Test Labo

Test Labo du LG OLED55B26LA, l’OLED abordable et très bien équipé

15 septembre 2022
Par Pierre Blanc, Driss Abdi
Test Labo du LG OLED55B26LA, l'OLED abordable et très bien équipé
©LG

En résumé

Note LABOFNAC

Positionné en milieu de gamme, le LG OLED 55B26LA n’a finalement pas grand chose à envier aux autres modèles plus onéreux du constructeur. Non content d’afficher une qualité d’image pratiquement irréprochable, il profite de pratiquement toutes les fonctionnalités avancées qui sont aujourd’hui disponibles. C’est même une excellente affaire au jeu des différentes promotions que l’on peut parfois trouver sur le net.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Le rapport prestations-prix
  • La qualité des images
  • La connectique
Les moins
  • Le faible pic de luminosité
  • La partie audio en retrait

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
1 499€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Prise en main

La réputation de LG dans le domaine de la technologie OLED n’est plus à faire. Le géant coréen, qui produit également les dalles de certains de ses concurrents, propose toute une gamme de téléviseurs, dont le LG OLED 55B26LA qui nous intéresse aujourd’hui. Situé juste au dessus des modèles LG A2, la série B2 offre un design plus recherché avec des bords fins et un pied central qui permet de dissimuler les câbles.

Ce dernier surélève légèrement le téléviseur, mais pas suffisamment pour poser une barre de son un peu épaisse sans occulter le bas de l’image. Ceci étant, LG propose aussi des barres de son très fines qui pourront très bien se marier avec le LG OLED 55B26LA. Le cas échéant, il est également possible d’accrocher le téléviseur au mur.

La connectique reste alors accessible, car elle est regroupée pour l’essentiel sur la tranche du téléviseur. Et le constructeur a été plutôt généreux pour un modèle de milieu de gamme, qui propose pas moins de quatre entrées HDMI, dont deux HDMI 2.1 (l’une d’elles est également compatible eARC), deux ports USB, une sortie audio numérique optique, un port Ethernet RJ45, un port CI+ et les connecteurs antenne/satelitte. À cela s’ajoutent des connexions sans fil Bluetooth 5.0 et wifi 802.11 ac.

En revanche, la partie audio doit se contenter d’une configuration stéréo classique (2.0), avec une puissance relativement modeste de 20 W. Le constructeur propose néanmoins quelques solutions logicielles dédiées grâce à son processeur α7 Gen 5 AI. Ce dernier est censé simuler un son multicanal en 5.1.2, mais il ne fera pas de miracle avec les deux uniques haut-parleurs. Plus intéressant, le Bluetooth surround autorise l’utilisation d’enceintes sans fil pour une meilleure spatialisation ou pour utiliser un casque audio compatible. Notez enfin que le LG OLED 55B26LA est équipé d’un décodeur Dolby Atmos et de la technologie Clear Voice Pro, qui met l’accent sur les fréquences de la voix humaine pour que les dialogues soient plus audibles.

Enfin, le système d’exploitation webOS 22 donne accès aux principales fonctions du téléviseur, mais aussi aux applications incontournables de streaming. Compatible Apple Homekit et Airplay 2, il intègre aussi les assistants vocaux de Google et Amazon Alexa.

Comme on l’a vu plus haut, le LG OLED 55B26LA est doté d’un processeur α7 Gen 5 AI plutôt que le α9 des modèles plus haut de gamme. Ce qui ne l’empêche pas de profiter de l’intelligence artificielle pour le traitement d’image et l’upscaling, par exemple. Tous les formats HDR actuels sont pris en compte, comme le HDR10, le HDR HLG, le HDR10 Pro ou encore Dolby Vision IQ. Et les gamers ne sont pas en reste avec la compatibilité avec Nvidia G-Sync et AMD FreeSync Premium, la prise en charge du VRR et de l’ALLM, et la 4K HFR avec 120 images par seconde.

