Sélection

Metal : les albums les plus attendus de 2024

29 février 2024
Par Mathieu M.
Metal : les albums les plus attendus de 2024

Heavy, indus, néo, thrash, black ou alternatif : le metal se dévoile sous toutes ses coutures en 2024. Les parrains du genre, de Judas Priest à Korn, arrivent avec de nouveaux albums, et autant de prétextes à des tournées dantesques. Voici dix des albums qui vont marquer l’année 2024 des musiques extrêmes.

Judas Priest – Invincible Shield

Formé en 1969 (!), Judas Priest a décidé que les musiques extrêmes n’avaient pas de date de péremption. Cinquante ans après leur premier album (Rocka Rolla), les vénérables artisans de la transition entre hard rock et heavy metal s’en reviennent avec un disque moderne, Invincible Shield, en reprenant leur formule magique. Riffs de guitares, solis, harmonie et passage suraigus : les parrains du gros son connaissent leurs fondamentaux et les reprendront d’ailleurs sur scène au cours d’une grande tournée européenne au premier semestre 2024. 

17,99€
22€
Voir sur Fnac.com

Bring Me The Horizon – Post Human : NeX Gen

La formation britannique Bring Me The Horizon a dû décaler la sortie du deuxième volet de la tétralogie Post Human, initiée en 2020 avec Survival Horror. Les rois du metalcore, qui ont apporté au genre une audience et une aura jamais vues précédemment, diffuseront donc en 2024 Post Human : Nex Gen. Oli Sykes et les siens y retrouvent le son plus brutal de leurs premiers disques, un retour aux sources après le caractère plus pop d’opus comme Amo.

À partir de
21€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Saxon – Hell, Fire And Damnation

Rattaché à la scène NWOBHM (soit la pelletée de groupes anglais qui ont renouvelé le heavy au début des années 1980 et qui comprend entre autres Maiden et Def Leppard), la formation Saxon revient une fois de plus au Hellfest l’été 2024. En attendant un concert qui s’annonce grandiose, les Britanniques livrent au début d’année un nouveau disque, Hell, Fire And Damnation. Après deux albums de reprises (Inspirations et More Inspirations) et un très bon opus en 2022 (Carpe Diem), le groupe continue son chemin en toute quiétude, en se reposant sur leur duo guitare/voix originel, composé de Paul Quinn et Bill Byford.

14,99€
19€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Sonata Arctica – Clear Cold Beyond

Ah, la Finlande… Son village du père Noël, ses ours, ses châteaux de glace… Et ses métalleux ! Children of Bodom, Finntroll, Stratovarius ont marqué l’histoire du metal européen. Parmi toutes les formations qui font du pays un pilier de cette musique, Sonata Arctica se pose là. Le power metal pratiqué par ces cinq ressortissants de Laponie fait valoir un goût du lyrisme et de la symphonie que vient accentuer une vitesse d’exécution accrue. Avec Clear Cold Beyond, à paraître, le quintette donne enfin de ses nouvelles, cinq ans après Talviyö.

Sum 41 – Heaven x Hell

Sum 41, du metal ? Les fans de pop punk et les puristes du heavy pourraient nous rétorquer le contraire. Et pourtant. Contrairement à Green Day (qui sort un nouveau disque début janvier, Saviors), les Canadiens emmenés par Deryck Whibley ont parfois trempé leur plume skatecore et rapide dans un bain d’influence thrash. Pour leur album 2024, le dernier avant leur séparation programmée, ils ont d’ailleurs décidé de proposer leurs deux facettes : Heaven x Hell sera divisé entre tubes lumineux/pop et morceaux plus agressifs, ces derniers s’étant multipliés sur leurs dernières productions Order in Declines et 13 Voices. En guise de chant du cygne, voilà un opus qu’on attend avec impatience. 

Ministry – Hopiumforthemasses

Depuis les années 1980, Ministry incarne mieux que tout autre groupe l’esthétique du metal indus, ce mélange de rock brutal et de rythmique implacable évoquant les machines que l’on trouve dans les usines. Davantage centré aujourd’hui sur le seul membre fondateur restant, Al Jourgensen, le projet musical donne une suite à Moral Hygiene en 2024 avec Hopiumforthemasses, un disque politisé où l’on retrouve l’agressivité et l’efficacité du groupe américain.

Bruce Dickinson – The Mandrake Project

On ne devrait pas voir d’album d’Iron Maiden sortir en 2024 : son légendaire chanteur Bruce Dickinson s’est en effet décidé à créer un projet artistique solo, The Mandrake Project, qui comprend, outre un album de chansons heavy metal, plusieurs romans graphiques. Pour s’initier à cet univers, rien de tel que le premier clip mis en ligne par le vocaliste, baptisé Afterglow of Ragnarok. Histoire de patienter avant la sortie et la tournée mondiale prévue dans la foulée !

Probables sorties en 2024

Satyricon

Au sein de la scène black metal norvégienne – connue pour les excès de certains de ses musiciens au début des années 1990 – Satyricon a réussi à rester à part, et sa longévité est remarquable dans le milieu. Pour autant, le duo prend son temps : après une interruption sur scène depuis 2019, et un seul disque en sept ans (la BO Satyricon & Munch), les voici seulement de retour sur scène. Et la tournée événement devrait être accompagnée de la sortie d’un disque au printemps, succédant à Deep Calleth Upon Deep.

Deftones

En dehors du side-project ††† (Crosses), du leader Chino Moreno, l’actualité des Deftones s’est enrichie de l’enregistrement d’un nouvel album. Le groupe a annoncé cet automne vouloir publier le disque au printemps ou à l’été 2024. Un vrai événement pour la formation metal alternatif, dont le dernier album remonte à 2020, et la sortie d’Ohms.

Korn

Outre une collection avec Adidas lancée fin 2023, les vétérans du nu-metal Korn referont parler d’eux en 2024 : la suite de Requiem a été mise en chantier dès 2022, et la formation devrait présenter quelques nouvelles chansons l’année prochaine. Une prodigalité qui rappelle leur âge d’or, entre 1994 et 2003, époque lors de laquelle les auteurs de Got the Life publiaient un disque tous les 18 mois en moyenne !

À lire aussi

Article rédigé par
Mathieu M.
Mathieu M.
Disquaire sur Fnac.com
Sélection de produits