Test Labo

Test du Philips PH805 : premiers pas dans l’univers de l’ANC

20 septembre 2020
Test du Philips PH805 : premiers pas dans l’univers de l’ANC

En résumé

Note LABOFNAC

Pour son retour sur le devant de la scène audio, Philips ne lésine pas sur les promesses : son PH805 est conçu pour offrir une alternative abordable aux casques à annulation de bruit active disponibles sur le marché, et souvent facturés au prix fort. De ce point de vue, il apparaît comme un modèle équilibré : la qualité sonore est globalement au rendez-vous, et la finition, qui fait certes l’impasse sur les matériaux les plus nobles et sur une connectique USB-C, est de bonne qualité tout en offrant une allure classique et discrète. L’annulation de bruit active constitue bien évidemment un plus pour le moins appréciable, et contribue à faire de ce casque un modèle au bon rapport qualité-prix.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Réduction de bruit performante
  • Port confortable
Les moins
  • Pas de port USB-C

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
79,99€
99,99€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Présenté à l’IFA 2019, le PH805 constitue le premier casque à annulation de bruit active de Philips. Un modèle un peu plus abordable que ses concurrents, et que nous avons testé pour vous.

Jusqu’en 2019 gérée par Gibson, l’activité audio de la marque Philips a changé de main depuis la faillite de la marque américaine. Les amateurs de TV connaissent bien la firme qui en a repris l’exploitation au printemps 2019, puisqu’il s’agit de TP Vision, à l’œuvre pour les téléviseurs Philips (leurs derniers modèles sont à découvrir ici et ). C’est donc dès l’automne 2019 que la marque a dévoilé le premier casque à annulation de bruit active sous la bannière Philips, le PH805, suivi plus récemment d’une série d’écouteurs pour sportifs et d’un Fidelio X3 ressuscitant la gamme audiophile de la marque.

Philips PH805

© LaboFnac

L’ergonomie et le design

Comme la très grande majorité des casques à annulation de bruit active, le PH805 adopte un format circum-aural favorisant le sentiment d’immersion de l’utilisateur. Et en tant que rival de modèles plus onéreux, le casque ne lésine pas sur les accessoires : il est fourni avec sa housse de rangement semi-rigide, son câble jack ainsi qu’avec un adaptateur pour avion.

Philips PH805

© LaboFnac

Un ensemble complet pour un casque qui, positionnement abordable oblige – le casque a été annoncé à 179,99 euros est coûte actuellement 20 à 30 euros de moins – opère quelques concessions en termes de matériaux. Le métal n’a donc pas droit de cité sur ce PH805, tout de plastique conçu. L’assemblage est néanmoins de bonne qualité et le tout a le mérite d’être léger : le casque pèse seulement 235 grammes. Un point néanmoins attire l’attention : quand la très grande majorité des casques lancés ces derniers mois adopte l’USB-C, la charge du modèle de Philips passe par du micro-USB.

La simplicité est également de mise au rayon des boutons et du lien au smartphone. Philips ne propose pas d’application associée, ce qui implique que l’utilisateur devra passer par un égaliseur sur smartphone s’il souhaite personnaliser son écoute, de même qu’il est impossible de régler le niveau de réduction de bruit. Sur le casque lui-même, on ne trouve qu’un seul bouton, cliquable et à pousser vers le haut ou vers le bas. L’appui prolongé sert à allumer et à éteindre l’appareil, tandis qu’une pression de 5 secondes permet de basculer en mode appairage (Bluetooth 5.0). De petits voyants situés juste en dessous matérialisent le mode en cours d’utilisation. Nous n’avons de notre côté rencontré aucun problème pour relier le casque à notre smartphone, même en l’absence de puce NFC pour faciliter le couplage.

Philips PH805

© LaboFnac

L’unique bouton du PH805 est également mis à profit pendant l’écoute musicale. Il sert en effet à passer d’une piste à l’autre d’un mouvement vers le bas (titre suivant) ou vers le haut (titre précédent). Une pression permet quant à elle de mettre la musique en pause, ou encore de répondre aux appels. Quid du volume ? Pour le régler, il faut faire appel à la surface sensitive de l’écouteur droit du casque et glisser le doigt vers le haut ou le bas. C’est également sur cet écouteur que l’on (dés)active le mode ANC et le mode Aware sur lequel nous reviendrons plus loin. Poser la paume sur cet écouteur active automatiquement l’accès à l’assistant personnel du smartphone : une fonction parfaitement exécutée lors de nos essais avec Google Assistant. Ne pas avoir intégré les fonctions titres précédent/suivant sur la partie tactile de l’écouteur droit est au final une bonne idée qui permet d’éviter les confusions lorsque l’on navigue “à l’aveugle”. En revanche, on regrette que le bouton de ce casque n’offre pas une sensation de qualité supérieure.

