Article

Spyro the Dragon : tout savoir le dragon violet

29 décembre 2020
Par Mohamed Mir
Spyro the Dragon : tout savoir le dragon violet

Considérée comme l’une des mascottes officieuses de la PlayStation aux côtés de Crash Bandicoot, le dragon violet a beaucoup évolué à travers le temps et changé plusieurs fois d’éditeurs et de développeurs.

Qui est Spyro ?

Comment est né Spyro ?

En 1994, Insomniac Games a été créé et leur premier jeu, Disruptor, n’a pas été un grand succès. Malgré ça, Universal Interactive a tout de même engagé Insomniac pour développer 3 jeux sur la console de Sony, la première PlayStation, ce qui a poussé le studio à aller dans une autre direction.

L’idée est partie de développer un jeu pour une cible plus jeune et tout simplement un jeu de plateforme. Craig Stitt, l’un des artistes d’Insomniac, était intéressé par les bêtes de fiction et c’est ainsi qu’un dragon a été choisi.

À l’origine, le personnage était vert et s’appelait Pete durant son développement mais le nom a été abandonné pour éviter un éventuel problème de copyright et d’une attaque en justice par Disney (voir les inspirations plus bas). L’autre nom envisagé a été Pyro, le mot latin et grecque pour « feu » mais a légèrement été modifié pour Spyro, la référence étant jugée trop mature.

Insomniac Games a contacté Charles Zembillas, l’artiste qui avait déjà créé Crash Bandicoot. Spyro est donc passé du vert au violet seulement pour ne pas être confondu avec les hautes herbes, et le violet contrastait parfaitement. 

Spyro-design-original

Le premier design était donc un dragon qui tenait debout, sur ses 2 pattes arrières. Cependant une évolution était nécessaire d’un point de vue créatif, les producteurs ont décidé que Spyro devait plaire aux joueurs de 8-10 ans et il devait donc avoir l’air à la fois mignon mais avec une certaine malice.

Spyro-design-corrections

Après cette dernière passe, Zembillas et Insomniac ont trouvé le design plus ou moins final du dragon violet que le monde entier découvrira lors de sa sortie en 1998.

Les inspirations pour Spyro

Un peu comme l’ensemble des jeux vidéo, les personnages et leur conception prend inspiration dans d’autres médias. Encore une fois, le cinéma reste l’une des sources les plus accessibles et les plus utilisées :

– le film Dragonheart (le style obscur et réaliste)

– le film Peter et Elliott le Dragon (ou Pete’s Dragon)

– les films Star Wars (pour le niveau Cliff Town)

– le film Apocalypse Now (pour le niveau Beast Makers Hub)

– les films Indiana Jones (ensemble du level design)

– la NASA (pour les mouvements et le vol)

Ce qui est intéressant dans la dernière source, c’est qu’il s’agit de quelque chose de plus poussé et beaucoup plus important dans le développement du jeu. Afin de rendre les mouvements 3D fluides, notamment pour l’envol du dragon, Insomniac Games ont fait venir l’un des ingénieurs de la NASA spécialisé dans les contrôles de vol, Matt Whiting, pour les aider à corriger les mouvements de caméra.

Au début du développement, la caméra suivait toujours derrière Spyro mais avec les mouvements rapides du personnage, les testeurs du jeu ont ressenti de la nausée, surtout lorsque Spyro sautait. En comparant ses mouvements avec ceux d’un bateau, Whiting a aidé à amélioré le rendu et permettre de garder la caméra immobile.

L’histoire de Spyro dans Spyro The Dragon

Spyro est un dragon artisan né dans le Royaume des Dragons et alors que Sparx n’était encore qu’une larve, il avait l’habitude de tourner autour de son oeuf, ce qui a créé un lien entre les deux personnages. Mais lorsque le dragon artisan Lindar traîte Gnasty Gnorc de quelqu’un de simple, moche et qui n’est pas une menace pour le Royaume des Dragons, cela lance toute l’histoire.

Gnasty Gnorc, qui regardait le Dragon News Network sur sa télévision et qui n’apprécie par les commentaires sur son apparence, transforme tous les dragons du royaume en statues de cristal sauf Spyro (et Sparx) qui étaient trop petits pour être touchés.

Les deux héros commencent donc leur quête pour libérer tout le monde, notamment Lindar qui donnera des conseils au jeune Spyro pour avancer.

L’histoire de Spyro dans The Legend of Spyro

Une légende raconte qu’un dragon violet spécial naît chaque 10 générations, pour devenir le héros de son époque et lorsque l’ancien maître des ténèbres Malefor a appris que ce serait Spyro, il a juré de se débarrasser de lui avant même que son oeuf n’ait pu éclore.

