Actu

George Pérez, dessinateur de renom chez DC et Marvel, est mort

09 mai 2022
Le dessinateur natif du Bronx a apporté sa patte à de nombreux super-héros, des Avengers à Wonder Woman.
Le dessinateur natif du Bronx a apporté sa patte à de nombreux super-héros, des Avengers à Wonder Woman. ©BoughtThatComic

Ayant œuvré chez les deux éditeurs rivaux, le dessinateur est décédé à l’âge de 67 ans et laisse derrière lui une carrière remarquable.

En décembre dernier, George Pérez, dessinateur de comics de renom passé chez Marvel et DC, annonçait sur les réseaux sociaux être atteint d’un cancer du pancréas. Un choc pour les fans, puisque l’artiste déclarait également qu’il avait refusé de suivre une chimiothérapie et qu’il ne lui restait donc plus que quelques mois à vivre. Face à cette terrible nouvelle, une vague de soutien s’était alors formée pour soutenir l’illustre dessinateur. Marvel et DC Comics avaient pris l’initiative de republier enfin le mythique crossover JLA/Avengers, sur lequel Pérez avait œuvré.

Un rôle essentiel dans « le développement et la réinvention » de DC

Dessinateur iconique ayant apporté son style et sa vision sur de nombreux super-héros, George Pérez a toutefois livré sa dernière bataille. Le natif du Bronx est décédé le 6 mai dernier du cancer du pancréas, à l’âge de 67 ans. Son entourage a très vite partagé la nouvelle, indiquant que « George est parti hier paisiblement, chez lui avec, à ses côtés, celle qui était sa femme depuis 490 mois et sa famille ». Sur les réseaux sociaux, les hommages n’ont évidemment pas tardé à pleuvoir. À l’image de DC Comics qui, via Twitter, a évoqué un homme qui « donnait l’impression que tout se faisait sans effort ». L’éditeur aux deux lettres explique également que « ses contributions ont joué un rôle essentiel dans le développement et la réinvention de la longue et riche histoire de DC. Ses histoires étaient un plaisir à lire, et son travail a trouvé un écho auprès de tous ceux qu’il a rencontrés. Il manquera à ceux qui travaillent à DC et aux fans du monde entier ».

Outre une belle et longue carrière, Pérez reste indissociable de l’univers DC. Après un passage sur la League of Justice of America, l’artiste a notamment collaboré sur les Jeunes Titans et a surtout contribué à relancer le personnage de Wonder Woman à la fin des années 1980. Toutefois, à l’image de Frank Miller (qui vient de lancer sa propre maison d’édition), George Pérez faisait également partie de ces grands noms du comics ayant laissé une trace indélébile chez DC ET Marvel.

Membre éminent des Avengers et des Quatre Fantastiques chez Marvel

Le dessinateur issu d’une famille originaire de Porto Rico (qui a aujourd’hui sa propre héroïne La Borinqueña) a en effet commencé sa carrière chez Marvel dans les années 1970. Travaillant principalement sur les Avengers, le jeune homme comptait alors sur l’influence de Jack Kirby, co-créateur de Captain America notamment, pour apporter sur papier un monde plus brillant et son sens de l’anatomie. Par ailleurs, il a poursuit son travail chez Marvel sur une autre série importante de la firme, Les Quatre Fantastiques. « Notre famille chez Marvel pleure sa perte », a d’ailleurs réagi l’éditeur, soulignant l’importance de son travail « à travers tous les comics ».

Reconnu sans conteste comme le dessinateur de comics le plus populaire des années 1980, Pérez avait pris sa retraite en 2019. Pour rappel, les recettes de la réédition du crossover JLA/Avengers iront au profit d’Hero Initiative, une association caritative, autrefois présidée par Pérez, qui redistribuera l’argent aux artistes dans le besoin.

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste
Pour aller plus loin