Actu

Pourvu qu’il pleuve : Shay fait sensation avec son nouvel album

22 janvier 2024
Par Robin Negre
La pochette de “Pourvu qu'il pleuve“.
La pochette de “Pourvu qu'il pleuve“. ©Jolie Garce Records

La rappeuse belge est revenue dans les bacs cinq ans après son dernier titre et s’impose encore comme l’une des grandes voix du genre.

Depuis Antidote (2019), les fans attendent et espèrent. Cinq ans après un dernier album particulièrement apprécié et remarqué, l’artiste belge Shay est enfin de retour dans le monde de la musique et du rap avec Pourvu qu’il pleuve, son troisième album studio. Nouvelle déclaration de style au ton assumé, cet opus mélange la pop, le rap, les sonorités de jazz américain avec de la musique afro-antillaise inspirée directement de son grand-père, le chanteur Tabu Ley Rochereau.

Pourvu qu’il pleuve est annoncé par l’artiste comme une évolution de son art, avec un flow et un rythme différent, justifiant le temps passé sur la conception de l’œuvre et de ses morceaux. En plus de l’aspect artistique et musical, Shay a également créé son propre label, Jolie Garce Records et s’est lancée dans la production. De nouvelles casquettes qui conviennent parfaitement à l’artiste, qui aspire à la liberté et au contrôle total de son œuvre.

Entre émancipation et collaboration

Sur Pourvu qu’il pleuve, Shay entretient différentes collaborations avec des noms prestigieux du milieu et ponctue l’album de plusieurs feat musicaux.

Après avoir été découverte par Booba, l’artiste a quitté le label de ce dernier sans pour autant couper les ponts avec les noms qui gravitent autour. Sur le nouvel album, Gazo, Niksa, Denza ou encore SCH sont ainsi présents et enrichissent le disque via des sonorités différentes et des ruptures de voix.

C’est la principale force de Shay : être en mesure de s’entourer d’artistes compétents pour servir une idée et un propos, tout en conservant une liberté et une indépendance farouchement défendue, lui permettant de livrer ses œuvres à son rythme, à son envie, en prenant le temps qu’il faut et en variant les styles.

Pourvu qu’il pleuve va incontestablement s’imposer dans les mois à venir (les retours sont déjà excellents), et Shay confirme définitivement sa place dans le rap belge.

À lire aussi

Article rédigé par