Ignitus, l’un des quatre dragon gardiens, protège Spyro en envoyant son oeuf flotter sur une rivière sans destination particulière. Il a été trouvé par une famille de libellules qui l’ont élevé comme l’un des leurs. Pensant être une libellule toute son enfance, Spyro a tout de même fini par devenir un bon combattant en utilisant sa force physique et ses cornes mais pas ses ailes.

Et alors que Spark, qui est son « frère », et lui jouaient à cache-cache, ils sont tombés sur de grosses créatures qui allaient s’en prendre à eux. Dans un moment de désespoir, Spyro crache des flammes et se rend compte qu’il n’est pas une libellule mais bien un dragon.

Son histoire commence donc avec son voyage pour trouver sa vraie maison et les siens, au royaume des dragons.

Sa personnalité évolue au fil de son histoire, ou des histoires si on ajoute le reboot, passant du jeune dragon très arrogant et parfois trop sûr de lui à un dragon plus amical et un peu plus mature dans ses relations avec les autres.

Quelques chiffres sur Spyro

Le jeu d’origine a vendu 4,8 millions d’exemplaires, le plaçant encore à la 17ème place des meilleures ventes PlayStation de tous les temps.

Les voix de Spyro

Spyro-doubleurs-originaux

8 voix se sont succédées pour incarner le personnage dans sa version d’origine :

– Carlos Alazraqui (1998)

– Tom Kenny (depuis 1999)

– Jess Harnell (2004–05)

– Elijah Wood (2006–08)

– Josh Keaton (2011–15)

– Matthew Mercer (2016)

– Justin Long (Spyro, 2016–18)

– Jason Ritter (Dark Spyro, 2016–18)

Dans la version française, Spyro est doublé par Alexandre Gillet (Chris Evans en Captain America dans les films Marvel Studios, Elijah Wood en Frodo dans le Seigneur des Anneaux, Ryan Gosling dans certains films, Grant Gustin dans la série The Flash ou encore Sonic le hérisson dans les séries et jeux vidéo).

Personnages autour de Spyro

Sparx
Meilleur ami et compagnon de Spyro, il l’aide dans ses aventures depuis sa toute première apparition. Les libéllules offrent leur protection aux jeunes dragons tel que notre héros et même s’il possède la même personnalité malicieuse que lui, il est très protecteur envers Spyro. Dans les jeux, sans Sparx, le dragon violet pourrait se faire battre d’un seul coup. 

Ripto
Antogniste principal et l’un des plus grands ennemis de Spyro, le Riptoc est apparu dans le second jeu de toute la franchise. Dragon magique et dictateur, il envoie toujours ses minions faire régner son pouvoir. Il aime le pouvoir, le chaos et déteste les dragons, il ne contrôle pas correctement la magie et doit utiliser son sceptre et des orbes.

Cynder
Apparue dans The Legend of Spyro, Cynder était la servante du Dark Master et protagoniste principale du premier jeu jusqu’à ce qu’elle soit battue et libérée par Spyro. Elle est maintenant son principal love-interest, cherchant sa propre destinée et devenant une héroïne par la même occasion.

Où retrouver Spyro ?

Spyro dans les jeux vidéo

Spyro the Dragon est la première série de la franchise, plus connue comme étant la trilogie de Spyro avec ces trois gros succès instantanés :

Spyro the Dragon (1998)

– Spyro 2: Ripto’s Rage! ou Spyro 2: Gateway to Glimmer (1999)

Spyro: Year of the Dragon (2000)

Spyro-SpyroTheDragon_Trilogy-comparaison

La série principale ne s’est pas arrêtée à cette trilogie, avec l’ouverture de la licence aux autres plateformes que la console de Sony deux titres ont suivi : Spyro: Enter the Dragonfly (2002) qui sera le premier jeu de la licence à sortir sur GameCube et à ne pas avoir été développé par Insomniac Games ainsi que Spyro: A Hero’s Tail (2004) le premier jeu de la licence à sortir sur Xbox.

Spyro-EnterTheDragonFly-AHerosTail

À cette même période, Insomniac n’avait plus d’idées pour le personnage et c’est un autre studio qui a pris le développement de Spyro alors qu’il s’attaquait aussi aux consoles portables avec trois titres sur Game Boy Advance: Digital Eclipse.

Spyro: Season of Ice (2001) et Spyro 2: Season of Flame (2002) ont introduit la licence sur les plateformes portables mais aussi ajouté la possibilité de pouvoir cracher d’autres éléments que du feu. Digital Eclipse s’est arrêté avec Spyro: Attack of the Rhynocs ou Spyro Adventure (2003).

