Actu

Lyon : ce festival international de street-art mise sur les nouvelles technologies

04 octobre 2021
Par Félix Tardieu
Une fresque de l'artiste nantaise Lady Bug au festival Peinture Fraîche ©Max Charlin

Attention, peinture fraîche ! Du 1er au 31 octobre 2021, le festival Peinture Fraîche prend ses quartiers à la Halle Debourg (7e arrondissement) et rassemble une cinquantaine de street artistes venus du monde entier.

Après le franc succès de sa deuxième édition – près de 60 000 visiteurs en 2020 – le festival Peinture Fraîche continue cette année d’explorer les possibilités de rencontre entre art et nouvelles technologies. Le visiteur est notamment invité à prolonger sa découverte des œuvres murales grâce à un procédé de réalité augmentée, permettant de suivre en accéléré depuis son smartphone (ou par un visioguide fourni par les organisateurs) l’élaboration des œuvres grâce à une fonction de timelapse. Une manière ludique et créative de voir les œuvres sous un autre angle et de découvrir les spécificités de chaque artiste. “Pour une fois, le téléphone ne sera pas quelque chose qui coupe les gens des liens sociaux. Ce sera un outil pour voir ce qu’il se passe derrière l’œuvre et comment elle a été construite”, s’est réjouit Cart’1, street-artiste et directeur artistique du festival. Pour pallier le contexte sanitaire et la limite des déplacements pour certains, le festival s’est également exporté en ligne et se décline en visite virtuelle à 360 degrés, afin de pouvoir étendre la visibilité de ces artistes confrontés à la nature nécessairement éphémère de leurs créations.

Une édition collaborative et engagée

En parallèle des œuvres exposées, le festival propose également un certain nombre d’ateliers favorisant la rencontre entre les visiteurs et les artistes par le biais des nouvelles technologies. Petits et grands sont ainsi invités à expérimenter le coloriage en réalité augmentée, mais aussi à assister à la création de podcasts au coeur des lieux, à s’essayer à la sérigraphie, au graffiti sur iPad ou encore à laisser parler leur créativité sur le mur d’expression libre à l’extérieur de la Halle. Des bornes d’arcade ludiques et pédagogiques créées par des street artistes sont également mises à disposition des plus jeunes, dont les bénéfices sont reversés à des associations d’utilité publique.

D’un point de vue thématique, le festival rassemble cette année de nombreux artistes autour de la question de l’écologie, des nouvelles technologies, de l’abstraction et invite également des artistes féminines à exprimer leur regard dans un milieu encore majoritairement masculin. A Lyon, le street art s’affirme une fois de plus comme un art ancré dans le présent.

Une fresque de l’artiste Madame, spécialisée dans les collages grand format©Max Charlin

Peinture fraîche, du 1er au 31 octobre 2021, Halle Debourg (7e arrondissement, Lyon) – Tarif : 5€, TR 4€, Gratuit pour les -10 ans – Fermé les lun. et mar. 

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste