Test Labo

Test Labo Focal Bathys : le premier casque sans fil et Hi-Fi conçu en France

29 novembre 2022
Par Driss Abdi, Jean-Charles Frelier
Test Labo Focal Bathys : le premier casque sans fil et Hi-Fi conçu en France
©Focal

Avec le Bathys, Focal se lance à son tour sur le marché du casque Bluetooth avec réduction active du bruit. Conçu en France et positionné en haut de gamme, peut-il rivaliser avec les meilleurs modèles sur le segment ?

En résumé

Note LABOFNAC

Résolument haut de gamme, le Bathys de Focal représente la première incursion du constructeur français sur le marché des casques audio avec réduction bruit. Original avec ses écouteurs rétroéclairés qu’on s’attend plutôt à trouver sur le segment du casque gamer, il intègre un DAC pour une écoute filaire via un câble USB. Confortable mais encombrant, il offre une réduction du bruit efficace sans pour autant rivaliser avec les ténors du secteur. De plus, si les performances audio semblent au rendez-vous le casque vissé sur les oreilles, les résultats des mesures du Labo Fnac démontrent que tout n’est pas parfait au royaume de Focal.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • La qualité audio globale
  • Le réducteur de bruit actif
  • L'écoute en Bluetooth, filaire ou en USB-C
Les moins
  • Pas de mode passif
  • Casque encombrant et non pliable
  • Pas de détection du port

Détail des sous notes

Réponse en fréquence
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
À partir de
799€
Note LABOFNAC
Voir sur Fnac.com

Notre test détaillé

Est-il vraiment nécessaire de présenter Focal en préambule ? Fondée en 1979, la marque française cultive le savoir « made in France » avec des produits qui vont de l’enceinte au casque audio, en passant même par l’automobile. Le Bathys représente une nouvelle étape pour Focal, qui fait ici sa première incursion sur le marché des casques Bluetooth à réduction de bruit active. Et, pour cette entrée en matière, le constructeur a mis toute son expertise afin de proposer un modèle audiophile, qui est positionné en haut de gamme.

Casque Focal Bathys
©Driss Abdi/L'Éclaireur

Design et ergonomie

Le Bathys est un casque circum-aural fermé qui peut être utilisé en Bluetooth ou en mode filaire à l’aide du câble jack 3,5 mm qui est fourni. À cela s’ajoute un câble USB Type C qui permet au choix de le recharger ou de profiter du DAC USB intégré. En effet, les deux usages ne sont pas possibles simultanément. En revanche, l’utilisateur peut écouter de la musique en Bluetooth ou à l’aide du câble 3,5 mm tout en rechargeant le Bathys s’il le souhaite.

©Driss Abdi/L'Éclaireur

Sans surprise, la qualité de fabrication est au rendez-vous avec des matériaux tels que le magnésium, l’aluminium et même le cuir sur l’arceau. À noter que les deux écouteurs arborent tous deux un logo rétroéclairé qu’on est plus habitué à voir sur les casques gamer, et qui détonne un peu sur un modèle audiophile. Ceci étant, l’application mobile permet de régler l’intensité de l’éclairage ou même de l’éteindre complètement.

©Driss Abdi/L'Éclaireur

Dans tous les cas, le casque semble robuste et les écouteurs peuvent pivoter à 90° pour ranger le casque dans l’étui rigide. Ce dernier reste encombrant, mais c’est le prix à payer pour voyager avec un casque audio de ce type. Une fois porté, le Bathys se montre plutôt confortable.

©Driss Abdi/L'Éclaireur

Son poids est bien réparti et l’arceau habillé de microfibre exerce une pression modérée sur le haut du crâne. Les écouteurs bénéficient d’une mousse à mémoire de forme et sont recouverts de similicuir. Néanmoins, ces derniers exercent une pression relativement importante qu’il conviendra de mesurer lors des tests du Labo. Notez enfin que les coussinets sont détachables afin de pouvoir les remplacer en cas de besoin.