Spyro-SeasonofIce-SeasonofFlame-AttackofRhynocs-DigitalEclipse

En 2006, une nouvelle trilogie voit le jour en tant que rebootThe Legend of Spyro se voulait plus axé sur le combat que la première trilogie, même s’il y a du gameplay de plateforme en plus des combats rapprochés. Après ces trois jeux qui n’ont pas été un succès critique, Spyro a connu une nouvelle pause de 3 ans :

The Legend of Spyro: A New Beginning (2006)

The Legend of Spyro: The Eternal Night (2007)

La Légende de Spyro : Naissance d’un dragon (2008)

Spyro-TheLegendofSpyroTrilogy-comparaison

En 2011, Toys for Bob s’est vu proposer de redonner vie à n’importe quel titre de Vivendi et ils ont choisi la franchise de Spyro the Dragon. Alors que l’idée de changer le personnage était un challenge, le concept de jeu vidéo qui prend vie via des jouets, comme Disney Infinity ou LEGO Dimensions, était tellement absurde que c’est devenu l’idée la plus prometteuse que l’équipe avait trouvé pour la franchise. C’est comme ça que naît Skylanders: Spyro’s Adventure.

Le personnage emblématique avait pour rôle de devenir le leader d’une nouvelle série. Spyro a donc servi à propulser Skylanders qui prendra son envol en tant que nouveau succès commercial. Pour les cinq jeux vidéo suivants de la série Skylanders, Spyro ne sera plus le héros mais restera jouable.

Lorsque l’on parle de crossover ou de cross-licensing, on pense assez rapidement à des jeux comme Mario et Sonic aux jeux olympiques, Super Smash Bros., Marvel vs Capcom ou encore Kingdom Hearts mais Spyro the Dragon et Crash Bandicoot font partie des personnages de jeux vidéo qui ont eu beaucoup de clins d’œil l’un envers l’autre.

Avec leur statut non-officiel de mascottes des consoles PlayStation, les développeurs d’Insomniac Games et Naughty Dog ont toujours entretenu de bonnes relations et c’est ce qui a donné tous ces easter eggs au fil des années et même un jeu qui les a réuni sur Game Boy Advance : Crash Bandicoot Fusion (Purple: Ripto’s Rampage) et Spyro Fusion (Orange: The Cortex Conspiracy) qui sont un peu deux versions d’un seul jeu comme Pokémon le fait.

L’un des exemples qui montrent les sorties groupées des deux personnages reste le nombre de packs qui sont sortis sur Game Boy Advance pour proposer deux jeux en un sur chacun des deux héros. Crash et Spyro ont eu droit à 3 jeux vidéo vendus ensembles via le Super Pack Volume 1 (Crash Bandicoot 2 N-Tranced + Spyro: Season of Ice), le Super Pack Volume 2 (Crash Nitro Kart + Spyro 2 Season of Flame) et le Super Pack Volume 3 (Crash Bandicoot Fusion + Spyro Fusion).

Spyro-Crash-SuperPacks

Spyro fait aussi un petit tour dans le tout dernier jeu de course de Crash Bandicoot, CTR Crash Team Racing Nitro-Fueled avec un grand prix qui lui est dédié !

Spyro-CrashBandicoot-CTRCrashTeamRacing-NitroFueled-SpyroFriendsGrandPrix

Cachée dans l’un des jeux Crash Bandicoot, les joueurs pouvait trouver la bande annonce d’un nouveau jeu qui n’avait pas encore été annoncé jusque-là : Spyro Reignited Trilogy. Le dragon violet a donc droit à un remaster de sa première trilogie pour les nouvelles consoles. Et encore une fois, Activision Blizzard en profite pour sortir un nouveau bundle, la trilogie Crash et la trilogie Spyro peuvent être achetés ensemble en pack !

Spyro-SpyroReignitedTrilogy-comparaison

Spyro dans d’autres médias

Étant le premier héros de la franchise, Spyro apparaît dans la série d’animation sur Netflix, Skylanders Academy. Il est d’ailleurs accompagné de son ami Crash Bandicoot, qui appartient aussi maintenant à Activision.

À la fin des années 2000, le film qui devait adapter The Legend of Spyro a été annulé. Le projet, originellement développé par Universal Pictures, n’a pas avancé pendant des années et tout est tombé à l’eau lors de la fusion d’Activision-Blizzard.

Le casting vocal, qui était déjà celui des jeux, avait de quoi séduire le grand public et attirer du monde en salles :

Elijah Wood (Seigneur des anneaux) aurait doublé Spyro

Gary Oldman (Harry Potter, trilogie Dark Knight) aurait doublé Ignitus

Christina Ricci (La Famille Addams, Sleepy Hollow) aurait doublé Cynder

Blair Underwood (Juste Cause, Quantico) aurait doublé Cynder

Wayne Brady (Black Lightning) aurait doublé Sparx

Peut-être que comme The Legend of Zelda et Metroid, Spyro ne devrait pas passer par la case cinéma.

Qui sont les personnages emblématiques des jeux vidéo ?

Article rédigé par
Mohamed Mir
Mohamed Mir
Conseiller fnac.com jeux vidéo et high tech.
Sélection de produits