusieurs mois).

©Antoine Roche/L’Éclaireur

D’autant que les nombreux boutons de cette souris sont bien placés. Les quatre interrupteurs côté pouce sont spécialement appréciables et pratiques, tandis que le bouton Easy-Shift sous le pouce permet d’avoir un total de 29 commandes au bout des doigts. De classiques boutons pour changer de profil et la sensibilité à la volée sont bien entendu de la partie.

©Antoine Roche/L’Éclaireur

Enfin, évoquons l’éléphant dans la pièce : la personnalisation visuelle de la Kone XP Air. Cinq zones peuvent être indépendamment réglées : la molette et quatre zones sous la paume. Il est dommage que la grande majorité de cette personnalisation soit donc cachée durant l’utilisation de la souris, mais passons.

Utilisation

Sans fil, la Roccat Kone XP Air peut se brancher de trois manières : en USB-C, en Bluetooth ou en sans-fil, donc, avec le dongle fourni. Celui-ci peut d’ailleurs être rangé sous la souris. Utilisée principalement sans fil durant nos tests, nous n’avons pas rencontré le moindre accro et l’association s’est faite de manière idéale. La glisse est sérieuse, le capteur de 19 000 PPP répond comme il le doit dans cette gamme gaming et la souris tombe parfaitement sous la main d’entrée de jeu.

©Antoine Roche/L’Éclaireur

Concernant l’autonomie, Roccat annonce que sa souris peut tenir 100 heures (en désactivant l’éclairage). Dans la pratique, en laissant celui-ci allumé et en activant le mode économie d’énergie qui coupe la souris quand elle n’est pas utilisée, nous avons tenu presque trois jours complets d’utilisation avant de devoir la remettre sur son dock. Quelques dizaines de minutes dessus et la charge rapide offre alors une poignée d’heures de jeu. Pas grand-chose à redire, donc.

©Antoine Roche/L’Éclaireur

Pour son prix élevé, la Kone XP Air manque cependant de deux éléments cruciaux dont jouit notamment la Logitech G502 : un système de poids personnalisable pour qui aimerait les mulots un peu plus lourds, et, surtout une molette débrayable. Heureusement pour elle, la solution de l’Allemand propose une molette qui, à défaut d’être un véritable argument, est confortable et précise. Pour compenser cela, toujours comparé à la souris du Suisse, elle propose outre son dock de chargement quelques boutons de plus et son système d’éclairage est assurément plus avancé.

En jeu, que l’on soit sur un titre rapide et exigeant comme Chivalry 2 ou quelque chose de plus posé comme Dorfromantik, difficile d’accuser la souris en cas d’échec. Précision et efficacité sont au rendez-vous.

Logiciel

Comme bien des logiciels de marques pour s’occuper de leurs accessoires gaming, Roccat Swarm souffle le chaud et le froid et n’est compatible qu’avec Windows. Pour une fois, ce n’est pas l’interface, plutôt claire et complète ici, qui est en cause, mais la stabilité et la fiabilité. Durant nos quelques jours de tests sur Windows 10, l’application a effet planté à plusieurs reprises dans certains cas de figure.

Le suivi du niveau de batterie a également semblé faire des siennes et le changement automatique d’un profil à un autre lors du lancement d’un jeu ne semblait pas très motivé pour fonctionner pleinement. Quelques patchs sont attendus pour résoudre ces problèmes.

La page d’accueil qui regroupe tout le contenu des onglets.©Antoine Roche/L’Éclaireur

Autrement, la solution apporte satisfaction et permet de réaliser ce que l’on souhaite. La base de recharge ne dispose pas de beaucoup d’options en dehors de ses couleurs, mais la souris, elle, propose bien des choses.

Évacuons d’ailleurs tout de suite la question de l’éclairage. Les cinq zones de l’appareil peuvent accueillir une couleur différente et il est notamment possible de choisir le rythme de pulsation ou de laisser l’ensemble fixe ou lié au niveau de la batterie. Le tout est compatible avec AIMO, le système « intelligent » de Roccat censé éclairer vos appareils en apprenant de vos habitudes.

Les réglages de vitesse et de sensibilité de la Kone XP Air ne sont pas oubliés, de même que quelques paramètres avancés. Important également, l’onglet permettant de modifier l’attribution de chaque bouton est plutôt bien pensé. Il faudra ruser un peu pour renseigner quelques commandes ou macros un peu exotiques, mais rien d’impossible, d’autant que bien des possibilités sont déjà offertes.

Plutôt pratique, le système d’étalonnage pour trouver la sensibilité qu’il vous faut.©Antoine Roche/L’Éclaireur

À lire aussi

Conclusion

Comme sa version filaire, la Kone XP Air est un produit sérieux, confortable et efficace. Si on aurait apprécié quelques bonus pour son prix élevé, à commencer par une molette débrayable, reste que la solution est parfaitement convaincante dans sa mission première de souris gaming. Les amateurs de RGB pourront également s’amuser davantage que chez la concurrence, tandis que la présence de nombreux boutons et d’un dock de chargement dans la boîte pourraient bien convaincre quelques joueurs.

Article rédigé par
Antoine Roche
Antoine Roche
Journaliste