Actu

Kaiju n°8 vient de réaliser le meilleur lancement pour un manga en France

25 octobre 2021
Le deuxième tome est attendu en France à partir du 6 décembre.
Le deuxième tome est attendu en France à partir du 6 décembre. ©Kazé

Après une promotion XXL des éditions Kazé, Kaiju n°8 est en train de s’imposer comme l’une des nouvelles références du manga en France.

Plus les semaines passent et plus la hype du manga s’affirme en France. Ils représentent désormais plus de la moitié des bandes dessinées vendues dans l’Hexagone et certains mangas créent l’événement. Si l’on peut toujours compter sur des cadors tels que Dragon Ball, L’Attaque des Titans ou One Piece (qui sera au cœur d’un énorme événement dans les cinémas français), d’autres œuvres sont aujourd’hui de vrais phénomènes. Une catégorie à laquelle pourrait appartenir Kaiju n°8, une œuvre écrite et dessinée par Naoya Matsumoto. Énorme succès au Japon, où le quatrième tome a déjà dépassé le cap des quatre millions d’exemplaires vendus, le premier tome est sorti le 6 octobre dernier en France.

Premier record dans la jeune carrière de Kaiju n°8

Si les éditions Kazé avaient mis le paquet pour promouvoir cette sortie, il semblerait que le marketing intensif et le bouche-à-oreille aient suffi : avec 22 041 exemplaires écoulés la semaine de sa sortie, le premier tome de Kaiju n°8 est le meilleur lancement pour un manga en France. Jusqu’à maintenant, les records de lancement dans le domaine du manga étaient détenus par Dragon Ball Super (17 299 exemplaires) et One Punch Man (17 154 exemplaires), d’après des chiffres de l’institut GFK. Une performance incroyable, d’autant plus qu’il s’agit d’une œuvre encore jeune. Les éditions Kazé n’ont pas manqué de la féliciter sur les réseaux sociaux.

Un deuxième tome qui devrait suivre la tendance

Publié depuis 2020, Kaiju n°8 propose de suivre les aventures de Kafka Hibino, un jeune trentenaire plusieurs fois recalé à l’examen d’entrée dans les Forces de Défense. Alors qu’il rêve de sauver le monde des Kaiju, ces créatures gigantesques qui surgissent de nulle part et détruisent tout sur leur passage, Hafka travaille finalement à nettoyer les rues de leurs encombrants cadavres après l’intervention de l’armée. Jusqu’au jour où il avale par accident un minuscule Kaiju et se transforme lui-même en monstre. En plus d’une gigantesque promotion sur le devanture de la Bibliothèque nationale de France, le premier tome de Kaiju n°8 bénéficiait déjà du plus gros lancement jamais réalisé pour un premier tome de série en France, avec 250 000 exemplaires tirés, en plus d’une réimpression prévue dans les prochaines semaines. Le deuxième volet est attendu pour le 8 décembre, avec un tirage qui devrait une fois de plus être conséquent. De quoi définitivement imposer Kaiju n°8 comme la future référence du manga.

À lire aussi

Article rédigé par
Alexandre Manceau
Alexandre Manceau
Journaliste