Critique

Des mirages plein les poches : histoires courtes et folie douce

18 octobre 2018
Par Antoine
Des mirages plein les poches : histoires courtes et folie douce
©dr

Quel que soit le roman de Gilles Marchand, la rationalité ne résiste jamais bien longtemps aux assauts de l’imaginaire. Recueil poétique délesté de toute structure évidente, Des mirages plein les poches confirme le talent d’un auteur qui raconte les choses de la vie avec une fantaisie qui n’appartient qu’à lui.

Poésie lunaire

Des-mirages-plein-les-pochesRepéré et récompensé dès son premier roman, Gilles Marchand a remporté le Prix des libraires indépendants et le Prix Hors-concours 2017 pour Une bouche sans personne. Il développe depuis ses débuts d’auteur de nouvelles en 2010 un univers singulier et poétique qu’il porte d’une plume légère et inspirée. Nourri par la richesse de ses multiples expériences (de musicien à historien en passant par chroniqueur littéraire), il explore texte après texte les joies et les peines de l’existence avec une énergie lunaire qui l’éloigne de toutes les conventions. Aujourd’hui, c’est fidèle à son goût des structures narratives imprévisibles, qu’il rassemble un florilège de nouvelles inédites en un seul et même recueil qui ne dit pas son nom. Fruit de cette démarche audacieuse, Des mirages plein les poches forme une anthologie fantaisiste et surréaliste traversée par de puissants éclairs existentiels.

Des mirages plein les pages…

Roman alternatif où chaque chapitre est une nouvelle histoire ayant son propre héros, Des mirages plein les poches a la saveur d’un cadavre exquis dont le collage final ferait sens. D’un style pétillant qu’il met au service d’un imaginaire sans limites, Gilles Marchand propose un brillant bric-à-brac littéraire chargé de mélancolie et de folie douce où les situations et les personnages les plus pathétiques échappent toujours avec grâce aux jugements les plus sévères. Des slips qui font bien l’amour pour garantir sa vie sentimentale, des chaussures qui courent vite pour être un as du football, l’acteur André Wilms choisi comme super-héros par un enfant battu, une vieille dame empaillée pour ne pas être jetée aux ordures, une petite lampe de chevet élevée comme un enfant… Farfelue et décalée, chaque histoire courte porte en elle une réflexion profonde sur ce que nous sommes. Car sans avoir l’air de s’en indigner, Gilles Marchand tire avec toute la force de sa fantaisie sur les diktats sociaux d’une société conformiste dopée à la performance qui nous interdit d’être nous-mêmes. Parfois difficiles à suivre mais toujours délicieux à lire, tous ces mirages acidulés nous mettent finalement de drôles d’idées dans la tête.

Parution le 19 octobre 2018 

Des mirages plein les poches, Gilles Marchand (Aux Forges de Vulcain) sur Fnac.com

Aller + loin : Un funambule sur le sable : rencontre avec Gilles Marchand

Découvrez leur univers

Article rédigé par
Antoine
Antoine
Libraire Fnac.com
Sélection de produits