Actu

Ventes de smartphones en Europe : Samsung faiblit mais ne rompt pas

04 novembre 2021
Par Thomas Estimbre
Le Galaxy Z Flip 3 a aidé Samsung a conservé la tête en Europe.
Le Galaxy Z Flip 3 a aidé Samsung a conservé la tête en Europe. ©ESOlex/Shutterstock

Le cabinet Counterpoint a rendu son verdict concernant les ventes de smartphones en Europe, au troisième trimestre. Toujours leader, Samsung perd du terrain alors que les constructeurs chinois, Xiaomi en tête, continuent leur ascension.

Le marché européen du smartphone connaît une période compliquée, marquée par une crise sanitaire sans précédent et une pénurie de composants. Cette dernière risque de bousculer les plans de nombreux fabricants en cette fin d’année et pourrait rebattre les plans sur le Vieux Continent. Depuis quelques années, les fabricants chinois bousculent la hiérarchie des fabricants de smartphones et certains vont même jusqu’à menacer la domination de Samsung et Apple. Les deux géants sont toujours là mais après la menace Huawei, c’est au tour de Xiaomi et de plusieurs jeunes marques de progresser rapidement.

La dernière étude de Counterpoint confirme que le marché européen du smartphone semble « s’être largement remis » des effets de la crise, même si les ventes subissent désormais l’impact de la pénurie de puces. Au troisième trimestre 2021, les ventes ont très légèrement baissé (-1 %) par rapport à la même période l’année dernière et ont reculé de 4 % par rapport au deuxième trimestre. Sans sa gamme Galaxy Note, Samsung conserve la tête en volume sur le Vieux Continent avec une part de marché de 30,4 %, contre 35,8 % au troisième trimestre 2020. Le géant sud-coréen perd du terrain malgré les efforts pour exister sur l’entrée et milieu de gamme avec sa gamme Galaxy A.

Le classement des marques de smartphones en Europe au troisième trimestre 2021.©Counterpoint Research

Ce recul peut aussi s’expliquer par la volonté de la firme de mettre de côté ses ambitions sur le segment des smartphones traditionnels, afin de favoriser l’émergence de modèles pliants. Samsung a présenté les Galaxy Z Flip 3 et Z Fold 3 et cette stratégie semble porter ses fruits. Selon Counterpoint, le Galaxy Z Flip 3 est populaire « notamment en Europe occidentale » et la situation aurait pu être pire en son absence. Son tarif plus accessible peut expliquer l’intérêt des utilisateurs pour ce modèle.

Xiaomi et Apple progressent, mais la pénurie de composants menace

Le podium est complété par Xiaomi (23,6 %) et Apple (22,1 %) qui connaissent une période faste, avec des méthodes différentes. Le fabricant chinois progresse partout en Europe (+51 % sur un an) en multipliant les modèles, comme en témoignent le lancement des 11T et 11T Pro en septembre. Tourné vers le haut de gamme, Apple a bénéficié du lancement des iPhone 13 pour progresser (24 % sur un an) et talonne Xiaomi. Avec une demande supérieure à celle enregistrée pour les iPhone 12, la fin d’année pourrait aider le géant californien à bousculer le duo de tête, en particulier avec l’absence de Galaxy S21 FE chez Samsung. Il faudra néanmoins être capable de répondre à la demande pour espérer connaître un quatrième trimestre record en Europe.

À lire aussi

Counterpoint relève d’ailleurs que Xiaomi et Apple ont connu des perturbations en septembre 2021 à cause de la pénurie de composants. Pour y remédier, Apple aurait notamment fait le choix de privilégier la production de ses smartphones en mettant au ralenti celle des iPad.

Alors qu’Apple a bénéficié de la sortie des iPhone 13, Xiaomi a souffert de la pénurie de composants en septembre.©Counterpoint Research

Derrière ce trio, Oppo se détache et accapare 10,1 % de parts de marché. La firme a profité de sa fusion avec OnePlus pour émerger comme la quatrième force en Europe (+ 112 % sur un an), grâce notamment au lancement des Reno6 et Reno6 Pro. Les plus fortes progressions sont à mettre à l’actif des jeunes marques Realme (+160 % sur un an) et Vivo (+238 %) qui vient de souffler sa première bougie sur le marché européen. Dans ce top 10, on retiendra également les progressions de Motorola et de Nokia (HMD) tandis que Honor et Huawei ont fortement chuté au cours des douze derniers mois. La marque Honor espère cependant relever la tête avec sa série Honor 50 qui embarque les services Google.

À lire aussi

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin