Décryptage

Décryptage : Tout savoir sur le traitement de l’air chez soi

23 mai 2023
Par Joseph
Décryptage : Tout savoir sur le traitement de l'air chez soi
©dr

Avoir un air sain chez soi est indispensable pour maintenir une bonne santé. Seulement, quels sont les moyens mis à notre disposition ? Dans ce décryptage, nous vous apprenons tout ce qu’il faut savoir pour vous prémunir contre la pollution intérieure.

Pourquoi entretenir l’air de son logement ?

Quelles peuvent être les sources de pollution dans votre maison ?

Bien qu’invisibles à l’œil nu, beaucoup de polluants volatiles peuvent se retrouver dans votre espace intérieur. Plus encore, des études estiment que l’air intérieur peut être 5 fois plus pollué qu’en extérieur, ce qui peut en étonner plus d’un. Et pour cause, en tant qu’être vivant, nous émanons beaucoup de polluant, ne serait-ce lorsque nous respirons. Mais pas seulement, puisque notre activité y contribue beaucoup, lors du ménage, de la cuisine ou par le tabac par exemple.

Outre notre activité, nos objets du quotidien peuvent être également de grandes sources de pollutions intérieures. Nous parlerons notamment d’appareil à combustion, de bougies parfumées, d’aérosols, de meubles en bois ou encore de moquette et de revêtement des sols. Nos animaux domestiques joueront également un rôle dans la pollution intérieure, ne serait-ce que par leurs poils.

Enfin, une partie de la pollution intérieure peut venir malgré tout de l’extérieur. Le trafic routier, le pollen ou encore les usines à proximité influent sur la qualité de l’air de notre domicile.

GettyImages-1297883918

Par quoi cela se traduit ?

Il est utile de connaître les différentes sources de pollutions qui peuvent envahir notre maison. Mais concrètement, qu’est-ce qui en ressort ? Parmi les nombreuses sources de pollution, nous avons relevé deux catégories de polluants : les polluants naturels ou organiques (gaz, virus, bactéries, déchets végétaux…) et les polluants chimiques (aérosols, fumées…).

Nous pouvons donc retrouver dans notre air des gaz tel que du CO², de l’oxyde d’azote ou du monoxyde de carbone qui peuvent être émis par nos appareils à combustion (chaudières, cheminées, chauffe-eau…). Le formaldéhyde qui est un gaz irritant est émis par nos meubles en bois au contact de la chaleur. Les virus et bactéries sont également partie prenante de la pollution intérieure et peuvent être émis par l’humain ou par les animaux.

De plus, la moisissure peut être monnaie courante du fait de l’humidité présente dans notre intérieur. Elle peut être donc source de spores volatiles que l’on peut inhaler.

Enfin, la poussière à de grandes chances d’être présente chez nous et peut contenir aussi bien des acariens que de déchets organiques (peaux mortes, cheveux…).

GettyImages-1147755937

Quels sont les risques pour notre santé ?

L’impact de la pollution intérieure n’est pas sans effet. Selon la nature des polluants ainsi que leur quantité dans l’air, ils peuvent être plus ou moins néfastes pour la santé.

Les risques que l’on peut encourir sont nombreux et peuvent subvenir aussi bien à court terme que sur le long terme. Plus particulièrement pour les personnes allergiques, mais aussi bien pour une personne en bonne santé, des symptômes tels que l’irritation des yeux, du nez et des voies respiratoires sont pour le mieux des risques bénins bien que dérangeants. Pour les cas les plus graves, une exposition sur le long terme à la pollution intérieure peut entraîner des maladies respiratoires, cardiaques ou pulmonaires et parfois même des cancers allant jusqu’au décès.

GettyImages-1066985852

Quelles sont les solutions ? 

Aérer l’intérieur

Afin de favoriser la bonne circulation de votre air intérieur et réduire la concentration de polluants, les sites de santé publique préconisent d’aérer votre domicile aussi bien l’hiver que l’été. Pour que cela soit efficace, 10 minutes par jour minimum d’aération sont nécessaires.  

GettyImages-1279796005

Utiliser un purificateur d’air

Bien qu’aérer chaque jour son intérieur soit nécessaire, cela n’assainit pas pour autant à 100% l’air qui circule. Les polluants peuvent être toujours présents malgré leur diminution. Pour cela, il peut être indispensable d’utiliser un purificateur d’air pour compléter l’effet de la ventilation.

Les purificateurs d’air sont bien utiles pour une personne en bonne santé, mais sont surtout appréciés par les personnes allergiques ou plus encore les enfants en bas âge.

Dans le concept, un purificateur d’air purifie – comme son nom l’indique – l’intérieur de votre maison afin de réduire au minimum la quantité de polluants volatiles. Pour le plus grand nombre des modèles existants, le purificateur utilise un système d’aspiration de l’air, qui passe ensuite au travers d’un filtre HEPA pour enfin le rejeter.

Il existe plusieurs marques commercialisant des purificateurs d’air. Dyson, Rowenta, Philps ou BlueAir comptent parmi les plus connus du marché mais il existe pléthore d’autres marques tout aussi efficaces.