Philips PH805

© LaboFnac

Pour le reste, le casque est pourvu d’écouteurs bien rembourrés, de même que son arceau, le tout pouvant être rangé à plat dans sa housse ou plié. Le port est confortable, la pression étant ni trop élevée, ni trop lâche à notre goût. Nous avons ainsi relevé une force d’appui de 480 gf en laboratoire.

La qualité audio

Le PH805 de Philips est pourvu de haut-parleurs dynamiques de 40 mm. On note que s’il est pourvu d’une connectivité Bluetooth 5.0, est compatible uniquement avec les profils A2DP, AVRCP, HFP et HSP. Comprenez donc que si l’appareil s’offre une certification Hi-res, il fait l’impasse sur les codecs AAC et AptX, par exemple. Un regret que l’on peut espérer voir réglé par une mise à jour ultérieure.

Ces haut-parleurs font la part belle aux basses, mises à l’honneur, quelle que soit la configuration retenue (en filaire ou Bluetooth, avec et sans annulation de bruit).

Le son reste néanmoins assez équilibré, malgré un léger creux autour de 1,6 kHz et même si les aigus manquent de richesse à partir de 5 kHz. Le casque s’illustre surtout par une distorsion maîtrisée, qui participe à une expérience somme toute agréable.

Bande passante
©Labo Fnac
Isolation
9.7

L’isolation

Outre ses performances audio, nous avons bien sûr essayé les différents modes d’écoute du PH805, qui permet donc d’obtenir un mode “Aware” permettant d’entendre les sons extérieurs tout en abaissant le volume de la musique. Il s’est avéré plutôt décevant lors de nos essais, un chuintement se faisant alors perceptible. Quant à l’annulation de bruit active, dont l’actionnement tactile est à la fois efficace et légèrement fastidieux (il faut faire défiler les modes d’écoute pour y accéder), elle s’avère efficace. Nous avons relevé en Labo d’excellentes prestations sur les trois types de fréquences évaluées (graves, médiums et aigus). Une bonne nouvelle, dans la mesure où le casque se montre plutôt moyen au rayon de l’isolation passive, laissant notamment filtrer les graves.

En revanche, le PH805 sait se montrer discret. Nos mesures de perturbation ont mis en lumière sa capacité à ne pas faire entendre ce que vous écoutez à votre entourage. Les basses sont très largement filtrées notamment, et le reste du spectre est très bien étouffé lui aussi.

L’autonomie

Le PH805 ne nous a pas fait défaut durant notre session de test, et nous avons apprécié sa charge rapide (10 minutes pour près de deux heures d’écoute). Philips annonce 25 heures d’écoute avec annulation de bruit, et 30 heures sans. Nous avons bien sûr vérifié ses dires au cours de notre test en Labo, et avons obtenu des mesures approchantes. Le casque s’est montré capable de tenir en moyenne 28h45 en Bluetooth seul, et d’atteindre 23 heures avec réduction de bruit active. Notez qu’un câble jack est fourni avec le casque, ce qui peut être pratique en cas de panne sèche. La charge, c’est plus regrettable, passe par une prise micro-USB un peu datée, et demande 2h15 pour atteindre les 100 %, toujours d’après notre évaluation en Labo.

Philips PH805

© LaboFnac

Conclusion

Note LABOFNAC

Pour son retour sur le devant de la scène audio, Philips ne lésine pas sur les promesses : son PH805 est conçu pour offrir une alternative abordable aux casques à annulation de bruit active disponibles sur le marché, et souvent facturés au prix fort. De ce point de vue, il apparaît comme un modèle équilibré : la qualité sonore est globalement au rendez-vous, et la finition, qui fait certes l’impasse sur les matériaux les plus nobles et sur une connectique USB-C, est de bonne qualité tout en offrant une allure classique et discrète. L’annulation de bruit active constitue bien évidemment un plus pour le moins appréciable, et contribue à faire de ce casque un modèle au bon rapport qualité-prix.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin