Test

Test du Razer BlackShark V2 HyperSpeed : un casque gaming à la fois performant et abordable

27 décembre 2023
Par Sofian Nouira
Test du Razer BlackShark V2 HyperSpeed : un casque gaming à la fois performant et abordable
©Razer

Le Razer BlackShark V2 HyperSpeed cible les joueurs à la recherche de performances, mais au meilleur rapport qualité / prix possible. Ce modèle propose des caractéristiques techniques quasi identiques à celles d’un autre casque plus haut de gamme, le BlackShark V2 Pro, mais à un coût plus abordable. Un cocktail gagnant ?

En résumé

Le Razer BlackShark V2 HyperSpeed est un excellent choix pour les joueurs puisqu’il réussit le pari de marier un prix relativement doux avec de très bonnes performances globales. La combinaison de son poids allégé, de ses coussinets confortables et de son isolation passive améliorée en fait un choix judicieux pour les joueurs à la recherche d’un casque performant sans sacrifier le confort, même pendant les sessions de jeu les plus intenses. Il se distingue en outre par ses performances audio de très bonne qualité, combinant une reproduction sonore fidèle, une spatialisation audio immersive et une communication vocale claire. Ajoutez à cela de nombreuses options de connectivité, et vous comprendrez que l’appareil a énormément de qualités. Nous vous le recommandons donc assez chaudement, malgré l’absence de micro amovible.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Très bon rendu audio
  • Spatialisation précise
  • Globalement très confortable
  • Connectivité polyvalente avec radio 2,4 GHz, Bluetooth et USB-C
  • Compatible avec presque toutes les consoles, ordinateurs et mobiles
  • Le rapport qualité-prix
  • L’isolation passive est correcte
Les moins
  • Le microphone non amovible
  • La durabilité des coussinets en similicuir peut poser question
  • On aurait aimé des commandes multimédia directement sur le casque
Test Razer BlackShark V2 HyperSpeed
©L'Éclaireur Fnac

(Test réalisé à partir d’un produit prêté par le constructeur)

Dans le monde du gaming, Razer est un nom bien connu pour ses périphériques de très bonne facture. La marque a dégainé en 2023 une gamme de casques gamers BlackShark V2. Le HyperSpeed que nous testons ici vient s’insérer stratégiquement entre le BlackShark V2 X, orienté entrée de gamme, et le BlackShark V2 Pro, le modèle haut de gamme destiné aux joueurs professionnels et aux amateurs sérieux. Le Razer BlackShark V2 HyperSpeed se présente comme une version allégée du V2 Pro, tant au niveau du poids que du prix. Il conserve cependant sur le papier quasiment tous les atouts majeurs de son aîné, notamment en termes de qualité sonore et de confort, tout en offrant une solution plus accessible financièrement. Au moment de son lancement, le HyperSpeed est vendu à 150 euros, soit 80 euros de moins que le V2 Pro. D’autant plus qu’il ne déçoit pas sur le plan technique. Il embarque en effet les mêmes transducteurs 50 mm Titanium Razer Tri Force et est compatible avec la technologie THX Spatial Audio que son grand frère Pro. On trouve aussi un microphone flexible Razer HyperClear à large bande. Le casque bénéficie également d’une triple connectivité sans-fil HyperSpeed 2,4 GHz, Bluetooth et USB-C, et promet une autonomie de 70 heures, identique à celle du modèle Pro. Toujours par rapport au Pro, les seules concessions sont à aller chercher du côté du microphone non amovible et des coussinets ici en simili-cuir et non en tissu. On notera également que sa connectivité lui permet d’être compatible avec quasiment tous les appareils de gaming moderne, des PC et Mac à la Nintendo Switch en passant les PlayStation 4 et 5, les smartphones et les tablettes. Seule les Xbox manquent à l’appel sur la boite de l’appareil.

Design, confort et ergonomie

Côté design, le style du casque reste fidèle à l’esthétique Razer, avec des lignes épurées et un aspect robuste, mais élégant. La marque a réussi à conserver un design distinctif tout en apportant des améliorations subtiles. Le Razer BlackShark V2 HyperSpeed conserve aussi sa flexibilité, s’adaptant à différentes tailles et formes de tête, garantissant ainsi une expérience confortable pour un large éventail d’utilisateurs. Le design du Razer BlackShark V2 HyperSpeed s’inscrit dans donc la lignée de son prédécesseur, avec toutefois quelques modifications notables.

Test Razer BlackShark V2 HyperSpeed
©L'Éclaireur Fnac

L’aspect le plus frappant est le changement de matériau des coussinets d’oreille. Alors que le modèle Pro utilisait un tissu mesh respirant, le V2 HyperSpeed opte pour un revêtement en similicuir noir. Ce choix apporte une amélioration notable de l’isolation passive, permettant aux joueurs de s’immerger davantage dans leurs parties en réduisant les bruits ambiants.

Test Razer BlackShark V2 HyperSpeed
©L'Éclaireur Fnac

Cependant, ces coussinets en similicuir entraînent deux défauts. Le premier est le fait que ce matériau est par définition moins respirant que du tissu mesh. S’il fait un peu chaud dans la pièce ou si vous transpirez assez facilement, le similicuir ne va rien arranger. Le second point de vigilance tient à la durabilité potentielle des coussinets, surtout pour les utilisateurs les plus intensifs. On sait par expérience que le similicuir vieilli généralement assez mal. Mais seul le temps pourra dire si celui utilisé ici par Razer est de meilleure facture que les autres.

Pour en revenir à ce que nous pouvons évaluer dès maintenant, sachez que le BlackShark V2 HyperSpeed a bénéficié d’une attention particulière à l’égard de son poids. Le casque affiche en effet 280 grammes seulement sur la balance. Soit 40 grammes de moins que le modèle Pro. Cette réduction de poids contribue à un meilleur confort lors des sessions de jeu prolongées, réduisant la pression sur la tête et les oreilles. Les coussinets à mémoire de forme jouent également un rôle important dans le confort global du casque, en épousant la forme de la tête de l’utilisateur pour une expérience plus agréable. Vous l’aurez compris, le confort de ce casque est tout simplement excellent.

Test Razer BlackShark V2 HyperSpeed
©L'Éclaireur Fnac

Pour le reste, l’ergonomie ne pose pas de problème particulier non plus. Elle se révèle sans fioritures. Pas de chichi ici, les différentes touches tombent bien sous les doigts et nous apprécions tout particulièrement le fait que ce soit une molette rotative (en forme de bon vieux potard) qui permette de régler le volume. Dans la mesure où ce casque est très polyvalent, on aurait juste aimé retrouver des contrôles multimédia directement sur l’appareil, pour mettre en pause, relancer un contenu ou répondre à un appel par exemple.

Test Razer BlackShark V2 HyperSpeed
©L'Éclaireur Fnac

Les performances audio

Passons maintenant au rendu sonore. La performance et la qualité sonore sont après tout des critères essentiels dans l’évaluation d’un casque destiné au gaming. Bonne nouvelle, Razer BlackShark V2 HyperSpeed répond à ces exigences avec brio. Ce qui n’est pas vraiment une surprise dans la mesure où ce modèle reprend les mêmes caractéristiques techniques qu’un V2 Pro qui a fait ses preuves en matière de rendu sonore. Le V2 HyperSpeed est équipé de transducteurs 50 mm Titanium Razer Tri Force, conçus pour offrir une reproduction sonore claire et détaillée. Ces transducteurs permettent de distinguer les nuances sonores, depuis les basses profondes jusqu’aux aigus cristallins, une caractéristique vraiment bienvenue pour un casque gaming. La large scène sonore permet en effet de mieux s’immerger dans les jeux, en retranscrivant correctement tout type de son, des envolées mélodiques aux bruits feutrés de pas.

Quant à la technologie THX Spatial Audio, elle apporte une dimension supplémentaire à l’expérience sonore. Cette fonctionnalité permet une spatialisation assez précise du son, offrant aux utilisateurs la possibilité de localiser les sons dans un espace tridimensionnel. Pour les joueurs de titres compétitifs,, cette précision peut être déterminante, leur permettant de repérer avec exactitude la source des bruits dans le jeu, qu’il s’agisse de pas d’ennemis approchants ou de tirs à distance. Et puisque nous en sommes à parler de multijoueurs, sachez aussi que le microphone Razer HyperClear offre une qualité de capture vocale est remarquable, garantissant des échanges clairs et sans ambiguïté avec les coéquipiers. Son seul défaut ne tient pas à son rendu, mais au fait qu’il n’est ni amovible, ni même rotatif pour le positionner sur le côté de la tête. C’est vraiment dommage pour un casque aussi polyvalent, qui profite du Bluetooth parmi ses modes de connectivité. Peu d’entre vous auront envie d’aller vous balader dans la rue avec un casque micro. C’est d’autant plus regrettable que ce point apparait juste comme une démarcation artificielle de la part de Razer pour laisser quelques arguments à son BlackShark V2 Pro, qui dispose lui d’un micro amovible.

Test Razer BlackShark V2 HyperSpeed
©L'Éclaireur Fnac

Terminons cette partie sur les performances sur une note plus positive, concernant la latence. Il s’agit évidemment d’un point critique pour les casques sans fil dédiés au gaming. Le BlackShark V2 HyperSpeed parvient à minimiser ce facteur grâce à sa connectivité HyperSpeed 2,4 GHz. Cette technologie assure une transmission audio qui nous a paru aussi rapide que fiable, sans décalage perceptible entre l’action à l’écran et le son. Vous pouvez aussi brancher le casque en filaire si vous préférez. Razer fournit d’ailleurs un câble USB-A (classique) vers USB-C avec son casque.

À lire aussi

Conclusion

Le Razer BlackShark V2 HyperSpeed est un excellent choix pour les joueurs puisqu’il réussit le pari de marier un prix relativement doux avec de très bonnes performances globales. La combinaison de son poids allégé, de ses coussinets confortables et de son isolation passive améliorée en fait un choix judicieux pour les joueurs à la recherche d’un casque performant sans sacrifier le confort, même pendant les sessions de jeu les plus intenses. Il se distingue en outre par ses performances audio de très bonne qualité, combinant une reproduction sonore fidèle, une spatialisation audio immersive et une communication vocale claire. Ajoutez à cela de nombreuses options de connectivité, et vous comprendrez que l’appareil a énormément de qualités. Nous vous le recommandons donc assez chaudement, malgré l’absence de micro amovible.

Article rédigé par
Sofian Nouira
Sofian Nouira
Journaliste