©Driss Abdi/L'Éclaireur

Le Bathys est bien entendu doté de boutons physiques dont on pouvait craindre qu’ils ne seraient pas bien pratiques, eu égard à leur taille. Bonne nouvelle, il n’en est rien et ils se montrent aisés à manipuler.

C’est sur l’écouteur droit que sont regroupées l’essentiel des commandes. De l’avant du casque vers l’arrière, on trouve donc un bouton dédiés aux assistants vocaux, l’interrupteur de mise en route qui permet aussi d’activer le DAC (jusqu’à 24 bits/192 kHz) pour une écoute via le port USB exclusivement, et enfin la commande de volume qui est associée à un bouton multifonction. De manière très classique, ce dernier permet de passer d’une piste audio à l’autre en appuyant deux fois dessus, de relire la piste précédente (trois appuis), de mettre la lecture en pause ou de décrocher et raccrocher pendant les appels téléphoniques. C’est également ce bouton qui permet de jumeler le Bathys en Bluetooth. La procédure est simple en appuyant pendant quatre secondes de sorte à faire apparaître le casque audio dans la liste des appareils Bluetooth à proximité.

©Driss Abdi/L'Éclaireur

L’écouteur gauche se contente d’un unique bouton pour basculer entre le mode de réduction de bruit active et le mode transparence pour entendre l’environnement direct de l’utilisateur.

©Driss Abdi/L'Éclaireur
Type de casque
Casque à arceau ouvert
Sous-Type de casque
Circum-aural
Casque pliable
Non
Micro intégré
Oui
Confort
2

Expérience d’écoute

On l’a mentionné plus haut, l’application compagnon Focal & Naim, qui est disponible sur iOS et Android, offre des fonctionnalités supplémentaires. Au premier démarrage, elle propose de mettre à jour le Bathys. L’opération n’est pas très longue et on accède ensuite aux différentes rubriques.

L’interface est très claire avec trois rubriques principales : l’égaliseur (réglable sur cinq bandes ou via deux profils, « Maison » et Loudness », en fonction de votre environnement), l’activation de la réduction active du bruit ou du mode transparent, et le contrôle des LED. L’utilisateur peut également consulter le niveau de la batterie et le codec de la source audio. Enfin, à défaut de capteur de présence, l’application permet d’activer la mise en veille automatique. Ce qui veut aussi dire que le Bathys ne met pas automatiquement la lecture en pause lorsqu’on ne le porte plus. Dommage.

Réponse en fréquence

Réponse en fréquence
6.8
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Bande passante
©Labo Fnac
Note indice stax
10

À l’écoute, on retrouve avec plaisir l’expertise de Focal. Le Bathys fait preuve d’une grande précision pour restituer les subtilités des différents morceaux. Sur Come Live with me Angel, la voix claire de Marvin Gaye, qui est enregistrée sur plusieurs pistes, affiche une belle présence tout en se mariant à la perfection avec la densité de l’instrumentation. Pour mettre le Bathys à l’épreuve dans les basses fréquences, rien de tel que le morceau Hip-Hop de Dead Prez avec sa ligne de graves puissante. Le casque audio offre ici une excellente dynamique sans aucune distorsion, malgré la difficulté de l’exercice. Le tout en préservant le médium afin de ne pas écraser les voix. Ces écoutes ont été réalisées en Bluetooth, sans utiliser le mode filaire via le DAC/USB-C.

©Driss Abdi/L'Éclaireur

Ceci étant, les mesures du Labo Fnac n’ont pas forcément donné totale satisfaction à nos experts. En particulier, on regrette une courbe de réponse en fréquence très hétérogène, avec des creux et des bosses que d’aucuns pourraient juger inacceptables sur un produit vendu si cher. Mais il faut aussi garder en tête que, pour pouvoir comparer tous les produits testés chaque année, le Labo Fnac effectue ses mesures sur un produit en sortie de boîte, sans paramétrage préalable et donc, ici, sans l’apport du DAC qui peut potentiellement changer la donne. La meilleure chose à faire est encore de l’essayer et de voir si la signature sonore du Bathys correspond à nos attentes.

Distorsion

Distorsion
7.3
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Distorsion à 80 Hz
7
Distorsion à 100 Hz
7
Distorsion à 200 Hz
10

Le Focal Bathys est un casque très bien conçu, dont les transducteurs opposent une bonne résistance aux signaux parasites dans les fréquences basses. Si la note est perfectible à 80 et à 100 Hz, elle est impeccable à 200 Hz. Aucune fréquence indésirable ne viendra se greffer aux basses, aussi profondes soient-elles.

Sensibilité

Sensibilité
10
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Sensibilité (en mV)
94 mV

Expert du son haute-fidélité, Focal signe ici un casque doué d’une grande sensibilité, mesurée par le Labo à 94 mV. Par conséquent, en filaire, inutile de trop pousser le volume pour obtenir une courbe de réponse en fréquence qui met en valeur toute la dynamique musicale. Un excellent point, d’autant que cela permet de préserver ses oreilles lors d’une écoute prolongée.

Isolation

Isolation
9.1
Cette note indique la capacité d’isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j’utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
©Labo Fnac

Par ailleurs, nous avons profité d’un voyage en avion pour évaluer le système de réduction de bruit du Bathys, une première pour Focal.

L’isolation est bonne, sans rivaliser avec les spécialistes du domaine. Dans l’avion, le son des réacteurs se fait oublier et il est possible de profiter de la musique sans pousser le volume. Les mesures réalisées à la sonde par le Labo Fnac montrent que l’ANC fait à peine mieux que l’isolation passive dans les fréquences basses. Il n’y a que dans les aigus que l’écart se creuse plus généreusement. Le casque est donc plutôt efficace pour faire le silence autour de soi dans des environnements urbains, par exemple.

Enfin, nous avons testé le kit mains-libres du Bathys. Dans un environnement calme, notre interlocuteur nous a confirmé les bonnes performances du micro intégré. Et, bonne nouvelle, la qualité est aussi au rendez-vous à l’extérieur. Le bruit du vent reste audible, mais sans vraiment gêner les conversations. Le Bathys de Focal est donc à la hauteur de la promesse si l’on en croit nos oreilles.

Perturbation

Perturbation
8
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
Bande passante perturbation
©Labo Fnac

Au chapitre de la perturbation, c’est-à-dire la capacité du casque à ne pas déranger les voisins de son porteur, le Bathys fait un travail honorable. Surtout sur les basses et les aigus (à partir de 8 kHz). Dans les médiums en revanche, c’est plus délicat pour le casque de Focal, avec des fréquences entre 1,25 kHz et 5 kHz assez audibles selon les environnements.

Autonomie

Durée d’utilisation sur batterie (Sans réducteur de bruit activé)
36:00:00 h
Temps de charge complet
02:30:00 h

Sans venir rivaliser avec l’exceptionnel Sennheiser Momentum 4 dans ce domaine, le Focal Bathys est un casque très endurant, qui a tenu 36 heures d’après le protocole du Labo Fnac. Avec une telle autonomie, il fait presque deux fois mieux que le AirPods Max d’Apple.

Connectivité & poids

Type de connexion
Bluetooth, Compatible iPhone
Sensibilité du signal Blutooth
54 dB
Compatibilité iPhone (Port Lightning)
Oui
Poids
3 53 g

À lire aussi

Conclusion

Note LABOFNAC

Résolument haut de gamme, le Bathys de Focal représente la première incursion du constructeur français sur le marché des casques audio avec réduction bruit. Original avec ses écouteurs rétroéclairés qu’on s’attend plutôt à trouver sur le segment du casque gamer, il intègre un DAC pour une écoute filaire via un câble USB. Confortable mais encombrant, il offre une réduction du bruit efficace sans pour autant rivaliser avec les ténors du secteur. De plus, si les performances audio semblent au rendez-vous le casque vissé sur les oreilles, les résultats des mesures du Labo Fnac démontrent que tout n’est pas parfait au royaume de Focal.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquence
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (2 avis)
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Pour aller plus loin