Actu

Sur Twitter, James Gunn tente d’amadouer les fans de l’univers DC

08 novembre 2022
Par Vincent Oms
Sur Twitter, James Gunn tente d'amadouer les fans de l'univers DC
©Shutterstock, DFree

Quelques jours après avoir été nommé directeur créatif de l’univers DC chez Warner, James Gunn cherche à séduire sa nouvelle communauté.

C’était il y a moins de deux semaines. Contre toute attente, Warner Discovery parvenait à convaincre James Gunn, réalisateur star de Marvel, de les rejoindre en tant que directeur créatif du DC Universe, le pendant du MCU dans le camp adverse. À ses côtés : le producteur Peter Safran, qui aura la lourde tâche de l’épauler sur la gestion des futurs projets, en accord avec la politique d’économie drastique mise en place par Warner Discovery. Outre les congratulations d’usage à l’occasion de ce genre de nominations, le réalisateur s’était montré finalement assez peu disert sur la vision de ses nouvelles fonctions.

Profession de foi

C’est désormais chose faite, avec une série de tweets datés du 6 novembre dernier. Le réalisateur a expliqué avoir longtemps regardé les différents hashtags liés au DCU, notamment les populaires #SaveLegendsofTomorrow et #ReleaseTheAyerCut. Gunn évoque des requêtes aussi enthousiastes que respectueuses. Il a aussi assuré aux fans de toujours le fait d’être à l’écoute, tout comme son collègue Peter Safran, même si leurs interactions respectives sur Twitter risquent de diminuer avec leurs nouvelles fonctions. Dans le même temps, il a insisté sur leur but avoué, celui de faire avancer le DCU vers de nouveaux projets. Une façon polie de finalement éluder la question d’une version director’s cut du Suicide Squad de son ami David Ayer.

DC, un univers miné

Les twittos ne semblent pas avoir été dupes de cette déclaration d’intention très neutre, qui dit finalement tout et rien en même temps. Certains ont ressorti des archives dans lesquelles Gunn se montrait bien plus engagé vis-à-vis de son confrère David Ayer, d’autres ont déterré des hashtags moins reluisants sur l’univers DC récent et sa cohorte d’annulations. De quoi donner la sensation au réalisateur d’avancer prudemment sur un terrain miné par les actions passées de ses nouveaux patrons, et de mieux saisir l’ampleur de la tâche qui l’attend pour faire du DCU un rival digne du MCU. Les encouragements récents de son « futur ancien patron », Kevin Feige, ne seront sans doute pas suffisants.

À lire aussi

Article rédigé par
Vincent Oms
Vincent Oms
Journaliste
Pour aller plus loin