Résolution
3840 X 2160
Diagonale écran (en pouces)
55 "
Diagonale écran (en cm)
139 cm
Ratio d’image
16/9
Ecran incurvé
plat

Contraste

Contraste
9
Le contraste d’un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d’intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
* Les écrans OLED n’affiche aucune lumière dans le noir, donc aucun taux de contraste n’est calculable.
©Labo Fnac

Qui dit OLED dit noirs parfaits. Pas de mauvaise surprise donc sur ce point avec le LG OLED 55B26LA. Pour autant, le téléviseur affiche une luminosité relativement faible avec seulement 68 cd/m2. À titre de comparaison, les premiers téléviseurs QD-OLED de Samsung font bien mieux, avec 368 cd/m2. Le LG OLED 55B26LA n’est donc pas forcément recommandé si votre intérieur est très lumineux et que vous regardez la télévision en journée. Ceci étant, le taux de contraste reste excellent.

Progressivité
8.9
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.

Progressivité

Pour évaluer la progressivité des téléviseurs et donc leur fidélité, nous comparons la courbe de gamma du signal vidéo de référence en entrée à celle du signal en sortie. Rien à signaler sur ce point précis, bien que le LG OLED 55B26LA offre des angles de vision extrêmement larges. SI la luminosité n’est pas très élevée globalement, elle a le mérite d’être parfaitement uniforme avec 68 cd/m2 aussi bien dans l’axe que sur les côtés.

Directivité
9.7
Être capable de regarder l’écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d’image de face comme sur les côtés)*Les écrans OLED n’ont pas de rétro-éclairage, il n’y aura donc pas de fuites de lumière dans les noirs

Directivité

Le test de directivité nous permet d’évaluer une éventuelle dérive des couleurs, qui dépend elle aussi du point d’observation. Pour ce faire, nous réglons la luminosité au maximum tout effectuant les mesures sur plusieurs points avec des positions différentes. Là encore, il s’agit d’évaluer les performances dans les angles, et plus particulièrement le niveau des noirs et du contraste.

S’agissant d’un téléviseur OLED, le LG OLED 55B26LA se joue de ce test pour obtenir la note maximale. Les noirs comme le taux de contraste sont absolument parfaits quel que soit l’endroit où est installé le téléspectateur.

Couleur
9.4
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Richesse des couleurs
9

Là aussi, le LG OLED 55B26LA prouve que le milieu de gamme n’a rien à envier aux modèles plus onéreux en matière de richesse et de fidélité des couleurs. Le téléviseur couvre largement l’espace colorimétrique DCI-P3 pour frôler la note maximale une fois encore. Les utilisateurs qui apprécient les belles images en prendront plein les yeux.

Uniformité
7.6
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
Luminance
10
Chrominance
6

Uniformité

Pour finir, notre test d’uniformité est le seul qui a réellement posé problème au LG OLED 55B26LA. Rien de bien grave toutefois, avec simplement un écart d’uniformité de chrominance un peu élevé avec un delta U’V’ de 0,0062 (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles sur toute la surface de la dalle). On note donc une légère différence de teinte par endroits, mais rien qui viendra réellement gêner le spectateur dans son utilisation du LG OLED 55B26LA.

À l’inverse, l’écart d’uniformité de luminance de 9 % seulement est totalement négligeable et absolument invisible à l’oeil nu. Comme toujours, nous avons divisé la dalle en 35 zones de taille égale de sorte à localiser le point le plus lumineux et le moins lumineux. Le maximum de 74 cd/m2 est atteint juste en dessous du centre de la dalle de 55 pouces, contre 67 cd/m2 dans le coin inférieur droit.

Connectiques

Slot carte mémoire
0
Ports USB
2
Prises HDMI
4
Prises HDMI Comp. 4K
4
Compatible ARC sur 1 HDMI
Oui
Wi-Fi
integre
Ethernet
Oui
Bluetooth HID
Non
Bluetooth Audio
Oui
Prise Casque
Non
Sortie audio numérique
optique

Fonctionnalités

OS
03.10.32
Compatible HBBTV
Oui
Compatible HDR
Oui
Fonctions enregistrements sur USB
Oui

Consommation

Consommation en veille (en W)
0 W
Consommation en marche (en W)
0 W

Conclusion

Note LABOFNAC

Positionné en milieu de gamme, le LG OLED 55B26LA n’a finalement pas grand chose à envier aux autres modèles plus onéreux du constructeur. Non content d’afficher une qualité d’image pratiquement irréprochable, il profite de pratiquement toutes les fonctionnalités avancées qui sont aujourd’hui disponibles. C’est même une excellente affaire au jeu des différentes promotions que l’on peut parfois trouver sur le net.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 5 (3 avis)
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin