Actu

Honor 50 : un trio de smartphones et les services Google pour se relancer

17 juin 2021
Par Thomas Estimbre

Composé de trois modèles de milieu de gamme, la série Honor 50 veut replacer la marque indépendante sur la carte. À la différence des modèles de Huawei, Honor peut officiellement compter sur la présence du Play Store et des services Google.

Honor avait confirmé début juin son retour sur le devant de la scène pour dévoiler sa gamme Honor 50. Plutôt discrète ces dernières semaines, la marque, qui a quitté le giron de Huawei, veut profiter de son indépendance pour retrouver sa splendeur. Elle mise pour cela sur sa nouvelle série Honor 50, qui s’autorise quelques similitudes avec la future gamme Huawei P50. Cette dernière n’a pas encore été dévoilée officiellement, mais son bloc photo arrière a déjà été teasé et rappelle fortement celui des Honor 50.

 © Honor
© Honor

Malgré la séparation, la filiation est évidente entre deux marques restées liées pendant sept ans. Honor représentait d’ailleurs 26 % des ventes du géant de Huawei lors de sa vente et entend tirer parti de ce capital sympathie. Les Honor 50 SE, 50 et 50 Pro viennent occuper le milieu de gamme et peuvent surtout compter sur la présence des services Google.

Le Honor 50 Pro est le modèle le plus ambitieux avec son écran OLED de 6,72 pouces affichant une définition de 2 676×1 236 pixels avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz. À l’intérieur, le récent Snapdragon 778G de Qualcomm fait ses débuts. Il est accompagné par 8 ou 12 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage, non extensible. Comme évoqué précédemment, le bloc photo attire les regards avec la présence d’un quadruple module composé d’un capteur principal de 108 mégapixels (f/1,9), d’un ultra grand-angle de 8 mégapixels (f/2,2) et de capteurs de 2 mégapixels chacun pour la macro et la profondeur. À l’avant, une double caméra frontale est proposée (32+12 Mpx). Compatible 5G ou encore Bluetooth 5.2, le Honor 50 Pro est alimenté par une batterie de 4 000 mAh compatible avec une charge rapide 100 W.

La gamme Honor 50, un trio performant

Le Honor 50 fait presque aussi bien que son grand frère avec sa dalle OLED de 6,57 pouces en Full HD+ (2 340×1 080 pixels) à 120 Hz. Un peu moins imposant (160×73,8×7,7 mm pour 175 grammes, contre 163,5×74,7×8 mm et 187 grammes pour le Pro), il fait l’impasse sur la double caméra à l’avant (un seul capteur de 32 Mpx) et se contente d’une charge rapide 66 W. Pour le reste, il propose les mêmes caractéristiques.

 © Honor
© Honor

Enfin, Honor ajoute un modèle plus abordable à sa gamme avec le Honor 50 SE. Cette variante met de côté la technologie OLED pour embarquer une dalle LCD de 6,78 pouces en Full HD+ (2 388×1 080 pixels). Le taux de rafraîchissement est toujours de 120 Hz pour ce smartphone animé par une puce de MediaTek. Plutôt qu’un Snapdragon, le Dimensity 900 est ici à l’honneur, avec 6 ou 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go de stockage.

La partie photo est un peu moins complète, excluant le capteur dédié à la profondeur. Les trois autres modules sont identiques, tandis que l’avant de l’appareil accueille une caméra de 16 Mpx (f/2,2) pour les selfies. Cette version SE a aussi droit à la charge rapide 66 W pour sa batterie de 4 000 mAh.

Les Honor 50 embarquent Android 11 et les services Google

Ce trio peut compter sur la présence d’Android 11 avec Magic UI 4.2 et surtout sur celle du PlayStore ainsi que des services Google. Ce retour très attendu est indispensable pour Honor, dont l’objectif est de se relancer sur de nombreux marchés, dont la France.

Toutefois, la série Honor 50 fait ses débuts et se rend disponible en précommande en Chine. Le Honor 50 “classique” est annoncé à 2 699 yuans (soit environ 350 € hors taxes) et le Honor 50 Pro à 3 699 yuans (soit environ 480 € hors taxes). Enfin, le Honor 50 SE va s’afficher à environ 310 € hors taxe (2 399 yuans).

Honor France nous confirme que le Honor 50 “sera bientôt disponible sur d’autres marchés internationaux” et la France fait partie des pays cités par le constructeur. En revanche, on ne sait pas encore si l’ensemble de la gamme sera commercialisé.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin