Actu

Je voudrais être tué par une lycéenne passe par la case live-action

31 décembre 2021
Un titre étonnant, un univers tout aussi particulier et une adaptation à ne pas louper.
Un titre étonnant, un univers tout aussi particulier et une adaptation à ne pas louper. ©Nikkatsu

Le prolifique mangaka Usamaru Furuya sera à l’honneur au printemps prochain avec une adaptation cinématographique de son manga paru en 2013.

Les fans du mangaka Usamaru Furuya connaissent probablement son œuvre Je voudrais être tué par une lycéenne, une fable sociale en deux volumes (aux éditions Delcourt/Tonkam). Dans cette histoire, les enseignants ont tous une bonne raison d’avoir choisi ce métier : passion de la transmission, foi en la future génération, soif d’aider la jeunesse à se construire… Haruto Higashiyama n’a qu’une envie : se faire tuer par une lycéenne. Cet autassassinophile est en effet devenu professeur dans l’espoir de pouvoir être un jour mis à mort par une de ses élèves. Un jour, il jette son dévolu sur l’une d’entre elles. Il prépare alors son plan minutieusement, révélant petit à petit sa personnalité pour le moins grotesque.

Un premier aperçu de l’adaptation déjà disponible

Au printemps prochain, le manga rejoindra une prestigieuse catégorie : celle des œuvres papiers adaptées en film live-action (tout comme Mega-Man). Il n’est pour l’instant annoncé qu’au Japon. Reprenant le titre original de l’œuvre, Joshikôsei ni Korosaretai, le long-métrage est prévu dans les cinémas du pays pour le mois d’avril 2022. Enfilant aussi la casquette de scénariste, le cinéaste Hideo Jôjô sera chargé de mettre en scène cette adaptation. Du côté du casting, c’est l’acteur Kei Tanaka (Stolen Identity, Weakest Beast, Ossan’s Love : In the Sky) qui endosse le rôle principal, celui du professeur Haruto Higashiyama. Entre cette adaptation et le nouveau film du réalisateur de Your Name, c’est une année 2022 prometteuse qui s’annonce. En attendant d’en savoir plus, un premier teaser ainsi qu’un visuel du comédien dans son rôle ont été dévoilés.

Un mangaka prolifique et reconnu

Avec plus de 20 ans de carrière derrière lui, on ne présente plus Usamaru Furuya, à qui l’on doit aussi Je ne suis pas un Homme, Litchi Hikari Club ou encore Tokyo Magnitude 8. Plus récemment, le mangaka s’est illustré au dessin pour le one-shot Histoire de l’Empereur Akihito. Il y a quelques jours, le natif de Tokyo a lancé une nouvelle œuvre, en s’associant avec Rina Ikoma, ex-membre des girls-band Nogizaka46 et AKB48. Ce manga réalisé conjointement a pour titre Tosho Iinkai et narre l’histoire d’une adolescente troublée qui va rencontrer le comité de bibliothèque de son établissement. Rina Ikoma écrit l’histoire du récit, et on retrouve Usamaru Furuya au dessin. La série a débuté le 21 décembre dans la deuxième édition datée de 2022 du Monthly Comic Bunch de l’éditeur Shinchôsha.

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste
Pour aller plus loin