Article

Fête des mères : quelle maman de série iconique êtes-vous ?

04 juin 2023
Par Agathe Renac
“Gilmore Girls” fait partie des séries cultes des années 2000.
“Gilmore Girls” fait partie des séries cultes des années 2000. ©The WB

De Gilmore Girls à Desperate Housewives en passant par Ginny & Georgia, les relations mère-enfant sont au cœur des certains récits. Qu’elles soient toxiques, fusionnelles ou amicales, elles ont marqué l’histoire du petit écran. Laquelle de ces mamans caricaturales vous ressemble le plus ? Il n’y a pas de mauvaise réponse : toutes les mères font ce qu’elles peuvent et sont formidables.

La maman cool comme Lorelai Gilmore

Vous passez des heures à débattre de la meilleure série avec votre enfant, vous connaissez les moindres détails de sa vie et votre maison est devenue celle de ses amis ? Aucun doute : vous êtes une Lorelai Gilmore. Personnage culte des années 2000, sa relation avec Rory a fait rêver (ou cauchemarder) tous les spectateurs de Gilmore Girls.

Chez vous, chaque jour est une fête. Vous vous réveillez en dansant ensemble sur de la musique à fond dans le salon, vos repas se limitent à des pâtes, des pancakes et des plats commandés, et vous terminez la journée sur le canapé, autour d’une pizza XXL et un film doudou.

©The WB

Votre mot préféré, c’est la « communication », à outrance s’il le faut : votre enfant sait qu’il peut tout vous dire et compter sur vous. Vous êtes sa confidente, mais aussi sa première fan. Au quotidien, vous le poussez à se dépasser et vous lui rappelez qu’il est capable de tout. Cette relation fusionnelle fascine votre entourage, mais elle ne s’apparente pas pour autant au monde des Bisounours.

Parfois, ça explose. Vos disputes sont à l’image de votre amour : passionnelles. Quand la tempête arrive, les reproches pleuvent (et vous savez tous les deux comment blesser l’autre). Cependant, ces orages ne durent qu’un temps et vous vous réconciliez toujours autour d’un énorme pot de glace et une session câlin. Bref, comme Lorelai Gilmore, vous êtes la BFF, la confidente et la maman super cool. Attention : n’oubliez pas qu’il y a des règles, même en famille, et qu’il est nécessaire de respecter le jardin secret des autres.

La maman louve ultra-badass comme Georgia Miller

Comme Georgia Miller dans Ginny & Georgia, vous seriez prête à (littéralement) tuer pour protéger votre enfant. Vous êtes aussi courageuse que déterminée, et vous vous êtes battue pour vivre cette vie de rêve. Votre enfant sait qu’il peut compter sur vous (qu’importe l’heure ou le lieu) et que vous le sortirez toujours des situations les plus délicates, quitte à aller trop loin. Qui a besoin de Superman ou de Batman quand on a une super-héroïne comme vous dans son quotidien ?

Pour vous, chaque problème a sa solution. Votre enfant se fait humilier par son prof devant tout le monde ? Vous allez glisser une bouteille d’alcool dans son bureau et faire courir des rumeurs pour qu’il se fasse virer. Ses amis ne veulent plus lui parler et le rejettent ? Vous allez lancer un plan d’attaque avec leurs parents pour qu’ils forcent leurs enfants à intégrer le vôtre.

©Netflix

Quand il s’agit d’imaginer des projets diaboliques, vous débordez de créativité. Ces actions vous causent souvent des problèmes, mais vous vous en foutez : le plus important, c’est le bonheur de votre famille. Vous pourriez remuer ciel et terre pour un simple sourire de vos enfants.

Vous êtes tellement investie dans leur vie que vous ne vous rendez parfois pas compte que vous les étouffez et que vous dépassez les limites. Non, fouiller dans leur téléphone n’est pas une preuve d’amour. C’est le meilleur moyen pour déclencher une troisième guerre mondiale. Un conseil : allez piocher chez Lorelai Gilmore quelques tips sur la communication.

La maman (trop) parfaite comme Bree Van De Kamp

Comme Bree Van De Kamp dans Desperate Housewives, vous créez des complexes à toutes les autres mamans. Votre enfant arrive toujours à l’école avec les devoirs faits et un goûter maison dans son sac. En apparence, vous menez une vie parfaite. Il serait néanmoins intéressant de demander aux membres de votre famille leur avis sur la question. Jusqu’où la perfection peut-elle vous amener ?

Pour Bree, les choses ont plutôt mal tourné. Andrew s’est fait exclure du lycée et a fait vivre un véritable enfer à sa mère. De son côté, Danielle est constamment en colère contre elle et a fini par quitter la maison. Le côté perfectionniste de leur mère leur tapait sur les nerfs, et ils se sentaient constamment observés et jugés.

©ABC

On ne va pas se mentir, vous avez un sérieux problème de contrôle. À force de vouloir vivre dans un monde parfait, vous voulez gérer la vie de tout le monde, tout le temps. Votre entourage le voit comme un poids, même si, dans le fond, il sait que vous voulez bien faire. Comme Lorelai et Georgia, vous aimez profondément vos enfants et vous ne voulez que leur bonheur.

Cependant, votre vision du bonheur est différente de la leur, et vous ne pouvez l’imposer à tout le monde. Petit conseil : allez boire un grand verre de margarita avec Gabrielle Solis, détendez-vous et prenez du temps pour vous. Être une mère parfaite, c’est bien, mais être une mère heureuse, c’est mieux.

À partir de
144,03€
En stock vendeur partenaire
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Agathe Renac
Agathe Renac
Journaliste