Actu

Cryptomonnaies : plus de 15 000 milliards de dollars échangés en 2021

28 décembre 2021
Par Kesso Diallo
Une montée en flèche des échanges.
Une montée en flèche des échanges. ©eamesBot / Shutterstock

Le volume des échanges a connu une forte croissance cette année.

Jeux vidéo, cinémas, art, arnaques… la popularité des cryptomonnaies en 2021 n’est plus à prouver. Cette année, la valeur des échanges de ces actifs pèse plus de 15 000 milliards de dollars d’après le cabinet The Block. Ce montant astronomique inclut les transactions sur les marchés centralisé et décentralisé. Pour le premier, les utilisateurs passent par des plateformes comme Coinbase ou Binance pour réaliser leurs opérations, contrairement au second, où ils n’ont pas besoin d’intermédiaires. Les échanges centralisés s’élèveraient ainsi à plus de 14 000 milliards de dollars, soit une augmentation massive de 689% par rapport à 2020, où ils ne représentaient alors que 1 800 milliards de dollars.

Selon les analystes de The Block, Binance est la plateforme qui domine ce marché. 67% des transactions mondiales y auraient été effectuées cette année. Enfin, c’est en mai que les utilisateurs auraient réalisé le plus d’opérations, avec 2 200 milliards de dollars échangés.

Une hausse des échanges associée à une augmentation des arnaques

Les échanges décentralisés auraient également connu une énorme croissance (858%) en 2021, mais le volume des transactions serait beaucoup moins élevé que celles effectuées sur le marché centralisé. Elles auraient en effet rapporté plus de 1 000 milliards de dollars, contre seulement 115 milliards de dollars l’année dernière.

Cette hausse importante des échanges de cryptomonnaies s’accompagne d’une augmentation des arnaques. Dans un rapport, le cabinet spécialisé Chainalysis indique que plus de 7,7 milliards de dollars ont été volés par des escrocs cette année. Ces pertes seraient principalement dues à une technique de fraude baptisée rug pull et consistant à abandonner subitement un projet pour s’enfuir avec les fonds des investisseurs. Elle se produit généralement avec les échangés décentralisés, mais elle peut aussi être mise en place sur le marché centralisé. Le fondateur de la plateforme turque Thodex est ainsi accusé d’avoir escroqué ses utilisateurs en avril dernier.

En France, les arnaques aux cryptomonnaies inquiètent particulièrement les autorités financières. À la suite des préjudices causés par celles-ci, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a décidé de faire de « la lutte contre les pratiques déloyales du marketing d’influence un de ses axes de contrôle prioritaires pour 2022 ». L’administration accuse en effet les candidats de télé-réalité de faire la promotion de cryptomonnaies et de produits financiers très volatils, dont il est difficile d’anticiper les fluctuations pour des novices. Ces influenceurs, avec les réseaux sociaux, sont considérés comme le nouveau point d’entrée des arnaques financières. Ce sont donc les jeunes qui sont désormais particulièrement ciblés.

Lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste
Pour aller plus loin