Actu

Entre science-fiction et philosophie, Âme augmentée explore les frontières de l’identité

15 mai 2024
Par Quentin Lewis
“Âme augmentée” est paru chez 404 Editions le 2 mai dernier.
“Âme augmentée” est paru chez 404 Editions le 2 mai dernier. ©404 Editions

L’un des scénaristes des séries Night Sky, Doom Patrol et Horror Noire est à l’origine de cette bande dessinée SF. Elle aborde des questions éthiques et philosophiques très actuelles, sans sacrifier l’aspect émotionnel du récit. Retour sur cette œuvre particulièrement touchante.

Que l’on apprécie ou non le travail de Darren Aronofsky, on ne peut pas lui reprocher le fait de ne pas avoir exploré la question de l’âme humaine à travers son cinéma. Les détracteurs du réalisateur de The Whale pointent du doigt les nombreux points communs entre Perfect Blue et Black Swan, mais le cinéaste a néanmoins permis à une audience plus large de découvrir les problèmes d’identité de Nina, l’héroïne du film incarnée par Natalie Portman.

Un questionnement sur l’identité, déjà abordée deux ans auparavant dans The Wrestler avec Mickey Rourke. Il n’est donc pas si surprenant de retrouver l’artiste américain en préface d’Âme augmentée, un roman graphique signé Ezra Claytan Daniels qui examine en profondeur cette thématique.

Send in the clones

Ce comics s’ouvre avec l’histoire d’Hank et Molly Nonnar. À l’occasion de leur quarante-cinquième année de mariage, le couple tente une expérience qui leur conférerait de nouveaux corps et, par extension, une seconde vie. Évidemment, les choses ne se déroulent pas comme prévu et nos deux protagonistes se retrouvent dans des corps violemment défigurés, mais supérieurs à bien d’autres égards. Au fil de l’histoire, ils tenteront de trouver un moyen d’exister à travers cette nouvelle vie alors qu’en parallèle, les Hank et Molly originaux sont contraints de cohabiter dans le même monde que leurs propres clones.

L’œuvre d’Ezra Claytan Daniels interroge les lecteurs sur l’identité. À l’époque où les dérives transhumanistes paraissent plus proches que jamais, Âme augmentée se pose de nombreuses questions à ce sujet. Au bout de combien de modifications une personne cesse-t-elle d’être elle-même ? Qu’est-ce qui fait notre singuliarité ? Si ces interrogations philosophiques ont été explorées par le passé, ce comic book riche de presque 300 pages les aborde avec un regard profondément humaniste et intime.

Il semble en effet impossible de ne pas s’attacher à Hank, Molly, leurs clones et leur envie de prolonger leur temps ensemble, et les conséquences d’un tel combat lorsque l’on a le malheur de tomber sur des scientifiques dénués d’éthique. L’ouvrage est disponible depuis le 2 mai dernier aux 404 Editions, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette lecture ne vous laissera pas indifférents.

À partir de
26,50€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Pour aller plus loin