Test Labo

Test Labo de la Devialet Gold Phantom : la plus puissante des enceintes sans fil

15 janvier 2017

En résumé

Note LABOFNAC

La Gold Phantom obtient des résultats qui surpassent toutes les enceintes Bluetooth aujourd’hui. On tient là une vraie enceinte Hi-Fi qui suffit amplement pour sonoriser une soirée, d’autant qu’elle dispose d’une bonne réserve de puissance. Outre son prix, son seul défaut notable, que l’on doit à son format restreint, tient à ce que l’enceinte a tendance à beaucoup chauffer. Reste à voir l’impact de ce comportement sur ses composants dans le temps. Dans tous les cas, si votre budget vous le permet, la Gold Phantom est de toute évidence une nouvelle référence en matière d’enceintes sans fil.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Les performances audio
  • La puissance délivrée
Les moins
  • Tendance à chauffer
  • Prix élevé

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Puissance sonore
Cette note exprime la capacité de l’appareil à produire un son fort, sans déperdition de qualité (sans distorsion)
Rapport Puissance/volume
Plus l’enceinte est compacte, et moins il est facile de produire un son puissant de qualité. Cette note est à destination des personnes soucieuses du gain de place

Notre test détaillé

Après avoir lancé la Phantom première du nom, Devialet propose désormais la Gold Phantom. Cette nouvelle enceinte sans fil veut faire trembler les murs, grâce à une puissance annoncée de 4500 watts. Le tout avec une qualité audio promettant des performances parmi les meilleures du moment.

L’ergonomie et le design

Après avoir lancé l’enceinte Phantom, la société française Devialet propose désormais la Gold Phantom. Reprenant le design du modèle précédent, celle-ci tire son nom des deux plaques d’or rose de 22 carats qui habillent chacun de ses côtés.

Devialet Gold Phantom

Le design de la Gold Phantom est très original. L’enceinte se présente sous une forme ovoïde afin d’assurer le rayonnement du son dans toutes les directions. Cependant, difficile de ne pas penser à un aspirateur Dyson quand on regarde la Phantom sous certains angles, et notamment de côté. Alors que le modèle standard est livré avec un câble d’alimentation jaune qui tranche avec la sobriété de l’enceinte, cette version se la joue plus classique avec un câble blanc bien moins grossier, et surtout plus discret.

Au moment de sortir la Devialet Gold Phantom de son carton, on est immédiatement surpris par le poids de la bête qui ne mesure pourtant que 25,3 x 25,5 x 34,3 cm. Avec 11,4 kg, prenez garde à ne pas vous faire un tour de rein. Outre l’enceinte et son câble d’alimentation flashy, il n’y a aucune télécommande dans la boîte ni bouton sur l’enceinte. Tout passe donc par le smartphone sur lequel seront préalablement installées les applications Spark et Phantom Remote.

Devialet Gold Phantom

L’enceinte se connecte sans fil en Wi-Fi 802.11 a/b/g/n sur les bandes de fréquence 2,4 GHz et 5 GHz, ou en Bluetooth avec la prise en charge de l’aptX. Aucune entrée auxiliaire n’est prévue, la Devialet Gold Phantom est une enceinte 100 % numérique. Elle dispose néanmoins d’une entrée optique et, chose rare, d’une prise Ethernet RJ-45 Gigabit.

Connectique Devialet Phantom

Ainsi équipée, la Gold Phantom peut accéder aux plateformes de streaming en ligne via l’application Spark et notamment Deezer, Spotify ou encore Qobuz pour profiter de morceaux en Hi-Res 24-bit. Enfin, pour ceux qui sont prêts à casser leur tirelire (la Phantom standard coûte la bagatelle de 1 690 euros et la Gold Phantom 2 590 euros), il est possible de connecter jusqu’à 24 Phantom !

Enfin, la Gold Phantom est compatible avec les formats HE-AAC (V1), AAC (16 à 320 kbit/s), WMA (16 bits), MP3 (16 à 320 kbit/s), MP3 VBR, Apple Lossless, AIFF et WAV, FLAC, OGG, et enfin VORBIS.

Qualité audio

La Devialet Gold Phantom est équipée d’un tweeter à dôme en titane, et de deux haut-parleurs à dôme en aluminium pour les médiums et pour les graves. La couche interne est en polycarbonate renforcé par de la fibre de verre et l’âme centrale est en aluminium injecté. Nous avons d’abord mesuré le niveau acoustique maximum. À 60 Hz pour 10 % de distorsion sur l’harmonique trois, la Devialet Gold Phantom délivre une puissance de 108 dB. À 80 Hz, on obtient 110 dB, et même 111 dB à 100 Hz. De quoi sonoriser confortablement de grandes pièces.

Puissance sonore
9.3

La Devialet Gold Phantom confirme ses excellents résultats lors du relevé de bande passante acoustique. L’enceinte restitue le signal d’entrée à la perfection, sans aucune modification de fréquences. Elle restitue plus ou moins 3dB sur toute la bande, du jamais vu sur ce type de produits. Les amateurs de basses ne seront pas non plus déçus, surtout pour un tel volume.

Bande passante
Courbe de réponses en fréquences mettant en évidence, les différences entre la barre de son testée et la meilleure et la pire des barres de son.
Réponse en frequences
9.5

Conclusion

Note LABOFNAC

La Gold Phantom obtient des résultats qui surpassent toutes les enceintes Bluetooth aujourd’hui. On tient là une vraie enceinte Hi-Fi qui suffit amplement pour sonoriser une soirée, d’autant qu’elle dispose d’une bonne réserve de puissance. Outre son prix, son seul défaut notable, que l’on doit à son format restreint, tient à ce que l’enceinte a tendance à beaucoup chauffer. Reste à voir l’impact de ce comportement sur ses composants dans le temps. Dans tous les cas, si votre budget vous le permet, la Gold Phantom est de toute évidence une nouvelle référence en matière d’enceintes sans fil.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Puissance sonore
Rapport Puissance/volume
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Régis Bertrand
Régis Bertrand
Responsable des tests enceintes et chaînes audio
Pour aller plus loin