Actu

Sur fond de dégringolade du marché des PC portables, HP s’apprête à licencier 10% de ses effectifs

23 novembre 2022
Par Benjamin Logerot
La baisse des ventes d'ordinateurs portables atteint un niveau jamais vu depuis le milieu des années 1990.
La baisse des ventes d'ordinateurs portables atteint un niveau jamais vu depuis le milieu des années 1990. ©N.Z.Photography via Shutterstock

Le deuxième vendeur de PC portables au monde, HP, va se séparer de 6000 employés en 3 ans. La cause : une restructuration nécessaire pour faire face à la demande en baisse des ordinateurs portables.

Il n’y a pas que le marché des smartphones qui est en difficulté cette année. Le site américain Bloomberg rapporte que HP prévoit de se séparer de 10 % de ses effectifs dans le monde en trois ans après des résultats très décevants cette année sur le segment des PC portables. Les analystes prévoient une baisse de 10 % des ventes d’ordinateurs portables sur l’année fiscale 2022.

La fin de l’abondance

La période 2020-2021 et ses nombreux confinements liés au Covid a été du pain béni pour les marques d’ordinateurs. Les usagers, obligés de travailler ou d’étudier chez eux, avaient dû investir dans un ordinateur portable. Les marques ont constaté une hausse vertigineuse des ventes sur ce secteur. Par exemple, au 3ᵉ trimestre 2021, le cabinet Gartner estimait à 84,44 millions d’unités livrées aux enseignes dans le monde. Cette période est malheureusement terminée. Les gens retournent au travail en présentiel et la situation géopolitique et la tendance inflationniste tournent les consommateurs vers des dépenses plus réfléchies ou jugées plus utiles.

pc livrés monde
Le cabinet Gartner livre ses estimations de livraisons de PC dans le monde au troisième trimestre 2022 comparé au troisième trimestre 2021. (en milliers d’unités)©Gartner

Au 3ᵉ trimestre de cette année, toujours selon Gartner, les livraisons ont chuté de près de 20 %. La baisse la plus importante depuis que le cabinet effectue des mesures de ce marché, au milieu des années 1990. Le PDG de HP, Enrique Lores, attend une baisse de 10 % des ventes de PC portables sur l’année fiscale et déclare « Nous attendons à un environnement de marché difficile ».

Dont acte : HP a dévoilé son plan de restructuration. L’entreprise prévoit de se séparer de plus de 6000 employés sur les 61 000 qu’elle emploie et de réduire son empreinte immobilière. Elle va investir un milliard de dollars dans cette restructuration avec comme objectif, à terme, d’économiser 1,4 milliard par an d’ici à 2025.

Un marché en déclin

HP est la marque ayant subit la baisse la plus importante entre 2021 et 2022 selon Gartner. Les chiffres partagés par le cabinet d’analyse sont édifiants, même pour l’industrie en général.

La marque, qui possédait encore 20 % de parts de marché l’année dernière, en faisant le deuxième constructeur mondial, a perdu 2 points sur ce segment. HP avait expédié quelque 17,6 millions d’ordinateurs portables au 3ᵉ trimestre 2021 contre seulement 12,7 millions au cours de son troisième trimestre 2022. Une baisse importante, de 27,9 %. Si les marques avaient livré 84 millions d’ordinateurs l’année dernière, elles n’en ont expédié que 67,9 millions au troisième trimestre 2022, soit une baisse de 19,5 %.

Le licenciement prévu de ces 6000 employés, même si cela se fait sur trois ans, s’ajoute à la très longue liste des licenciements opérés dans la tech cette année. Aux États-Unis, ce sont 200 000 personnes qui ont été renvoyées en 2022 dans le secteur, dont plus de 50 000 rien qu’en novembre selon le site trueup.io, et ce nombre ne fait qu’augmenter.

Retrouvez toutes les offres du Black Friday 2022 sur notre page dédiée.

À lire aussi

Article rédigé par
Pour aller plus loin