Décryptage

Comment choisir sa montre connectée ?

29 août 2021
Par Yasmina
Comment choisir sa montre connectée ?
©dr

C’est décidé, vous passez à la montre connectée ! De tous les wearables, ces accessoires high tech qui se portent comme des bijoux, la smartwatch est celui qui s’est le mieux démocratisé, si bien qu’on en trouve aujourd’hui des modèles très variés, dans toutes les gammes de prix. On vous aide à y voir clair afin de choisir la montre connectée qui vous correspond.

Les types de montres connectées


Dans l’univers de l’horlogerie connectée, on distingue plusieurs types de produits, se différenciant par leur synchronisation et leur connectivité :

  • Les smartwatches les plus courantes doivent être couplées en Bluetooth avec un smartphone : elles se comportent comme des périphériques d’extension, sur lesquelles les notifications et certaines fonctionnalités de votre téléphone vont être intégrées. Compatibles avec le wifi, elles peuvent se synchroniser à Internet lorsque le smartphone est éteint, dès lors que vous disposez d’un accès sans fil. Enfin, grâce au Bluetooth, vous pouvez les appairer à des écouteurs sans fil.
  • Les meilleures montres connectées sont plus autonomes. Elles intègrent une carte SIM (au format nano ou de manière virtuelle, via le nouveau protocole eSim) et permettent donc le passage d’appel, les SMS, les notifications, sans avoir besoin d’un téléphone ni de wifi pour fonctionner.
  • Il existe enfin une dernière catégorie de produits s’apparentant à ces appareils : les bracelets connectés. Généralement utilisés pour le sport, ces modèles ne disposent pas d’écran (ou d’un écran très petit) mais bénéficient d’une meilleure autonomie. Ils servent surtout de capteur pour les performances et les caractéristiques physiques à l’effort (comme la fréquence cardiaque), ce qui leur vaut l’autre nom de capteur d’activité (ou «tracker»). Ils nécessitent eux aussi un smartphone pour pouvoir centraliser les données enregistrées.

Quel type d’écran choisir ?


amazfit-gts-2

Avant de vous offrir une montre connectée, prêtez attention à son écran. C’est autant une affaire de technique qu’une question de goût. Ainsi, si vous recherchez une bonne qualité d’affichage, tournez-vous vers une montre à l’écran plus large (entre 42 et 44 mm), et à la définition plus avancée (comme c’est le cas sur les écrans Retina ou AMOLED).

Si, à l’inverse, vous préférez un accessoire discret et/ou moins onéreux, privilégiez un écran plus petit, à la résolution moins importante.

Autre critère de choix : un écran tactile ou non ? Certaines montres se contrôlent uniquement avec une molette et des boutons physiques, placés sur la tranche du cadran. D’autres bénéficient en plus d’un écran tactile, et proposent donc des fonctionnalités plus avancées, comme la saisie de texte par exemple.

Quel système d’exploitation ?


apple-watch-series-6

Comme pour les smartphones, il existe différents systèmes d’exploitation pour les montres, et il est donc préférable de choisir celui qui est le plus compatible avec l’OS de votre smartphone :

  • Android Wear est, comme son nom l’indique, un système d’exploitation dérivé d’Android. C’est l’OS le plus répandu et celui qui propose la meilleure compatibilité avec les différents smartphones du marché.
  • Watch OS est le système d’exploitation d’Apple, installé sur tous les modèles d’Apple Watch. Comme toujours avec Apple, c’est un écosystème fermé, et ces montres ne sont compatibles qu’avec les iPhone.
  • Tizen OS est fondé sur l’OS libre Linux. Il est utilisé par Samsung sur la plupart de ses montres connectées, et présente l’avantage d’une compatibilité maximale avec tous les smartphones (Android, iOS) malgré un catalogue d’applications plus réduit.

Critère n°1 : les fonctionnalités

galaxy-watch4-body-compositionComme pour leurs cousins bracelets connectés, les fonctionnalités principales des smartwatches sont apparues avec le développement des applications de santé et d’activité physique. Au moyen de capteurs et de gyroscopes, les montres connectées permettent en effet de monitorer des caractéristiques médicales en temps réel, notamment la fréquence cardiaque (pendant et après une activité physique, par exemple), le nombre de pas et la distance parcourue lors d’une marche ou une course, le nombre de calories brûlées, etc. De nombreuses montres permettent aussi l’analyse de votre sommeil, en relevant l’heure d’endormissement et de réveil, la variété des cycles et leur durée, les phases d’insomnie… Certains modèles intègrent également un altimètre ou un baromètre, pratique pour les amateurs de montagne, quand d’autres auront des fonctions plus avancées pour la plongée.

galaxy-watch4-fitness

Mais alors, les smartwatches n’auraient-elles d’intérêt que pour les sportifs ? Non, car en plus de ces fonctions de monitoring, on retrouve, en version miniaturisée, certaines fonctionnalités très pratiques des smartphones. Les montres connectées peuvent en effet afficher les notifications reçues, le texte des messages SMS ou WhatsApp, recevoir ou passer des appels, répéter les alertes de votre calendrier ou de votre application alarme… Munies d’un GPS, les smartwatches vous permettent également de vous repérer sur un plan, ou bien de localiser votre position en cas d’urgence.

D’autres montres encore vous permettent de payer sans contact grâce à une carte bancaire enregistrée au préalable, ou même de stocker cartes de fidélité et billets de train dans un porte-feuille virtuel. Sur le marché, une grande partie des montres connectées font également office de lecteur audio, soit via un haut-parleur interne, soit en utilisant des écouteurs sans fil ou casques Bluetooth comme périphériques. Enfin, ne l’oublions pas, elles vous servent avant tout de montre, et elles affichent donc l’heure à votre convenance !

Critère n°2 : l’étanchéité

apple-watch-series-3-eauToutes ces fonctionnalités sont bien pratiques, mais que se passe-t-il si vous emmenez votre montre sous la douche ? Et quid de la piscine et même de la mer ? Pour ce qui est des smartwatches à cadran, elles sont la plupart du temps étanches, comme le sont des montres « classiques ».

Pour le reste, toutes les montres connectées ne se valent pas, mais de plus en plus de modèles sont étanches, tant dans leur design extérieur que dans les matériaux employés pour l’écran tactile et les capteurs. Une option permet alors généralement de bloquer la commande tactile, le temps que vous soyez dans l’eau. Appairée à des écouteurs intra-auriculaires étanches, votre montre connectée devient votre coach sportif idéal !

Dans tous les cas, les fabricants indiquent une profondeur maximale en dessous de laquelle il ne faut pas plonger avec sa montre connectée, sous peine qu’elle ne soit détériorée. Enfin, attention à la baignade en mer : contrairement au chlore, le sel peut gravement endommager votre montre.

Critère n°3 : le design


withings-scanwatch-1

C’est ici une affaire de goût et de style : on trouve des montres à cadran qui ressemblent en tous points à des montres « classiques », ou des montres à écran qui emploient des matériaux très nobles (acier, argent, cuir, etc.) pour constituer de vrais accessoires de mode, à accorder avec votre look.

D’autres montres sont plus distinctives : elles misent sur des couleurs plus flashy pour dénoter – on trouve notamment chez Apple un vaste choix de bracelets, dans des coloris pleins de personnalité.

Enfin, certaines montres, pensées pour le sport avant tout, emploient des matières étanches qui ne retiennent pas la transpiration, afin de vous assurer un confort maximal en toutes circonstances.

Critère n°4 : l’autonomie


fitbit-versa

Certaines montres connectées ne se rechargent que très rarement : il s’agit des montres à cadrans à aiguille classique, sur lesquels on a greffé des fonctions connectées (telles les montres Withings Move ECG qui mesurent la fréquence cardiaque). Ces modèles dits «hybrides» peuvent avoir une autonomie de plusieurs mois.

Mais la plupart des montres connectées, parce qu’elles disposent d’un écran, le plus souvent tactile, et qu’elles doivent maintenir la connexion avec votre smartphone ou vos écouteurs, doivent être rechargées plus souvent. Comptez entre une fois par semaine et une fois tous les deux jours dans la grande majorité des cas, voire une fois par jour dans le cas d’une utilisation intensive. Soyez attentifs au chargeur fourni avec la montre : dans de nombreux cas, il s’agit d’un chargeur « propriétaire » qui ne peut pas être remplacé par un chargeur courant – il faut donc penser à l’emmener partout avec soi. À ce titre, les montres compatibles avec la recharge sans fil sont très intéressantes car moins contraignantes.

Article rédigé par
Yasmina
Yasmina
experte High Tech sur Fnac.com
Sélection de produits