GettyImages-1209792325

À lire aussi

Utiliser un déshumificateur ou un humidificateur

Parfois, un déshumidificateur peut être aussi nécessaire selon le degré d’humidité de votre intérieur. Avoir un taux d’humidité compris entre 40% et 60% est l’idéal pour maintenir un air sain. Un taux supérieur à 60% pourrait entraîner des moisissures et des difficultés à respirer.

À lire aussi

À l’inverse, un taux inférieur à 40% peut s’avérer trop sec et peut entraîner des irritations des yeux, du nez, de la gorge et favorise le développement de virus et bactéries. Un air trop sec peut subvenir surtout l’hiver lorsque nous chauffons notre intérieur à l’aide de radiateurs par exemple. Pour cela, un humidificateur sera alors préconisé, à savoir qu’il existe également des purificateurs qui combinent les deux fonctions, à l’instar du Dyson Humidify+Cool H07A.

Afin de connaître le taux d’humidité de votre logement, nous vous conseillons d’utiliser un hygromètre. La plupart d’entre eux vous apportent surtout des informations sur la qualité de l’air de manière globale.

GettyImages-505793476

Passer régulièrement l’aspirateur

Passer régulièrement l’aspirateur semble peut-être évident mais cela peut tout aussi bien jouer un rôle dans l’entretien de l’air intérieur. Bien que cela soit nécessaire pour la propreté, passer l’aspirateur diminue grandement le taux de poussières et donc le taux de volatils présents dans l’air.

Toutefois, cela peut parfois être contreproductif si l’on utilise un aspirateur ayant une mauvaise filtration. Pour qu’un aspirateur soit le plus efficace possible, il ne faut pas seulement prendre en compte sa performance d’aspiration, mais aussi bien ses capacités de filtration. Un aspirateur perméable peut en effet renvoyer de la poussière dans l’air, et de ce fait, peut être inhalé par la même occasion.

GettyImages-1213769468

Sélection d’appareils pour le traitement de l’air

Purificateur Dyson Purifier Humidify+Cool Autoreact HP7A

Besoin d’humidifier votre logement de façon hygiénique ? Le Dyson Purifier Humidy+Cool Autoreact répond à votre besoin. Le purificateur Dyson combine trois fonctions : il purifie, ventile et humidifie. La technologie présente dans ce purificateur détecte automatiquement les polluants et fournit un rapport sur la qualité de votre air.

À partir de
699€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

À lire aussi

>>> Retrouvez tous les purificateurs d’air 

Purificateur Philips AMF220/15 2200 W Noir

L’air de votre logement peut être infesté de polluants nocifs pour la santé. Le purificateur d’air Philips 3 en 1 Série 2000 est une solution à ce problème. Aussi simple qu’efficace, ce purificateur d’air combine purification, ventilation et chauffage pour une utilisation toute l’année. Grâce à ses LED, vous avez la possibilité de connaître la qualité de l’air de votre logement. Et pour une meilleure circulation de l’air, le Philips 3 en 1 a la capacité d’avoir une rotation jusqu’à 350°. 

15,99€
18€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Déshumidificateur Delonghi AriaDry Light DNS65 Gris et Noir

Vivre dans une zone humide ou dans un logement mal aéré peut être désagréable et surtout nocif en ce qui concerne l’humidité de l’air. Pour ce faire, utiliser un déshumidificateur peut sembler nécessaire. Le Delonghi AriaDry Light peut entièrement jouer ce rôle ! Grâce à sa technologie Zéolite, ce déshumidificateur possède un processus de déshumidification plus rapide tout en limitant la consommation d’énergie. Plus encore, cet appareil de Delonghi possède une fonction « Buanderie » afin de réduire le temps de séchage de votre linge. De quoi mêler l’utile à l’agréable ! 

15,99€
18€
En stock
Acheter sur Fnac.com

 >>> Retrouvez tous les déshumidificateurs

Humidificateur Air and Me Clevair 2

L’hiver, il peut vous arriver d’avoir un air sec. Et pour cause, le chauffage que l’on met en marche durant cette période assèche l’air de votre logement. Pour continuer à se chauffer tout en ayant un air sain, utilisez donc l’humidificateur Air and Me Clevair 2. Cet humidificateur s’adapte parfaitement aux températures puisqu’il intègre deux fonctions dédiées : vapeur froide pour l’été et vapeur tiède pour l’hiver. Plus encore, le Clevair 2 de Air and Me possède une fonction automatique de régulation d’humidité. Plus besoin de s’en occuper, cet humidificateur se charge de tout !

15,99€
18€
En stock
Acheter sur Fnac.com

>>> Retrouvez tous les humidificateurs 

Mesureur de qualité de l’air intérieur Orium Quaelis 24

Avant de purifier l’air de votre logement, il peut être intéressant de mesurer sa qualité. Le mesureur de qualité d »air Orium Quaelis 24 peut s’en charger. Il détecte et vous informe de la composition de votre air. Il est tout à fait capable de vous avertir de la quantité de particules fines et de COV (Composés Organique Volatils) présents dans l’air. Et pour plus de simplicité, le Quaelis 24 d’Orium intègre un code couleur désignant la qualité de l’air en temps réel. 

>>> Retrouvez tous les moniteurs d’air 

Article rédigé par
Joseph
Joseph
Conseiller fnac.com
Sélection de produits