Prise en main

Test Labo du HP Omen 15-ax242nf : un notebook polyvalent, mais un écran faiblard

15 octobre 2017
Test Labo du HP Omen 15-ax242nf : un notebook polyvalent, mais un écran faiblard

En résumé

Note LABOFNAC

Le HP Omen 15-ax242nf est un ordinateur portable de type notebook au format 15,6 pouces, avec une dalle Full HD IPS antireflet rétroéclairée. L’écran proposé par HP est ici relativement moyen. La retranscription des couleurs lors de l’utilisation s’avère très médiocre et la mesure de directivité est à peine plus convaincante. On perd également beaucoup en luminosité en dehors de l’axe de vision central. Même constat sur la densité de pixels, faible. Le véritable point fort se situe en revanche du côté du contraste et de la progressivité, où cet Omen effectue quasiment un sans-faute. Les performances de l’Omen 15-ax242nf, restent quant à elles excellentes. Pour de la bureautique simple, surfer sur internet, il n’y aura aucun problème, l’appareil répondra sans aucun problème. Pareil pour le traitement photo. On émettra cependant plus de réserves ici, en raison de l’écran peu adapté pour une utilisation précise. Et pour les utilisateurs qui ont la fibre gamer, la solution permet de jouer aussi bien aux titres indépendants, qu’aux derniers AAA dans une configuration tout à fait honorable. En même temps, avec son Intel Core i5 7300HQ et son GPU GeForce GTX 1050 de chez Nvidia, le tout couplé à 8 Go de mémoire vive, il ne pouvait en être autrement. Enfin, l’autonomie du HP Omen 15-ax242nf reste honorable, ce qui en fait un choix tout à fait pertinent pour les utilisateurs qui cherchent un compagnon de route pour la bureautique, comme pour le jeu.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Performances sur de la bureautique classique
  • Adapté aux jeux vidéo
  • Autonomie convenable
Les moins
  • Retranscription des couleurs très médiocre
  • Écran trop directif
  • Faible résolution de l'écran
Article rédigé par
Sofian Nouira
Sofian Nouira
Journaliste
Lionel Costa
Lionel Costa
Responsable du développement et Communication
Pour aller plus loin