Actu

Monk : 3 choses à savoir sur la série culte qui débarque cette semaine sur Netflix

13 mars 2024
Par Apolline Coëffet
Tony Shalhoub dans le film “Mr. Monk’s Last Case: A Monk Movie”.
Tony Shalhoub dans le film “Mr. Monk’s Last Case: A Monk Movie”. ©Peacock

L’intégralité de la série arrive sur ce vendredi 15 mars sur la plateforme. À cette occasion, L’Éclaireur a relevé trois éléments à connaître sur cette production emblématique des années 2000.

Le 17 février dernier, Netflix a annoncé sur X que les huit saisons de Monk allaient rejoindre son catalogue. Diffusée pour la première fois entre 2002 et 2009, la série a rencontré un énorme succès. Au fil des 125 épisodes, les spectateurs suivent les péripéties d’Adrian Monk, un détective privé incarné par Tony Shalhoub. Celui-ci apporte son aide au capitaine Leland Stottlemeyer (Ted Levine) et au lieutenant Randy Disher (Jason Gray-Stanford), officiant tous deux dans la police de San Francisco. 

1 Entre la Panthère rose et Sherlock Holmes

Monk résulte du croisement de différentes sources d’inspirations. La chaîne ABC, à l’origine du programme, souhaitait que le personnage principal ait des airs de l’inspecteur Clouseau, un enquêteur maladroit joué par Peter Sellers dans La Panthère rose (1963), et soit atteint d’un trouble obsessionnel compulsif (TOC).

Andy Breckman, le créateur de la série, l’imaginait quant à lui dans le sillage de Sherlock Holmes. À cet effet, il a inventé les personnages de Sharona (Bitty Schram) et du capitaine Stottlemeyer. La première, infirmière et assistante d’Adrian Monk, rappelle ainsi le Docteur Watson tandis que le second évoque l’inspecteur Lestrade.

2 Un personnage atteint de TOC

Adrian Monk se distingue des autres détectives. En dépit de nombreuses phobies et d’un trouble obsessionnel compulsif, il parvient à résoudre chacune des enquêtes qui lui sont confiées grâce à de simples détails. La seule qui lui échappe concerne sa femme Trudy, victime d’un attentat à la bombe sur un parking. 

Outre les mystérieuses affaires qui surviennent à chaque épisode, les spectateurs suivent, en creux, le parcours d’un ancien enquêteur de police qui souhaite retrouver le coupable du meurtre de sa femme et se bat contre la dépression.

3 Un film inspiré de la série

En 2009, alors que la série venait à peine de s’achever, Tony Shalhoub évoquait la réalisation d’un long-métrage sur les aventures d’Adrian Monk. Quelques années plus tard, en 2012, Andy Breckman indiquait avoir écrit un scénario et que le tournage aurait lieu l’été suivant. Faute de budget, le projet avait finalement été avorté. 

À partir de
85,40€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Seulement, en décembre dernier, le créateur avait suscité la surprise en dévoilant Mr. Monk’s Last Case: A Monk Movie. Sorti exclusivement sur la plateforme américaine Peacock, le film reprend la distribution originale et se présente comme l’ultime affaire du personnage éponyme. Celle-ci implique notamment Molly, la fille de sa défunte épouse. Quoiqu’aucune annonce n’ait été faite, la mise en ligne de l’intégralité de la série peut laisser espérer aux fans que Netflix finira par acquérir les droits de diffusion.

À lire aussi

Article rédigé par
Apolline Coëffet
Apolline Coëffet
Journaliste
Pour aller plus loin